L'USH Je recherche une formation Ressources Je recherche un emploi Événements L'annuaire Hlm Espaces collaboratifs Vos interlocuteurs USH Observatoires & enquêtes Accueil Boutique HLM INFO Se loger avec BIENVEO Les Hlm recrutent Métiers et formations Musée Hlm
Illustration du projet

Informations utiles

Contacts

Catherine HLUSZKO

cheffe de mission partenariats et innovation, USH

Date de l'événement :

15/03/2024

Horaires :

14h - 16h30

Format :

Webconference

La contribution des organismes Hlm au logement des sortants d’ASE

Les jeunes connaissent plus de difficultés d’insertion et de logement que d’autres publics. Parmi les jeunes, le parcours des sortants de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) entraîne des vulnérabilités sociales, psycho-sociales, professionnelles, administratives…  

Depuis 2023, les jeunes majeurs ayant bénéficié d’un placement auprès de l’ASE sont prioritaires pour l’obtention d’un logement social.

 

C’est l’aboutissement d’une mobilisation importante du monde associatif et d’une prise de conscience des parcours chaotiques de ce public vulnérable, dont la détresse est aggravée par une absence de solution de logement. En 2020, le collectif « Cause Majeur ! », qui rassemble une vingtaine d’associations de protection de l’enfance estimait à 40% la proportion de SDF de moins de 25 ans anciens de l’ASE.

 

Si l’inscription des sortants d’ASE comme public prioritaire est assurément un progrès, elle ne peut porter ses fruits que si les spécificités des besoins de ces jeunes sont prises en compte. Ceci nécessite des moyens humains, des moyens financiers, mais aussi de s’engager dans des partenariats de confiance et de disposer de logements adaptés.

 

Ce webinar vise à proposer aux organismes Hlm des clés pour agir avec efficacité en faveur de ce public et plus largement auprès des jeunes en grande fragilité.

 

« Public prioritaire », qu’est-ce qui change ? Quels sont les patrimoines les plus adaptés pour accueillir ces jeunes ? Quel accompagnement mettre en place pour ces jeunes ? Avec quels moyens financiers et avec quels acteurs locaux ? Comment envisager leur parcours résidentiel ? Faut-il concevoir des produits adaptés pour ces jeunes ? Quels partenariats nouer avec les associations, les collectivités locales, notamment les conseils départementaux ?

Programme de l’évènement

14h

Introduction

Intervenants :

Maryse Prat

présidente de la Commission mixité sociale et attributions

Union sociale pour l’habitat

Gilles Leclerc

Directeur général d'Axentia

ESH du réseau Habiter en région

14h10

Logement et enfance protégée

Alors qu’existent des fondements juridiques d’un droit au logement de l’enfant, la recherche pointe les effets dévastateurs sur le développement des jeunes protégés d’une mauvaise gestion de la question du logement. L’état des lieux statistique montre par ailleurs que leur parcours est le plus souvent marqué par une grande instabilité résidentielle, que l’entrée dans la majorité tend à accroitre encore.

Juliette Baronnet, sociologue urbaniste, consultante chez FORS recherche sociale nous dressera un tableau des enjeux de l’accès au logement pour les jeunes en rupture, en particulier les sortants ASE.

Intervenants :

Juliette Baronnet

sociologue urbaniste, consultante

FORS recherche sociale

14h35

Le paysage et les acteurs 

Du 119 aux sortants d’ASE : l’essentiel à connaître sur la protection de l’enfance

 

La protection de l’enfance est un écosystème multifacette dans lequel œuvrent l’Etat, les conseils départementaux et le monde associatif. Nous vous proposons un décryptage des acteurs, de leurs compétences et de leurs spécificités, afin d’optimiser l’efficacité de l’action des organismes Hlm en faveur du logement des sortants d’ASE.

Caroline Touraut, Chargée d’études à l’Observatoire national de la protection de l’enfance nous guidera vers une meilleure connaissance du secteur de la protection de l’enfance et de ses enjeux. Elle représentera France Enfance protégée, le GIP en charge entre autres de l’appui à l’élaboration de la politique publique de la protection de l’enfance, des missions de service public du 119, de l’observatoire national de la protection de l’enfance. Il constitue également un lieu ressource pour l’ensemble des professionnels. 

 

Les attentes mutuelles entre les conseils départementaux et les organismes Hlm

 

Pourquoi et comment le logement est une question essentielle pour l’insertion des jeunes sortants d’ASE ? Comment peut s’organiser la coopération entre les bailleurs sociaux et les départements ?

Florence Guenez, responsable de pôle jeunesse et Aurélie Deschodt, responsable du service jeunesse à la Direction enfance famille Jeunesse du département du Nord nous présenteront le dispositif de « logement accompagné » mis en place en faveur des jeunes majeurs et leur convention avec le secteur Hlm.

Jeanne Perrin, Adjointe de l’ASE, Département de Seine Maritime et Anne-Laure Mora, responsable de service de la demande et des attributions d’Habitat 76 répondront à ces questions en s’appuyant sur la mise en place d’un dispositif dédié, MAEVA.

Intervenants :

Caroline Touraut

Chargée d’études

Observatoire national de la protection de l’enfance

Jeanne Perrin

Adjointe de l’ASE

Adjointe de l’ASE, Département de Seine Maritime

Anne-Laure Mora

responsable de service de la demande et des attributions

Habitat 76

Florence Guenez

Responsable de pôle jeunesse

Direction enfance famille Jeunesse du département du Nord

Aurélie Deschodt

Responsable du service jeunesse

Direction enfance famille Jeunesse du département du Nord

15h20

Retour sur des initiatives réussies d’organismes Hlm avec leurs partenaires

Concevoir un produit adapté 

Axentia inaugurera en 2025 à Angers sa 4ème maison à caractère social (MECS), destinée à l’accueil de mineurs confiés à l’ASE. Comment émerge localement ce type de demande de construction ? Comment concevoir ce type de structure ? Quelle place y prend la coopération avec le futur gestionnaire ? Quel bilan l’organisme tire-t-il de son expérience ?

 

Gilles Leclerc, Directeur Général d’Axentia, ESH du réseau Habiter en région présentera les enseignements de ses initiatives.

 

Organiser et faire vivre le partenariat

Les acteurs de la protection de l’enfance et du Mouvement Hlm évoluent dans des univers différents, qui connaissent chacun des spécificités et des complexités. Le milieu associatif peut constituer un trait d’union entre eux. Pour que les actions communes soient efficaces, un travail de rapprochement, de compréhension et d’acculturation s’impose qui doit être cultivé dans la durée. C’est en s’appuyant sur l’écosystème local que naissent et se développent des coopérations fructueuses et confiantes nous seront présentées. 

 

Caroline Joveneaux, directrice de Jeunesse Habitat et Grégoire Simon, directeur général de Tours Habitat témoigneront de leur expérience ancrée dans la complémentarité, le temps et la confiance.

 

Accompagner les jeunes sortants d’ASE

Les jeunes sortants de l’ASE connaissent des difficultés d’insertion professionnelles couplées à des vulnérabilités psychologiques spécifiques, souvent caractérisées par un manque d’autonomie, de confiance en soi et de stabilité affective. Réussir son autonomisation via le logement implique une préparation en amont de l’attribution, une réflexion sur l’orientation, puis, une fois dans les lieux, un accompagnement non seulement renforcé, mais aussi adapté. Cet accompagnement a un coût que les acteurs peinent à faire financer.

 

Florence Tastet, secrétaire générale de la SAC Habitat réuni, Adeline Pottier, coordinatrice de Domnis, et Frédérique Willmes, responsable de coopération territoriale de la Sauvegarde des Yvelines expliciteront l’initiative déployée sur le département des Yvelines depuis 2020.

 

Penser La diversité des besoins et les parcours résidentiels

Parce que les besoins sont divers et qu’ils peuvent évoluer dans le temps, le logement des sortants d’ASE doit se penser dans une dynamique. Hébergement, colocation, bail glissant, logement autonome : il est essentiel que les produits-logements soient variés, accessibles et suffisamment nombreux.

 

Hélène Quenouille, directrice de l’habitat spécifique chez Antin résidences et Guillaume Brugidou, directeur de l'Alfi nous présenteront leur retour d’expérience en la matière.

Intervenants :

Gilles Leclerc

Directeur Général d’Axentia, ESH du réseau Habiter en région

Axentia

Caroline Joveneaux

directrice

Jeunesse Habitat

Grégoire Simon

directeur général

Tours Habitat

Florence Tastet

secrétaire générale

SAC Habitat réuni

Adeline Pottier

coordinatrice

Domnis

Frédérique Willmes

responsable

coopération territoriale de la Sauvegarde des Yvelines

Hélène Quenouille

directrice de l’habitat spécifique

Antin résidences

Guillaume Brugidou

directeur

Alfi

16h20

Les moyens et les dispositifs de soutien de l'Etat en faveur du logement des jeunes vulnérables

 

Conscient de l'importance du sujet, l’Etat propose des dispositifs que les acteurs locaux peuvent actionner pour agir au mieux en faveur de l'accès et du maintien dans le logement des jeunes sans-abris ou à risque de le devenir.
 

Mathilde Deglaire, cheffe de projets, Mission accompagnement, parcours et accès au logement de la DIHAL nous présentera une synthèse de ces dispositifs et des moyens mobilisables.

Intervenants :

Mathilde Deglaire

chef de projets, Mission accompagnement, parcours et accès au logement

DIHAL

16h30

Clôture du webinar

Illustration du projet