L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Ces banlieues qui nous font peur

Ces banlieues qui nous font peur

"Banlieues", "Ghettos", "Zones de non-droit" et maintenant "quartiers indignes de la République" : toutes ces appellations successives sont formulées par les responsables politiques et reprises en choeur par les médias qui ne cessent de les marteler. En réponse s'exprime un discours visant à la démolition massive des ces quartiers. Mais en supprimant le symbole de ce qui nous fait peur, les quartiers d'habitat social, aura-t-on pour autant supprimé les causes du mal ? Et en désignant le lieu du mal, ne sommes-nous pas en train d'infliger une profonde humiliation à ceux qui y vivent ?

Ce livre part de la complexité du réel et de son insoumission à toute tentative simplificatrice. Il croise des apports théoriques en sciences sociales avec une expérience menée depuis plusieurs années sur le quartier des Tarterêts, à Corbeil-Essonnes.

Informations complémentaires

Date du document : 01.04.2003
Entité(s) : Centre de Ressources - CDR
Nom(s) contact : Valérie Souchet
Email(s) contact : cdr@union-habitat.org
Numéro : 13247
Sylvie Bourdin
S'ils tombent d'accord avec les « gilets jaunes » sur les revendications sociales, les quartiers populaires n'adhèrent pas aux éléments conservateurs de leur discours. Souvent lors de manifestations, des éditorialistes s’interrogent sur l’absence ou le manque de visibilité des personnes habitants les quartiers populaires urbains. La question se pose donc pour le mouvement des « gilets jaunes ».
Brèves et Articles
publié le
Sylvie Bourdin
A quoi sert la politique de renouvellement urbain ? c’était la question générale qui était posée aux intervenants du colloque organisé le 18 décembre à la Cité de l’architecture et du patrimoine avec pour thème "Quarante ans de politiques urbaines, et demain ?". En ressort un bilan contrasté. Les quartiers bougent, mais certains problèmes restent.
Brèves et Articles
publié le
Sylvie Bourdin
En s'associant à Perl, spécialiste de l'investissement en nue-propriété, l'Anru élargit son modèle économique et se pose en co-investisseur d'opérations neuves dans les quartiers prioritaires de la ville, et acteur d'une nouvelle attractivité sur ces territoires en rénovation.
Brèves et Articles
publié le
Sylvie Bourdin
Les députés ont voté un amendement gouvernemental prévoyant de proroger de deux ans les contrats de ville en cours. Ce qui porterait à 2022 l'échéance des 435 contrats en cours, débutés en 2014.
Brèves et Articles
publié le