L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours
Nous écrire

Le 79ème Congrès Hlm, intitulé "Demain les Hlm", débute mardi 9 octobre, à Marseille

Le Congrès Hlm de Marseille, qui se tient un an après les mesures budgétaires décidées par le Gouvernement, et notamment la baisse des APL pour les locataires du parc social, permettra de faire un état de la situation des organismes Hlm, alors même que la production de logements sociaux a enregistré un ralentissement notable dès la fin de l’année 2017. Le ralentissement constaté (-5% de demandes d’agréments sur la seule année 2018) doit être mis en parallèle avec l’augmentation du nombre de ménages demandeurs d’un logement social, qui dépasse aujourd’hui les 2 millions, et de la paupérisation des locataires et des entrants dans le parc social.

Ce rendez-vous annuel qu’est le Congrès Hlm accueillera du 9 au 11 octobre 13.000 visiteurs et 340 exposants (acteurs institutionnels, entreprises, associations), battant le record de congressistes accueillis dans ce qui est le plus grand congrès itinérant de France. Il est aussi l’occasion, pour un secteur qui gère aujourd’hui 4,5 millions de logements et loge 10 millions de personnes, de réfléchir à ses évolutions autour d’un thème, "Demain Les Hlm", qui concerne la société française dans son ensemble, puisqu’une personne sur deux vit ou a vécu en Hlm.

Une enquête réalisée par Kantar Public[1] en juin 2018 pour l’Union sociale pour l’habitat, et qui sera présentée lors de la séquence « Les Hlm, une chance pour la France » mercredi 10 octobre, montre d’ailleurs sans ambiguïté l’attachement des Français au logement social et la bonne image des organismes Hlm :

  • 89% des sondés estiment que le logement social « joue un rôle important dans la société française » ;
  • 57% se déclarent « attachés au logement social ou Hlm tel qu’il existe en France aujourd’hui et à ses principes » (70% chez les locataires Hlm) ;
  • 59% ont une « bonne opinion » des organismes Hlm (70% des locataires Hlm) ;
  • Plus précisément, une grande majorité de Français estiment que les organismes Hlm « remplissent un rôle essentiel dans les quartiers difficiles » (67%), qu’ils « construisent des logements de qualité » (60%), qu’ils « rendent un service de qualité aux locataires » (56%), qu’ils « rénovent beaucoup de logements » (55%), qu’ils « sont investis dans la transition énergétique et environnementale » (52%) ou encore qu’ils « développent et soutiennent de nombreuses actions sociales pour les locataires » (51%).

Pour Jean-Louis Dumont, président de l’Union sociale pour l’habitat, « les résultats de ce sondage sont d’abord et avant tout à porter au crédit des organismes Hlm qui, tous les jours, sur le terrain, font un travail indispensable à la cohésion nationale. Cela montre aussi que les critiques portées de manière parfois démagogiques à l’égard du logement social par certains responsables politiques, pour justifier telle ou telle mesure au fond strictement budgétaire, se heurtent à la réalité des perceptions de nos concitoyens. Plus largement, ce que l’on appelle le « Congrès Hlm » est l’occasion d’un rassemblement à la fois social, professionnel, économique et militant, à l’image de ce secteur qui est un des atouts de la France avec ses 82.000 salariés et ses 12.000 administrateurs bénévoles. »

 

[1] Enquête réalisée par téléphone, du 7 au 11 juin 2018, auprès d’un échantillon national de 977 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. 

Actualités