L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

"10 000 logements accompagnés" : une ambition intacte AH

Lire l'article

Le quatrième appel à projets "10000 logements Hlm accompagnés" vient d’être lancé. Depuis 2014, ce programme, initié et porté par le Mouvement Hlm avec l’État et le secteur associatif, a permis de soutenir 150 projets représentant 6000 logements destinés à favoriser l’accès et le maintien dans le logement de ménages connaissant de graves difficultés économiques et sociales.
Si les dernières décisions de l’exécutif concernant les APL et le financement du logement social pèsent inévitablement sur les capacités de faire des organismes de logement social, notre ambition, en matière d’accueil des populations fragiles, reste intacte. C’est notre fierté et celle de nos salariés de continuer à innover pour répondre aux nouveaux enjeux de notre société : santé, précarité économique, fragilités psychologiques, sociales ou familiales. Chacun doit pouvoir trouver, en France, un logement répondant à ses besoins. Et cela, le logement social sait le faire pour peu qu’on lui en laisse les moyens financiers et juridiques.

Chacun doit pouvoir trouver, en France, un logement répondant à ses besoins

Le programme "10000 logements Hlm accompagnés" s’inscrit pleinement dans les objectifs du plan "Logement d’abord", porté par l’État, dont le comité de pilotage s’est réuni le 5 juillet. J’ai eu l’occasion d’y rappeler ce que sont, pour le Mouvement Hlm, les conditions de réussite de ce plan. Le rôle de l’État et de ses services doit être celui d’un facilitateur de nos actions en faveur des plus fragiles en nous garantissant la stabilité financière à long terme. Il est également indispensable de prendre en compte les réalités territoriales variées sur lesquelles les projets sont développés. Il faut, enfin, sécuriser les associations qui œuvrent au quotidien avec nous pour permettre une meilleure insertion et un maintien durable dans le logement. Elles développent depuis des années une expertise qui est précieuse à la réussite des projets. Mais le manque de visibilité de leurs ressources et du niveau d’aide apporté par l’État pèse sur leurs capacités d’actions et d’amplification de leurs interventions.

À l’heure où le président de la République doit annoncer un grand plan en faveur des plus fragiles, il nous semble indispensable que toutes ces conditions soient réunies pour porter plus haut encore notre ambition de loger ceux qui en ont besoin.