L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours
Nous écrire

L’Union sociale pour l’habitat et la Caisse des Dépôts récompensent Matthieu Gimat pour sa thèse sur l’évolution du logement social

Dans le cadre du Congrès Hlm de Marseille « Demain les Hlm », l’Union sociale pour l’habitat et la Caisse des Dépôts ont décerné ce jour le prix 2018 de thèse sur l’habitat social à Mathieu Gimat.
Intitulée « Produire le logement social. Hausse de la construction, changements institutionnels et mutations de l’intervention publique en faveur des Hlm (2004-2014) », sa thèse dirigée par Sylvie Fol a été soutenue le 28 novembre 2017 à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

Créé en 2014 par l’Union sociale pour l’habitat et la Caisse des Dépôts, ce prix met en lumière des travaux de recherche favorisant la compréhension de l’habitat social, et vise à faciliter la coopération entre acteurs du logement social et chercheurs, encourager ceux-ci à développer des travaux dans ce champ et inciter les organismes Hlm à accueillir de jeunes chercheurs.
 

Deux prix spéciaux attribués à Yannick Hascoët et Clémence Léobal

Yannick Hascoët a été récompensé pour sa thèse en géographie, aménagement et urbanisme, soutenue le 12 décembre 2016 à l’Université Lumière Lyon 2, « Vers une modification de l'image de la cité d'habitat social ? Lisières métropolitaines et détours « récréa(r)tistes » (Marseille, Paris, Montréal) ». Thèse dirigée par Isabelle Lefort et Éric Charmes ;

Et Clémence Léobal pour sa thèse en sociologie, soutenue le 8 juin 2017 à l’Université Paris Descartes, « ‘Osu’, ‘baraques’ et ‘batiman’. Redessiner les frontières de l’urbain à Soolan (Saint-Laurent-du-Maroni, Guyane) ». Thèse dirigée par Anne Gotman et Benoît de L’Estoile.

Les récompenses ont été remises aux lauréats par Jean-Luc Vidon, président du jury, directeur général d’ICF La Sablière et président de l’AORIF, l’Union sociale pour l’habitat d’Île-de-France et par Pierre Laurent, responsable du développement de la direction des prêts de la Banque des Territoires et représentant Olivier Mareuse, directeur des Gestions d’Actifs et directeur des Fonds d’épargne de la Caisse des Dépôts et vice-président du jury.

Le jury, composé de dirigeants d’organismes Hlm, de représentants de la Caisse des Dépôts - dont l’Institut CDC pour la recherche - et de membres de la communauté scientifique, souligne l’intérêt des thèses primées sur des sujets aussi divers et éclairants que l’évolution des conditions de la production de logements sociaux et ses conséquences sur le fonctionnement du secteur (Matthieu Gimat), les transformations de l’image des cités d’habitat social sous l’influence du développement d’un tourisme militant (Yannick Hascoët) ou encore l’analyse des interactions entre les manières d’habiter de populations minorisées et les politiques publiques du logement social (Clémence Léobal). La grande qualité de rédaction de ces travaux devrait encourager les acteurs de l’habitat social à s’en saisir.

Ce prix a reçu le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, du Plan urbanisme, construction et architecture (PUCA) et du Réseau français recherche habitat logement (REHAL).

Pour en savoir plus sur le palmarès complet : Livret des lauréats 2018