L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Renouvellement urbain hors secteur en NPNRU

Lire l'article
S'inscrire à l'événement Ajouter à mon calendrier 2022-05-17 10:00:00 2022-05-17 12:30:00 Renouvellement urbain hors secteur en NPNRU Engager des projets de renouvellement urbain implique des arbitrages multifactoriels : urbain, technique, financier, adaptation de l’offre de logement, mais aussi contexte partenarial et dynamique territoriale. En dehors des sites contractualisés avec l’Anru, que ce soit en marché tendu ou détendu, ces questions se posent avec une acuité particulièrement forte. Quelle stratégie privilégier selon les territoires ? Un certain nombre d’organismes Hlm s’engagent dans des stratégies de renouvellement urbain hors contractualisation avec l’ANRU. Celles-ci représentent plus de 40% du parc social démoli annuellement en 2019. Ces pratiques répondent à différents enjeux et se déclinent dans des contextes variés : Dans les secteurs de marché détendu, des bailleurs conscients de la nécessité de réduire leur offre devenue obsolète, et afin d’éviter une stigmatisation du parc social, font le choix de démolir une part conséquente de leur patrimoine en vue de développer, en quantité limitée, des produits bien ciblés répondant aux attentes actuelles des ménages et des territoires d’implantation. Dans des secteurs de marché tendu, voire très tendu (Ile de France notamment), des organismes souhaitent accompagner la dynamique territoriale en cours (par exemple, celle initiée par le tracé du Grand Paris Express…). Il s’agit alors de démolir du parc devenu inadapté et situé dans un environnement à fort potentiel d’attractivité, de valoriser le foncier ainsi libéré et de densifier tout en participant à la diversification de l’offre nouvelle créée. Ces expériences témoignent de la volonté des acteurs de déployer des réponses adaptées aux enjeux locaux, s’inspirant éventuellement des objectifs de la politique portée par l’ANRU, tout en faisant preuve d’agilité en termes de dispositifs opérationnels, financiers et juridiques puisque ces opérations, même si elles s’inscrivent pour certaines d’entre elles en quartiers prioritaires, ne bénéficient pas des aides du NPNRU. De plus, ces initiatives peuvent paraître plus souples aux bailleurs, notamment en marché tendu, car elles se réalisent sans contreparties foncières d’Action Logement, nécessaires pour les opérations montées dans le cadre du Règlement Général de l’ANRU. L’USH et la Banque des Territoires ont souhaité dresser un panorama des pratiques ainsi mises en œuvre en fonction des contextes et des objectifs des projets.  Cet inventaire, réalisé avec le concours d’HTC, a permis d’identifier les différents dispositifs déployés et de mettre en évidence, à travers ces retours d’expérience, les points de vigilance et conditions de réussite de ces opérations afin d’aider les organismes souhaitant engager à terme une telle démarche. Ce webinaire est l’occasion de faire témoigner quatre organismes Hlm, sur la stratégie qu’ils ont mise en œuvre dans des territoires très contrastés et le bilan qu’ils en tirent. Webinar L'Union Sociale pour l'Habitat contact@union-habitat.org Europe/Paris public

Engager des projets de renouvellement urbain implique des arbitrages multifactoriels : urbain, technique, financier, adaptation de l’offre de logement, mais aussi contexte partenarial et dynamique territoriale. En dehors des sites contractualisés avec l’Anru, que ce soit en marché tendu ou détendu, ces questions se posent avec une acuité particulièrement forte. Quelle stratégie privilégier selon les territoires ?

Un certain nombre d’organismes Hlm s’engagent dans des stratégies de renouvellement urbain hors contractualisation avec l’ANRU. Celles-ci représentent plus de 40% du parc social démoli annuellement en 2019. Ces pratiques répondent à différents enjeux et se déclinent dans des contextes variés :

  • Dans les secteurs de marché détendu, des bailleurs conscients de la nécessité de réduire leur offre devenue obsolète, et afin d’éviter une stigmatisation du parc social, font le choix de démolir une part conséquente de leur patrimoine en vue de développer, en quantité limitée, des produits bien ciblés répondant aux attentes actuelles des ménages et des territoires d’implantation.
  • Dans des secteurs de marché tendu, voire très tendu (Ile de France notamment), des organismes souhaitent accompagner la dynamique territoriale en cours (par exemple, celle initiée par le tracé du Grand Paris Express…). Il s’agit alors de démolir du parc devenu inadapté et situé dans un environnement à fort potentiel d’attractivité, de valoriser le foncier ainsi libéré et de densifier tout en participant à la diversification de l’offre nouvelle créée.

Ces expériences témoignent de la volonté des acteurs de déployer des réponses adaptées aux enjeux locaux, s’inspirant éventuellement des objectifs de la politique portée par l’ANRU, tout en faisant preuve d’agilité en termes de dispositifs opérationnels, financiers et juridiques puisque ces opérations, même si elles s’inscrivent pour certaines d’entre elles en quartiers prioritaires, ne bénéficient pas des aides du NPNRU. De plus, ces initiatives peuvent paraître plus souples aux bailleurs, notamment en marché tendu, car elles se réalisent sans contreparties foncières d’Action Logement, nécessaires pour les opérations montées dans le cadre du Règlement Général de l’ANRU.

L’USH et la Banque des Territoires ont souhaité dresser un panorama des pratiques ainsi mises en œuvre en fonction des contextes et des objectifs des projets.  Cet inventaire, réalisé avec le concours d’HTC, a permis d’identifier les différents dispositifs déployés et de mettre en évidence, à travers ces retours d’expérience, les points de vigilance et conditions de réussite de ces opérations afin d’aider les organismes souhaitant engager à terme une telle démarche.

Ce webinaire est l’occasion de faire témoigner quatre organismes Hlm, sur la stratégie qu’ils ont mise en œuvre dans des territoires très contrastés et le bilan qu’ils en tirent.

Programme

10h

Renouvellement urbain hors secteur en NPNRU

Intervenants :
- Samuel Coppel, directeur du pôle Immobilier et Aménagement - Drôme Aménagement Habitat
- Jean-Malo Pellet, directeur de l’aménagement et grands projets - 1001 vies Habitat (sous réserve)
- Hervé Gay, directeur général de CitAme - Groupe Polylogis
- Fabienne Paitel, directrice du développement et de l’aménagement - Lyon Métropole Habitat (sous réserve)
- Damien Tourneur, directeur du développement et de la maîtrise d’ouvrage - Vivest
- Gabriel Humbert, responsable du pôle aménagement, renouvellement urbain - Vivest
- Anne Legrand, directrice de l’aménagement - Valophis (sous réserve)
- Catherine Grenier, responsable du département conception et renouvellement urbain - USH

12h30

Clôture du Webinar