L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Ces villes qu'on dit moyennes

Hors des métropoles, point de salut ? Ce dossier de la revue Urbanisme, auquel ont contribué de nombreux chercheurs, tente de nuancer la représentation répandue des villes périphériques abandonnées.Il tente au contraire de montrer leur capacité d'adaptation et d'innovation.

Urbanisme-403-bord.pngL'enquête et les points de vue des chercheurs sollicités dans ce dossier amènent à nuancer  l’état des lieux et la représentation en vogue d’une France périphérique abandonnée par les pouvoirs publics. ( Voir l'ouvrage récent d'Olivier Razemon Comment la France a tué ses villes.)

En fait, nous disent les auteurs, les problèmes des villes petites et moyennes se concentrent souvent dans leurs centres anciens touchés par une désaffection résidentielle et une déprise commerciale et dans leurs cités HLM paupérisées. L’autre dynamique négative qui les affecte est celle de la réorganisation parfois brutale des services publics d’État à laquelle ces villes ont dû faire face depuis plusieurs années. Les capacités d’adaptation et d’innovation restent cependant fragiles.

Dans un dossier paru en 2011 « les villes moyennes contre-attaquent », la revue tirait les leçons de l’expérimentation « 20 villes moyennes témoins ». Depuis, les pouvoirs publics ont élargi la cible, se sont penchés sur les territoires ruraux et périurbains (rapport Bonnet), sur les centres-bourgs et la revitalisation des centres-villes.

Et voici que de plus en plus de villes dites moyennes s’attaquent à la transformation de leur coeur de ville : commerces, habitat, activités économiques, requalification des bâtiments publics, circulation. Il est révélateur que la Caisse des Dépôts ait décidé de les accompagner dans cette reconquête, soit qu’elles se soient déjà dotées d’une vision stratégique et de programmes d’actions, soit qu’elles aient au contraire besoin d’un appui pour les élaborer. D’ores et déjà, une soixantaine de conventions ont été signées ou sont en préparation.

Dossier de la revue Urbanisme  n°403, hiver 2016.

Au sommaire du dossier :

Un déclin en trompe-l’oeil ?

Les petites villes auvergnates tirent leur épingle du jeu

Cités HLM et centres anciens en difficulté

L’université en nuage

Services publics : recompositions en cours

Le patrimoine urbain comme levier d’action

« Un travail en commun entre la métropole et les villes moyennes »

« Répondre à notre vocation de pôle d’équilibre »

« C’est à partir de l’existant que nous devons penser un autre système »

« Assumer notre statut de ville péri-métropolitaine »

L’Atelier péri-métropolitain (in extenso)

La Caisse des Dépôts réinvestit les centres-villes

La France a-t-elle tué ses villes ?

Fiction prospective

Enregistrer

Informations complémentaires

Date du document : 01.12.2016
Entité(s) : Centre de Ressources - CDR
Nom(s) contact : Valérie Souchet
Email(s) contact : cdr@union-habitat.org
Numéro : 15972
CHARMES Eric

l

La périurbanisation française est provoquée par une demande croissante de logements et par l'extension de l'aire d'influence de certaines villes sur des constellations de noyaux bâtis.

Elle s'appuie sur un extraordinaire morcellement rural dont les frontières résultent de trois formes d'émiettement...

Ouvrages
publié le
Insee
Ce dossier met en évidence les principales caractéristiques des quartiers prioritaires de la politique de la ville en Occitanie au regard de leur agglomération englobante.
Rapports - Guides - Doc
publié le
Thierry BOURREAU
Les cessions d'immeubles de l’État avec décôte permises par la loi Duflot n'ont pas facilité la construction de logements sociaux.Une mauvaise volonté des services de l’État et une procédure très contraignante expliquent cet échec.
Brèves et Articles
publié le
Sylvie Bourdin
Le Pavillon de l'Arsenal accueille une exposition sur le logement à Paris.
Brèves et Articles
publié le