L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

A quoi sert la rénovation urbaine ?

À quoi sert la rénovation urbaine ? Les témoignages rassemblés dans cet ouvrage dégagent plutôt un mélange de satisfaction et d’inquiétude.

Présentation de l'éditeur :

À quoi sert la rénovation urbaine ? À résoudre le problème des banlieues en y instaurant une mixité sociale à la faveur d’une transformation de leur paysage urbain. Mais si les mutations de celui-ci sont impressionnantes, on ne peut pas dire qu’il en aille de même pour la composition sociale des cités ni que les problèmes des banlieues – le chômage, l’échec scolaire, la délinquance – soient en cours de résolution. Faut-il voir alors dans cette politique un exercice illusoire ? Les témoignages des acteurs et des observateurs rassemblés dans cet ouvrage dégagent plutôt un mélange de satisfaction et d’inquiétude. Comme si la rénovation avait permis de faire pénétrer la ville dans le quartier mais qu’il restait à faire en sorte que ses habitants puissent pénétrer la ville.

Informations complémentaires

Date du document : 01.12.2011
Entité(s) : Centre de Ressources - CDR
Nom(s) contact : Valérie Souchet
Email(s) contact : cdr@union-habitat.org
Numéro : 15480
Sylvie Bourdin
A quoi sert la politique de renouvellement urbain ? c’était la question générale qui était posée aux intervenants du colloque organisé le 18 décembre à la Cité de l’architecture et du patrimoine avec pour thème "Quarante ans de politiques urbaines, et demain ?". En ressort un bilan contrasté. Les quartiers bougent, mais certains problèmes restent.
Brèves et Articles
publié le
Sylvie Bourdin
En s'associant à Perl, spécialiste de l'investissement en nue-propriété, l'Anru élargit son modèle économique et se pose en co-investisseur d'opérations neuves dans les quartiers prioritaires de la ville, et acteur d'une nouvelle attractivité sur ces territoires en rénovation.
Brèves et Articles
publié le
Sylvie Bourdin
Les députés ont voté un amendement gouvernemental prévoyant de proroger de deux ans les contrats de ville en cours. Ce qui porterait à 2022 l'échéance des 435 contrats en cours, débutés en 2014.
Brèves et Articles
publié le
Sylvie Bourdin
Les années 1970 ont vu poindre les premiers symptômes de la crise des banlieues. Déchus de leur statut d’emblème de la modernité des Trente Glorieuses, les quartiers de grands ensembles connaissent en effet leurs premiers soubresauts et dysfonctionnements, liés en grande partie aux effets de la crise économique, à la fuite des couches moyennes et à la paupérisation de leurs habitants.
Brèves et Articles
publié le