L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Le tramway, vecteur de cohésion sociale et de transformation urbaine :
l’agglomération de Clermont-Ferrand

L’agglomération de Clermont-Ferrand est attachée à construire un juste équilibre entre le développement et la qualité de vie, vecteurs de solidarité entre les territoires.

Dans un contexte de faible vacance, d’indicateurs sociaux préoccupants, il s'agit de résorber la déqualification de l’offre et la précarité des quartiers concernés par le projet de rénovation urbaine Quartiers intégrés dans le dossier ANRU de l’agglomération de Clermont-Ferrand : quartier Nord, quartier Saint-Jacques à Clermont-Ferrand, quartier le Patural à Gerzat.. Les collectivités et les partenaires entendent donc poursuivre, tout en changeant d'échelle, le travail de prévention et d'anticipation engagé depuis plusieurs années. Cette orientation s'inscrit dans la dynamique de transformation urbaine autour de la réalisation du tramway, la structuration des projets d'agglomération et la maîtrise du foncier d'îlots potentiellement mutables.

Cette mutation urbaine, compte tenu de son ampleur au niveau des enjeux, sociaux et financiers, s'inscrit sur une période de 10 à 15 ans.

1.gif

Le tramway, vecteur de cohésion sociale

Le projet de tramway constitue l’un des éléments centraux du projet de rénovation urbaine de l’agglomération de Clermont-Ferrand. Cette ligne, dont la mise en service est prévue pour 2006, viendra conforter, en plus d’autres actions déjà engagées ou prévues, l’objectif de la politique urbaine de lutte contre les exclusions sociales, en favorisant les échanges et les liaisons spatiales entre quartiers.

- La création d’une nouvelle centralité urbaine : Le tracé de la ligne, desservant 80 % des logements sociaux du cœur d'agglomération, exprime la volonté d'articuler les déplacements et la structuration urbaine, avec l’intention de relier les quartiers entre eux, au centre-ville et aux pôles de services (Universités, CHU situés dans les quartiers ANRU). Le tracé Nord / Sud de la ligne est structurant et unificateur puisqu’il intègre les quartiers d’habitat social, aujourd’hui considérés comme des banlieues, à l’hyper centre de Clermont-Ferrand.

Par ailleurs, à travers la mise en œuvre d'une véritable inter modalité entre les différents modes de transport, c'est l'ensemble du territoire de l'aire urbaine qui est concerné avec une urbanisation plus rationnelle et qualitative fondée sur les principes du développement durable.

Le tramway : vecteur de transformation urbaine

Cette politique pour une meilleure accessibilité s'accompagne d'une profonde requalification urbaine, appuyée par de nombreux projets structurants. Le tramway est alors vécu comme un catalyseur de la requalification des espaces publics.

Son aménagement, couplé avec des interventions complémentaires, aura notamment plusieurs impacts :

- Une valorisation du foncier sur les franges urbaines, en contribuant à requalifier l’image des quartiers en ZUS et en identifiant, à proximité de la ligne, des zones urbaines au sein desquelles seront créés des logements et de nouvelles activités.

1.gif

- Un rééquilibrage des activités de commerces et de services : celles-ci sont aujourd’hui essentiellement localisées au Sud de l'Agglomération ; le tramway va permettre de redonner une attractivité économique à des secteurs actuellement en perte de vitesse, autant dans le quartier Nord en ZFU Zone Franche Urbaine. de Clermont-Ferrand que sur Saint-Jacques ou le Patural.

· Ainsi, la réalisation du centre de maintenance du tramway, au sein du quartier Nord, sera vecteur d’emplois nouveaux, qui, pour partie, concerneront directement les habitants. Un dispositif spécifique a été créé, afin de favoriser la promotion de l'insertion par l'emploi dans les marchés de travaux liés au tramway. Cette cellule emploi insertion, installée depuis 2004 au cœur du quartier Nord, a permis à ce jour l'embauche de 63 personnes en difficultés et la réalisation de 75 formations individuelles et collectives. Elle sera poursuivie dans le cadre de l'ANRU à travers le Programme Local d'Insertion par l'Emploi.

· Dans le quartier Saint-Jacques, la future station de tramway de la place H. Dunant créera la centralité d’un secteur élargi de la ville autour de laquelle se grefferont de nouvelles fonctions urbaines. La restructuration du centre commercial est un enjeu économique fort qui s'inscrit dans la dynamique du tramway.

- Un réaménagement de l’espace public : les voies urbaines empruntées par le tramway auront un statut d’espace urbain valorisé. Au-delà, des places seront aménagées, de nouveaux parkings, des équipements sportifs et culturels agrandis, les matériaux et le mobilier urbain repensés. Le traitement qualitatif des espaces publics est pensé comme un facteur de rénovation urbaine. Le projet annonce donc des changements importants dans le paysage urbain clermontois et en particulier dans le quartier Nord et Saint-Jacques.



La politique solidaire engagée répond tout à fait à un objectif de lutte contre la dévalorisation et la relégation des quartiers sensibles de l’agglomération. De surcroît, l’aménagement du tramway est accompagné par une profonde requalification urbaine modifiant en profondeur l’image de l’agglomération clermontoise.


Informations complémentaires

Date du document : 18.01.2007
Entité(s) : Direction des politiques urbaines et sociales - DIUS
Sylvie Bourdin
En s'associant à Perl, spécialiste de l'investissement en nue-propriété, l'Anru élargit son modèle économique et se pose en co-investisseur d'opérations neuves dans les quartiers prioritaires de la ville, et acteur d'une nouvelle attractivité sur ces territoires en rénovation.
Brèves et Articles
publié le
Sylvie Bourdin
Les députés ont voté un amendement gouvernemental prévoyant de proroger de deux ans les contrats de ville en cours. Ce qui porterait à 2022 l'échéance des 435 contrats en cours, débutés en 2014.
Brèves et Articles
publié le
Sylvie Bourdin
Les années 1970 ont vu poindre les premiers symptômes de la crise des banlieues. Déchus de leur statut d’emblème de la modernité des Trente Glorieuses, les quartiers de grands ensembles connaissent en effet leurs premiers soubresauts et dysfonctionnements, liés en grande partie aux effets de la crise économique, à la fuite des couches moyennes et à la paupérisation de leurs habitants.
Brèves et Articles
publié le
Villes au carré
Depuis trois ans, à la demande de la direction régionale aux droits des femmes et à l’égalité Centre-Val de Loire et en partenariat avec le réseau des déléguées départementales, Villes au Carré mène une mission qui vise à renforcer la prise en compte de l’égalité entre les femmes et les hommes comme un axe « prioritaire et transversal » des contrats de ville.
Rapports - Guides - Doc
publié le