L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Les Français portent un regard sombre sur les quartiers «sensibles»

A la demande du CGET, le Crédoc a réalisé une étude sur le regard porté sur les quartiers qualifiés de sensibles et les mécanismes de construction de ces représentations. Invités à décrire spontanément ce qui caractérise les quartiers « sensibles », les Français évoquent majoritairement (56% des habitants de France métropolitaine) et avant tout l’idée d’insécurité.

En 2018, 8 % des habitants de France métropolitaine estiment vivre dans un quartier « sensible », près d’un tiers s’y rendent parfois pour des motifs professionnels ou personnels, et un sur deux indique n’avoir aucun lien avec ces quartiers.
Le regard que portent nos concitoyens sur ces quartiers est sombre : ils y associent spontanément et en majorité les notions d’insécurité et de délinquance, l’idée de difficultés sociales ou encore de relégation territoriale. La majorité des Français (51 %) est convaincue que la situation dans les quartiers sensibles s’est plutôt dégradée au cours des dernières années et les attentes vis-à-vis des pouvoirs publics sont fortes pour endiguer la situation : 88 % réclament un engagement accru de l’État. Les représentations des quartiers « sensibles » varient sensiblement selon les canaux d’information mobilisés.

En ligne sur le site de l'observatoire national de la politique de la ville (ONPV)

Voir plus de publications de l'ONPV

Informations complémentaires

Date du document : 06.09.2019
Entité(s) : Centre de ressources - CDR
Nom(s) contact : Valérie Souchet
Email(s) contact : cdr@union-habitat.org
Sébastien Jacquot
Marie Morelle
Dans les quartiers populaires où les "carrières nomades" font vivre des personnes précarisées et des personnes aux revenus limités, Sébastien Jacquot, maître de conférences en géographie et Marie Morelle, docteur en géographie invitent à changer de regard sur l’exercice d’activités informelles comme la mécanique de rue (activités de réparation automobile conduites hors des cadres légaux). Ils soulignent également que ces activités portées par divers réseaux d’entraide dans les quartiers populaires jouent à la fois un rôle économique et social au-delà des discours médiatiques des acteurs institutionnels et politiques associant la mécanique de rue à d’autres activités illégales comme les trafics ou des actes portant atteinte à la sécurité.
Brèves et Articles
publié le
Hakim El Karoui
L’Institut Montaigne choisit l'angle économique pour se pencher sur l'avenir des quartiers. Dans un rapport de 272 pages, réalisé à partir de 300 tableaux statistiques, 40 cartes et 35 entretiens individuels, son auteur, Hakim El Karoui, présente un travail statistique inédit et une réflexion pour comprendre les enjeux économiques de ces quartiers, lutter contre les idées reçues et proposer des pistes d’action utiles au débat public
Ouvrages
publié le
Villes au Carré
La crise Covid-19 a renforcé l’inégalité femmes–hommes dans les quartiers populaires. Un constat relaté lors de la rencontre virtuelle organisée par Villes au Carré et Être Égale le 2 juillet 2020. Partant du constat que peu de publications se sont penchés sur la situation des femmes et de l’égalité femmes-hommes dans les quartiers en France pendant la crise sanitaire du printemps dernier, cette rencontre a permis de donner la parole aux acteurs et actrices de terrain qui ont témoigné de l'amplification des déséquilibres et inégalités déjà existants. La rencontre a également permis d'établir un diagnostic montrant aussi la forte mobilisation des femmes et leur rôle dans la résilience des quartiers. Elle a permis également de formuler des pistes pour agir.
Brèves et Articles
publié le
Observatoire national de la politique de la ville
Agence nationale de la cohésion des territoires
Pour cette 5ème édition, l'Observatoire national de la politique de la ville (ONPV) dresse un panorama de la vie dans les quartiers à travers 8 études présentant : l'appréciation du "bien vivre" par les habitants des quartiers prioritaires ; l'accessibilité aux équipements ; les freins d'accès à la mobilité des habitants des QPV de l'agglomération toulousaine ; les relations entre la population et les forces de police ; les discriminations ; les conditions d'emploi et de travail ; les sorties du RSA pour les allocataires des QPV en Loire-Atlantique ; la santé des habitants. Ces études sont complétées par 40 fiches thématiques.
Ouvrages
publié le