L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours
Nous écrire

Renouvellement urbain : Franck Martin et Céline Gipoulon : une nouvelle direction pour l’Ecole du renouvellement urbain (ERU)

Une nouvelle équipe de direction a pris la tête, mardi 3 janvier, de l’Ecole du Renouvellement urbain.

Créée en 2005, parallèlement au lancement du Programme National de Rénovation urbaine (PNRU), l’ERU est une association loi 1901, dont la gouvernance partagée est assurée par l’Union sociale pour l’habitat, la Caisse des Dépôts, l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) et l’Agence nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT). L’école était dirigée depuis sa création par Chantal Talland, qui fait valoir ses droits à la retraite.

Son objectif est d’offrir un lieu de formation unique à l’ensemble des acteurs amenés à travailler ensemble sur les projets de rénovation urbaine soutenus par l’ANRU : collectivités locales, bailleurs, services de l’Etat, aménageurs, représentants des habitants et conseils citoyens, .... L’objectif est notamment de permettre aux projets de renouvellement urbain de s’appuyer sur des acteurs dotés d’une culture commune des enjeux et métiers de la rénovation urbaine.

En 2022, l’ERU a ainsi formé plus de 1 100 stagiaires, et organisé près de 200 journées de formation.

A compter du 3 janvier, Franck Martin prendra la direction générale de l’ERU, en parallèle de ses fonctions actuelles de directeur général de l’Afpols, structure de formation du Mouvement Hlm. Céline Gipoulon, actuellement Directrice de la Stratégie et de la Prospective de la Métropole du Grand Paris le rejoindra en mars 2023 en tant que directrice déléguée pour assurer notamment la direction pédagogique de l’ERU.

La feuille de route de cette nouvelle direction, telle que définie avec les administrateurs de l’école, sera de conforter le rôle actuel de l’ERU dans sa mission d’accompagner la montée en compétence collective des acteurs impliqués dans le renouvellement urbain des quartiers, tout en permettant à l’école de se développer plus largement dans le champ de la politique de la ville et sur la thématique du renouvellement urbain au sens large (Cœur de ville, friches, petites villes de demain, ZAN, etc…) ,en gardant l’approche « interacteur » qui caractérise l’ERU.

Pour Philippe Bies, président de l’Ecole du renouvellement urbain (ERU) : « En créant l’Ecole du Renouvellement urbain en 2005 et en en assurant la direction depuis, Chantal Talland a su créer un modèle de formation à la fois pluridisciplinaire, souple, ouvert, et ceci dans un domaine – la formation des acteurs directement concernée par la rénovation urbaine – où beaucoup de choses étaient à faire. Elle laisse un héritage que la nouvelle équipe de direction mise en place va pouvoir développer, tout en gardant la philosophie générale d’une école qui est aujourd’hui incontournable dans le champ d’expertise et de partage qui est le sien : la conception et la mise en œuvre de projets urbains et sociaux complexes. »

 

L’École du renouvellement urbain est un organisme de formation, dont la mission est de proposer des formations sur la politique de la ville et le renouvellement urbain concernant toutes les thématiques liées aux transformations sociales et urbaines.

Les formations de l’ÉRU s’adressent à l’ensemble des maîtres d’ouvrage des projets (collectivités territoriales, bailleurs), aux prescripteurs (services de l’État) et aux habitants.

Elles doivent permettre à tous ceux qui sont acteurs des transformations de la ville de trouver des éléments de connaissance, des méthodes qui enrichiront leurs pratiques professionnelles et/ou leurs engagements citoyens.

Pour en savoir plus : www.ecoledurenouvellementurbain.com

 

Contacts presse : Franck Martin – 06 32 67 75 54 / Philippe Bies – 06 32 01 99 91