Communiqué de presse

Thème de la publication
Attribution de logement
Date de publication :

25 mars 2024

Le Réseau des acteurs de l’habitat organise aujourd’hui un colloque sur le thème : « Logement social et attributions : une équation impossible ? »

Le Réseau des acteurs de l’habitat, qui rassemble l’Union sociale pour l’habitat, la Caisse des Dépôts, l’Assemblée des départements de France, l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité, l’Association des maires Ville et Banlieue, l’Association des petites villes de France, la Fédération nationale des agences d’urbanisme, France urbaine, Intercommunalités de France, et Villes de France, organise un colloque le 25 mars après-midi à la Maison de la Chimie (Paris) autour des attributions des logements sociaux.


Depuis 2014, plusieurs lois successives ont engagé et prolongé une réforme de la gestion de la demande et des attributions Hlm destinée à la fois à faciliter l’accès au logement des demandeurs les plus modestes et prioritaires et à veiller à une plus grande mixité sociale des villes et des quartiers. Plusieurs grands axes de travail ont été déployés : amélioration de la transparence des décisions d’attributions, information et accompagnement des demandeurs, et gestion partagée de la demande à l'échelle territoriale entre les différents acteurs (collectivités, Etat, bailleurs sociaux, etc.).
Toutefois, dix ans après le lancement de la réforme, et alors que plus de 2,6 millions de ménages sont demandeurs d’un logement social, est-il encore possible de concilier les différents objectifs assignés aux politiques d’attributions ? Une évolution réglementaire est-elle nécessaire ou ajouterait-elle une nouvelle complexité dans une équation difficile à résoudre ?


En rassemblant des élus locaux, des parlementaires, des dirigeants d’organismes Hlm et des représentants des collectivités et de l’Etat, cette demi-journée de travail du Réseau des acteurs de l’habitat permet de faire le point sur l’appropriation de ces politiques d’attributions définies et mises en oeuvre par les acteurs locaux qui en sont le pivot. Ce sera également l’occasion de poser des axes d’amélioration indispensables dans un contexte inédit de tension dans l’accès au logement social.


Plusieurs temps d’échanges sont prévus, en présence, notamment, d’Emmanuelle Cosse, présidente de l’Union sociale pour l’habitat, de Johanna Rolland, présidente de France Urbaine et présidente de Nantes Métropole, de Guillaume Boudy, maire de Suresnes, membre du bureau de l’Association des Maires de France et des Présidents d’Intercommunalités (AMF), de David Marti, maire du Creusot et président de la communauté urbaine Le Creusot - Montceau, vice-président de Villes de France, et de Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre.


Le programme détaillé est disponible ici

Télécharger