Illustration du projet

Informations utiles

Contacts

Marot Bruno

bruno.marot@union-habitat.org

Responsable des partenariats institutionnels et de la recherche, Coordinateur du Réseau des acteurs de l'habitat, USH

Date de l'événement :

07/12/2023

Horaires :

14h30 - 16h00

Format :
Conférence web

Webconference

Réhabiliter le parc Hlm : le dispositif "seconde vie" à la loupe

Émetteur de plus de 20% des émissions de gaz à effet de serre en France, le bâtiment est un secteur clé dans la lutte contre le dérèglement climatique. A cet égard, l'État a défini de nouvelles exigences de performance énergétique à travers la loi Climat et Résilience (2021) et la Stratégie nationale bas-carbone (SNBC) afin d’ancrer le secteur dans une trajectoire vertueuse en phase avec les objectifs de la transition écologique. D’ici 2034, les logements ayant une étiquette DPE E, F et G ne rempliront plus les critères de décence énergétique et, d’ici 2050, les logements devront atteindre la neutralité carbone. Acteurs essentiels du bâtiment et de l’immobilier, le Mouvement Hlm et ses partenaires (État, Banque des Territoires, collectivités territoriales, etc.) sont ainsi pleinement engagés dans la décarbonation du parc social afin de contribuer à cette transition. 

C’est dans ce contexte que l’État, l’Union sociale pour l’habitat (USH) et la Caisse des Dépôts ont travaillé à l’élaboration d’un nouveau dispositif de financement des projets de réhabilitation lourde et durable de résidences Hlm baptisé « Seconde vie des logements locatifs sociaux ». Ce dispositif a pour objectif de redonner au patrimoine existant un cycle de vie supplémentaire d’au moins 40 ans. Il représente une alternative à la démolition-reconstruction et à la réhabilitation classique, en proposant d’intervenir sur les logements au travers d’une rénovation énergétique performante, tout en réalisant des travaux d’amélioration de la qualité de vie et d’usage pour les locataires (adaptation des typologies, respect des normes d’accessibilité, etc.). Cet ambitieux programme de travaux implique la mobilisation de tous les acteurs de l’habitat social et nécessite des investissements massifs, proches de ceux nécessaires à la construction neuve.

 

Afin de soutenir cette démarche, l’Etat a mobilisé en 2023 une enveloppe de plus de 17 millions d’euros dans le cadre du Fonds national des aides à la pierre pour lancer une première expérimentation mobilisant 19 organismes Hlm dans le cadre de 23 opérations, représentant près de 950 logements. A la suite des annonces faites au Congrès Hlm de Nantes et dans le cadre du Projet de loi de finances 2024, le dispositif “Seconde vie des logements locatifs sociaux” va être pérennisé avec l’ambition de lancer la réhabilitation lourde de plus de 10 000 logements par an.

 

7 dec

 

C’est dans ce contexte que le Réseau des acteurs de l’habitat propose une webconférence d’actualité le 7 décembre 2023 (14h30-16h) pour présenter le dispositif à l’ensemble des acteurs du logement dans les territoires (organismes Hlm, collectivités, services de l’État, etc.).

Cette webconférence sera notamment l’occasion d’échanger sur :

 

  • Les enjeux de réhabilitation du parc Hlm, en mettant en lumière les caractéristiques des logements concernés, les programmes de réhabilitation déjà mis en place par les bailleurs sociaux, ainsi que les contraintes et les difficultés auxquelles ces derniers font face pour atteindre les objectifs de la loi Climat et Résilience et, à plus long terme, de la Stratégie nationale bas-carbone.
  • La philosophie, les principes et le fonctionnement du dispositif “seconde vie des logements locatifs sociaux”, en soulignant la manière dont il s’articule avec les réhabilitations classiques et les opérations de démolition-reconstruction, et en détaillant son modèle économique et ses modalités de mise en œuvre.
  • Les enjeux et les conditions d’accès au dispositif “seconde vie”, en rappelant notamment son caractère stratégique dans le cadre plus large des partenariats entre les organismes Hlm et les collectivités territoriales, dans un contexte de raréfaction du foncier et d’attractivité des territoires.

 

Intervenantes et intervenants :

 

 

  • Lise Ananou, responsable du pôle conception et adaptation de l’offre logement social, Groupe Caisse des Dépôts 
  • Claire Bruhat, directrice de l'habitat, Métropole Européenne de Lille (MEL)  
  • Emmanuel Joinneau, directeur opérationnel, groupe Vilogia 
  • Nicolas Prudhomme, directeur de la maîtrise d’ouvrage et des politiques patrimoniales, L'Union sociale pour l'habitat 
  • Charles Tamazount, adjoint au sous-directeur des politiques de l’habitat, DGALN-DHUP, ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires 

 

Cette webconférence sera animée par Dominique Rousset. Des questions pourront être posées aux intervenantes et intervenants par chat.

 

Les inscriptions sont gratuites et ouvertes depuis ce lien.

 

Programme de l’évènement

Illustration du projet