L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours
Nous écrire

Logement : les candidates et candidats à la Présidentielle et leurs représentants auditionnés

L’Union sociale pour l’habitat, la Fondation Abbé Pierre, la Fédération française du Bâtiment, France urbaine et Intercommunalités de France, rassemblés dans le cadre de l’« Alliance pour le logement, grande cause nationale du quinquennat », ont formulé 21 propositions articulées autour de 7 axes. Le 9 mars à Paris, ils auditionnent les candidates et candidats à l’élection présidentielle et leurs représentants sur ces propositions et plus largement sur la question du logement.

Nous vivons aujourd’hui une crise du logement, qui risque d’aller en s’aggravant.

Face à ce constat auquel on ne peut se résoudre, l’Union sociale pour l’habitat, la Fondation Abbé Pierre, la Fédération française du bâtiment, France urbaine et Intercommunalités de France proposent 21 propositions, déclinées en 7 axes :

  1. Faire du logement un outil en faveur du pouvoir d’achat des ménages ;
  2. Augmenter la production de logements au service des besoins ;
  3. Simplifier les règles, décomplexifier l’action ;
  4. Renforcer le rôle du logement comme outil de lutte contre le réchauffement climatique ;
  5. Aider l’accès au logement des ménages, notamment les plus fragiles socialement et économiquement ;
  6. Faire du logement un outil d’aménagement du territoire ;
  7. Lutter contre la ségrégation territoriale.

Les candidates et candidats à l’élection présidentielle et leurs représentants sont auditionnés, aujourd’hui à Paris, sur ces propositions et plus largement sur leurs engagements en matière de logement, à l’occasion de « l’Alliance pour le logement, grande cause nationale du quinquennat ».

Pour Emmanuelle Cosse, présidente de l’Union sociale pour l’habitat : « La question du logement est un sujet de préoccupation pour des millions de nos concitoyennes et concitoyens, et il est donc à la fois indispensable et légitime que les candidates et candidats à l’élection présidentielle s’emparent de ce sujet, et surtout proposent des solutions. Ce sujet du logement est un sujet éminemment politique, et je me réjouis de le voir aujourd’hui porté à l’agenda électoral. »

Pour Catherine Vautrin, ancienne ministre, présidente du Grand Reims et co-présidente de la commission « Aménagement urbain, logement et habitat indigne » de France urbaine et Intercommunalités de France : « Les enjeux de logement sont au cœur du pacte républicain et de la solidarité nationale. Nos associations appellent les candidats à l’élection présidentielle à en faire une priorité. Elles plaident pour une nouvelle étape de décentralisation afin de garantir des politiques du logement et de peuplement équilibrées et bien ajustées aux besoins des habitants et des territoires dans leur diversité. »

Pour Olivier Salleron, président de la Fédération française du bâtiment : « Sur un certain nombre de sujets, nous sommes à la croisée des chemins. Alors que le prix de l’énergie flambe, quels moyens se donne-t-on pour réussir la transition écologique ? Comment répondre dans le même temps aux besoins en logement et à la nécessaire sobriété foncière, non pas conceptuellement mais au plus près du terrain ? Il s’agit d’enjeux majeurs, sur lesquels le débat doit porter dans le cadre de l’élection présidentielle. »

Pour Christophe Robert, Délégué Général de la Fondation Abbé Pierre « La question du logement doit retrouver dans le prochain quinquennat la place qu'il occupe dans les préoccupations de la population française. Pouvoir d'achat, amélioration des conditions de vie et de santé, lutte contre les exclusions et les inégalités, développement économique, transition écologique, mobilités professionnelles..., sont autant d'enjeux sur lesquels le logement représente un levier majeur d'action à mobiliser de manière ambitieuse. »

 

L’Union sociale pour l’habitat représente, en France métropolitaine et dans les territoires d’Outre-mer, quelque 593 opérateurs Hlm à travers ses cinq fédérations (la Fédération nationale des Offices Publics de l’Habitat, les Entreprises sociales pour l’habitat, la Fédération nationale des Sociétés coopératives d’Hlm (Coop’Hlm), PROCIVIS UES-AP et la Fédération nationale des Associations régionales d’organismes d’habitat social). Elle remplit trois missions : un rôle de représentation nationale auprès des pouvoirs publics, des médias, des milieux professionnels et de l’opinion publique ; une mission de réflexion, d’analyse et d’étude sur tous les dossiers relatifs à l’habitat et l’élaboration de propositions pour une politique sociale de l’habitat ; une fonction d’information, de conseil et d’assistance auprès des organismes Hlm afin de faciliter, rationaliser et développer leurs activités et leurs compétences professionnelles. En 2020, les organismes Hlm ont mis en chantier 70 500 logements neufs et logements-foyers. Ils détiennent et gèrent 4,7 millions de logements locatifs et 0,35 million de logements-foyers et logent environ 10 millions de personnes. Les opérateurs de logement social sont également d’importants acteurs de l’accession sociale à la propriété : 14 800 logements ont été vendus à des accédants, en secteur groupé ou en diffus. Animés par 12 000 administrateurs bénévoles, ils emploient 82 000 salariés. Pour en savoir plus : www.union-habitat.org  

 

Fondation Abbé Pierre : Créée en 1988 et reconnue d’utilité́ publique en 1992, la Fondation Abbé Pierre a pour objet d’agir afin que toutes les personnes démunies puissent accéder à un logement décent et à une vie digne. Son action s’articule autour du financement de projets liés au logement, d’accueil et d’aide aux sans-abri, de sensibilisation de l’opinion et d’interpellation des pouvoirs publics. Pour en savoir plus :  www.fondation-abbe-pierre.fr  / Twitter : @Abbe_Pierre

 

Fédération Française du Bâtiment : La Fédération Française du Bâtiment (FFB) est forte de 50 000 adhérents, dont 35 000 de taille artisanale. Ces entreprises réalisent les 2/3 des 125* milliards d’euros HT du chiffre d’affaires et emploient les 2/3 des 1 155 000* salariés du secteur. Déclarée officiellement 1ère organisation patronale représentative des employeurs du bâtiment, pour toutes les tailles d’entreprise, la FFB défend en toute indépendance les intérêts collectifs de l’ensemble de la branche (*chiffres 2020). Pour en savoir plus : www.ffbatiment.fr  ou @FFBatiment

 

France urbaine : Présidée par Johanna Rolland, Maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, France urbaine est l’association de référence des métropoles, communautés urbaines, communautés d’agglomération et grandes villes. C’est une association de collectivités qui incarne la diversité urbaine et promeut l’alliance des territoires. Portée par des élus de toutes tendances politiques, l’association est composée de 106 membres. Elle représente 2000 communes de toutes tailles dans lesquelles résident près de 30 millions de Français. Pour en savoir plus : www.franceurbaine.org

 

Intercommunalités de France : Créée en 1989 pour promouvoir la coopération intercommunale en France, l'association représente les intercommunalités auprès des pouvoirs publics nationaux et les accompagne par la mise à disposition de l’expertise de son équipe technique. Elle fédère aujourd’hui près d’un millier d’intercommunalités de toutes catégories juridiques : 19 métropoles, 202 communautés d’agglomération et urbaines, 10 établissements publics territoriaux de la métropole du Grand Paris, 730 communautés de communes. Pour en savoir plus : www.adcf.org

 

Actualités