L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours
Nous écrire

Trophées de l’Innovation Hlm : 5 projets récompensés à travers toute la France

À l’occasion du 79e Congrès Hlm, qui s’est tenu à Marseille du 9 au 11 octobre, les 12 finalistes des Trophées de l’Innovation Hlm 2018 ont présenté leur projet en plénière jeudi 11 octobre. Les congressistes ont voté en direct pour choisir les 5 lauréats, représentatifs de l’innovation dans le monde Hlm en France. Chaque lauréat a reçu une dotation de 5 000 euros, intégralement reversée à l’association de leur choix.

Initiés en 2017, et organisés par l’Union sociale pour l’habitat, en partenariat avec la Banque des Territoires, Caisse d’Épargne, Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels, GRDF et la fondation Excellence SMA, les Trophées de l’Innovation Hlm valorisent et encouragent les initiatives innovantes des organismes Hlm sur tout le territoire, selon quatre catégories : l'innovation technique, l'innovation sociale, l'innovation locale et économique, et, nouveauté 2018, l'innovation architecturale.Un prix "coup de cœur" a également été remis avec la Banque des Territoires, partenaire officiel du Congrès Hlm 2018.

"La deuxième édition des Trophées de l’Innovation Hlm est l’occasion de récompenser l’esprit d’initiative et de créativité qui anime les bailleurs sociaux et leurs partenaires du monde de l’entreprise ou du secteur associatif. Les lauréats de cette édition incarnent la pluralité d’idées" et d’initiatives qui nous font avancer au quotidien. L’USH et ses partenaires se félicitent du succès rencontré par ces trophées. Dans un contexte incertain, l’innovation est un souffle d’optimisme indispensable à la poursuite des missions qui sont celles des bailleurs sociaux : construire, loger, réhabiliter, accompagner." Jean-Louis Dumont, président de l’Union sociale pour l’habitat

Gironde Habitat, Autoconsommation Collective - Prix de l’innovation technique, en partenariat avec GRDF

En décembre 2017 Gironde Habitat lance la première expérimentation d’autoconsommation collective d’énergie dans la résidence des Souffleurs à Bordeaux pour lutter contre la précarité énergétique. L’électricité issue des panneaux photovoltaïques est redistribuée par les compteurs intelligents Linky et alimente les parties communes du bâtiment. À la clé, des réductions de charges de 50 à 70 € par an et par ménage en moyenne. À terme, l’expérimentation permettra d’alimenter en électricité autoproduite les logements des 97 locataires. Regroupés en personne morale, les habitants seront associés pour gérer le contrat d’autoconsommation collective en lien avec Enedis.

Toulouse Métropole Habitat, Autoconsommation Collective - Prix de l’innovation sociale, en partenariat avec Caisse d’Épargne

En 2016, Toulouse Métropole Habitat imagine un nouveau mode de gestion alternatif pour les espaces verts de son parc, en partenariat avec les deux écoles d’agronomie de Toulouse ENSAT et INP PURPAN et un maraîcher de la région. En septembre 2017 le projet Agriculture Urbaine est lancé sur deux sites distincts : une résidence privatisée de 120 logements avec 1 hectare d’espaces verts et une friche urbaine de 2 000 m2. Ce projet de modélisation et d’implantation de zones maraîchères permet l’entretien des espaces verts ainsi que la redistribution de la production aux locataires, en contrepartie des charges locatives elles-mêmes optimisées. Plus de 1 000 habitants bénéficient aujourd’hui d’une production maraîchère gratuite et d’animations autour de ces nouveaux espaces. Fort du succès de la démarche, l’office étudie actuellement son déploiement sur deux autres quartiers toulousains d’ici fin 2018 (soit 786 logements et 1 659 habitants).

Groupe Des Chalets, Toulouse Métropole Habitat et Patrimoine Languedocienne, Coop’I.B. Prix de l’innovation liée au développement local et économique, en partenariat avec Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels

Les bailleurs sociaux Patrimoine Languedocienne, Toulouse Métropole Habitat et Les Chalets ont lancé en février 2018 l’initiative COOP’I.B. sur les quartiers de la Reynerie et Bellefontaine à Toulouse pour unir leurs moyens et structurer davantage leurs actions de terrain. Concrétisation d’un travail de plus de 10 ans, COOP’I.B. souhaite améliorer le cadre de vie des 9 000 habitants, grâce à la création d’actions communes. Plus d’une cinquantaine d’actions ont été conduites conjointement depuis la naissance de COOP’I.B. avec un budget annuel de 357 000 euros.

Vilogia, Pavillons modulaires - Prix de l’innovation architecturale, en partenariat avec la fondation Excellence SMA

Vilogia travaille depuis 2016 sur un modèle de pavillon modulaire de qualité, destiné à être produit et industrialisé en grande série afin de répondre aux contraintes économiques. Chaque élément (panneau, cloison, fenêtre, etc.) est modulable et facilement industrialisable afin de produire des logements de qualité aux coûts maîtrisés (moins de 1 000 euros le m2) diminuant nettement l’impact environnemental de la production de ces logements. Deux prototypes de pavillons modulaires Vilogia ont vu le jour en 2018 sur la commune de Wasquehal (59). Dans un premier temps à usage locatif, le déploiement du projet se porte sur de l’accession afin d’aider à endiguer la crise du logement.

Néolia, Le Big Data contre l’isolement des séniors - Prix « coup de cœur », en partenariat avec la Banque des Territoires

Soucieux de prévenir les situations d’isolement des seniors et ainsi améliorer le mieux vieillir à domicile, le bailleur social Néolia a mis en place en 2017 un algorithme afin d’identifier ses locataires de plus de 65 ans, vivant seul, sans dette de loyer, et n'ayant pas effectué de requête en agence depuis 4 mois. Une rencontre est alors proposée avec un travailleur social de SOLIHA pour établir un diagnostic et lorsque des difficultés sont détectées, le réseau partenarial de Néolia se mobilise pour aider à leur résolution. Un premier test réalisé en 2017 - 2018 dans la commune d’Audincourt a donné lieu à une trentaine d’entretiens et à l’identification de sept séniors potentiellement isolés dont deux en difficulté. La solution déployée sur l’ensemble du Doubs depuis septembre 2017 permet d’exploiter les données à disposition pour améliorer le bien-être des locataires séniors. Plus de 400 situations potentiellement à risque ont été détectées dans l’ensemble du département et feront l’objet d’une rencontre en 2018 et 2019.

 

Visionner les pitchs des candidats lors du Congrès Hlm

 

 

 

 

 

Actualités