Les formations

Retrouvez la liste des formations menant aux différents métiers du logement social. Les parcours listés sont certifiants, qualifiants ou diplômants et éligibles au CPF.

Pour plus d’informations, contactez directement l’école ou l’organisme de formation.

Vous êtes un organisme de formation ? Faites-vous référencer en contactant hlmrecrutent@union-habitat.org

Rechercher une formation

Votre recherche
Domaine d'activité
  • - Tout -
  • Accession sociale, Vente Hlm, Copropriétés
  • Accueil
  • Assistanat
  • Fonctions support et expertises
  • Gestion de proximité
  • Gestion locative
  • Maintenance technique du patrimoine
  • Maîtrise d'ouvrage
  • Management
  • Social

- Tout -

Niveau d'étude
  • - Tout -
  • Bac
  • Bac + 2
  • Bac + 3 ou 4
  • Bac + 5 ou +
  • CAP, BEP
  • Sans niveau spécifique

- Tout -

Pour le métier de
  • - Tout -
  • Agent de médiation, agente de médiation
  • Assistant, assistante
  • Auditeur, auditrice
  • CESF, conseiller social et familial, conseillère sociale et familiale
  • Chargé d'accueil, chargée d'accueil
  • Chargé de clientèle, chargée de clientèle
  • Chargé de communication, chargée de communication
  • Chargé de gestion locative, chargée de gestion locative
  • Chargé de la qualité de service, chargée de la qualité de service
  • Chargé de maintenance, chargée de maintenance
  • Chargé de mission sécurité, chargée de mission sécurité
  • Chargé de recouvrement, chargée de recouvrement
  • Chargé de stratégie et innovation, chargée de stratégie et innovation
  • Chargé des moyens généraux, chargée des moyens généraux
  • Chargé des ressources humaines (RH), chargée des ressources humaines (RH)
  • Chargé d’attribution, chargée d’attribution
  • Chef de projet des systèmes d'information (SI), cheffe de projet des systèmes d'information (SI)
  • Commercial, commerciale
  • Comptable
  • Conducteur de travaux, conductrice de travaux
  • Contrôleur de gestion, contrôleuse de gestion
  • Délégué à la protection des données, déléguée à la protection des données (DPD)
  • Développeur foncier, développeuse foncière
  • Directeur administratif et financier, directrice administrative et financière (DAF)
  • Directeur des ressources humaines, directrice des ressources humaines (DRH)
  • Directeur des systèmes d'information, directrice des systèmes d'information (DSI)
  • Directeur général d'organisme, directrice générale d'organisme
  • DSU, chargé de développement social et urbain, chargée de développement social et urbain
  • Employé d’immeuble, employée d’immeuble
  • Gardien d’immeuble, gardienne d’immeuble
  • Gestionnaire assurances et sinistres
  • Gestionnaire de charges
  • Gestionnaire de copropriétés
  • Gestionnaire de paie
  • Juriste
  • Responsable communication et marketing
  • Responsable d'agence
  • Responsable d'aménagement urbain
  • Responsable de copropriétés
  • Responsable de la commercialisation
  • Responsable de la gestion locative
  • Responsable de la maîtrise d'ouvrage
  • Responsable de la stratégie et de l'innovation
  • Responsable de programme
  • Responsable de site
  • Responsable des achats
  • Responsable des moyens généraux
  • Responsable juridique
  • Responsable technique
  • Responsable territorial, responsable territoriale
  • Technicien en systèmes informatiques (SI), technicienne en systèmes informatiques (SI)

- Tout -

Type de formation
  • - Tout -
  • Alternance
  • Formation professionnelle continue
  • Sous statut d'élève ou d'étudiant

- Tout -

Région
  • - Tout -
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Dom-Tom
  • Bourgogne-Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Guadeloupe
  • Guyane
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • La Réunion
  • Martinique
  • Mayotte
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur

- Tout -

2087 résultats correspondent à votre recherche
CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS
Bac + 3 ou 4
Responsable d’opération immobilière

Le responsable d’opération immobilière : identifie, en vue de leur acquisition, les terrains nus ou bâtis susceptibles de faire l’objet d’une opération de construction ou de rénovation ; détermine leur potentiel au regard des règles d’utilisation du sol en vue de l’obtention des autorisations administratives (permis de construire, autorisation environnementale…) ; vérifie la faisabilité économique (analyse des marchés immobiliers) et financière (bilan financier) de l’opération envisagée ; met en place puis assure le suivi de la relation contractuelle avec les clients ; coordonne le processus de réalisation du programme défini depuis la conception des bâtiments à construire ou rénover (marchés d’architecture et d’études techniques) jusqu’à leur réception, en passant par la sélection des entreprises et la conclusion des marchés de travaux. Selon la nature et la dimension de la structure dans laquelle il exerce, le responsable d’opération immobilière peut être chargé de tout ou partie des activités énoncées ci-dessus.

Compétences attestées :
La certification atteste des compétences suivantes : Collecte et analyse des informations relatives au bien immobilier identifié ; Analyse du potentiel de valorisation (construction, rénovation) d’un bien immobilier ; Étude de la faisabilité économique d’une opération immobilière ; Constitution de la structure support d’une opération de promotion ; Définition du programme immobilier et pilotage de sa réalisation depuis l’établissement du projet de construction ou de rénovation jusqu’à la réception des bâtiments.
ECOLE SUPER.INGENIEURS TRAVAUX CONSTRUCT
Bac + 5 ou +
Titre ingénieur: ingénieur diplômé de l’école supérieure d'ingénieurs des travaux de la construction de metz

Activités visées L'Ingénieur des Travaux de la Construction, titulaire de cette certification, maîtrise les règles de l'art, est capable de faire des choix techniques et de vérifier la pertinence des solutions proposées. Il est un organisateur, animateur et meneur de ses équipes, un gestionnaire financier, un administratif, un commercial en relation avec tous les intervenants. Il est un chef de projets, capable de négocier, de monter, de gérer des opérations de construction dans leur globalité et de maîtriser la transversalité des métiers. La certification permet d'assurer ces missions, en France comme à l'international, en tant qu'ingénieur: - en entreprise - en bureau d'études - en bureau de contrôle - en maîtrise d'ouvrage publique ou privée.

Compétences attestées :
Capacités attestées L'ingénieur mobilise un ensemble de savoirs techniques, économiques et humains ainsi qu'une solide culture scientifique pour mener à bien l'ensemble des opérations de construction. Ainsi, il est capable d'organiser et de manager des équipes et des projets. Il doit faire preuve d'une grande autonomie, de curiosité, d'anticipation et de réactivité, en lien avec toutes les parties prenantes. Il est capable de travailler en milieu international. Les capacités principales du certifié sont, dans le cadre de ses missions d'Ingénieur des Travaux de la Construction: - avoir le sens des responsabilités au regard de l'ensemble des parties prenantes - prendre des décisions tout au long des processus - observer, analyser et synthétiser des situations de travail dans le secteur du BTP - interpréter les règlementations et anticiper les évolutions du secteur - animer et mettre en place des équipes dans le respect des règles d'hygiène et de sécurité - conduire et organiser des projets: de la conception à l'exploitation - établir des plannings techniques (matériels, matériaux) et humains - faire face à l'imprévu dans les phases de la construction - négocier et savoir convaincre l'ensemble des parties prenantes. L'Ecole reconnaît, sous le contrôle de la CTI, la capacité du titulaire, dans le secteur du BTP, à: - prospecter le marché, étudier la faisabilité et la rentabilité des projets - analyser les besoins des clients, les données techniques, économiques et définir les projets - définir les moyens techniques, financiers et humains à partir d'un projet et planifier les travaux - analyser les choix techniques et définir les matériels, les matériaux et la main d'oeuvre en fonction des contraintes de la règlementation et des particularités du chantier - étudier les budgets prévisionnels, les montages juridico-financiers et suivre les procédures administratives - consulter et sélectionner les fournisseurs, les sous-traitants et les prestataires - suivre et coordonner les différents intervenants et veiller au bon avancement du chantier et à la qualité des travaux - diagnostiquer l'état des matériaux et des ouvrages - contrôler la conformité des ouvrages réalisés - suivre et mettre à jour ses connaissances techniques, économiques et règlementaires.
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE , UNIVERSITE PARIS EST CRETEIL VAL DE MARNE , NANTES UNIVERSITE , UNIVERSITE DE MONTPELLIER , UNIVERSITE DE BORDEAUX , UNIVERSITE DE STRASBOURG , UNIVERSITE DE CORSE P PAOLI , LA ROCHELLE UNIVERSITE - UNIVERSITE DE LA ROCHELLE , UNIVERSITE DE RENNES , UNIVERSITE DE BESANCON - UNIVERSITE DE FRANCHE-COMTE , UNIVERSITE LE HAVRE NORMANDIE , UNIVERSITE DE LA REUNION , UNIVERSITE AMIENS PICARDIE JULES VERNE , UNIVERSITE DE LIMOGES , UNIVERSITE DE LORRAINE , UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE-ARDENNE (URCA) , UNIVERSITE VERSAILLES ST QUENTIN YVELINE , UNIVERSITE CLAUDE BERNARD LYON 1 , UNIVERSITE SAVOIE MONT BLANC , CY CERGY PARIS UNIVERSITE , UNIVERSITE D'ORLEANS , UNIVERSITE PAUL SABATIER TOULOUSE III
Bac + 3 ou 4
But: génie civil – construction durable : réhabilitation et amélioration des performances environnementales des bâtiments

Élaboration des solutions techniques de tout ou partie d’un projet de Bâtiment : Choix et justification des solutions techniques en phase études. (Cette compétence recouvre toutes les activités d’étude, de choix de solutions, de proposition de variantes à partir d’une analyse des contraintes techniques et environnementales, du respect des normes et des résultats d’essais dans le secteur du Bâtiment) en tant que technicien bâtiment en phase conception ou préparation ; en tant qu’assistant maitrise d’œuvre bâtiment ; en tant que technicien bâtiment dans un bureau d'études techniques en phase EXE. Élaboration des solutions techniques de tout ou partie d’un projet de Travaux Publics : Choix et justification des solutions techniques en phase prépa ou EXE. (Cette compétence recouvre toutes les activités d’étude, de choix de solutions, de proposition de variantes à partir d’une analyse des contraintes techniques et environnementales, du respect des normes et des résultats d’essais dans le secteur des Travaux Publics) en tant que technicien travaux publics en phase conception ou préparation ; en tant qu’assistant maitrise d’œuvre travaux publics ; en tant que technicien travaux publics dans un bureau d'études techniques en phase EXE. Dimensionnement des ouvrages et des équipements techniques du Bâtiment et des Travaux Publics : Réalisation d'un dimensionnement réglementaire dans des cas complexes. (Cette compétence recouvre toutes les activités de dimensionnement d’un ouvrage, tant du point de vue structurel (béton armé, bois, métal) que de l’enveloppe du bâtiment et de ses équipements techniques ainsi que les activités de dimensionnement des ouvrages géotechniques). en tant que dessinateur projeteur dans un BET structures ; en tant que chargé d’études dans un BET thermique ou fluides ; en tant que technicien dans un BET géotechnique. Organisation d’un chantier de Bâtiment et des Travaux Publics : Préparation d'un chantier. (Cette compétence recouvre toutes les activités de chiffrage, de préparation et de gestion technique et humaine d’un chantier de bâtiment ou de travaux publics, depuis la réponse à un Appel d’Offres jusqu’à la livraison de l’ouvrage) en tant que technicien dans un bureau des méthodes ou dans un service étude de prix en Bâtiment ou Travaux publics ; en tant que conducteur de travaux dans une entreprise de Bâtiment et des Travaux Publics ; en tant que chef de chantier dans une entreprise de Bâtiment et des Travaux Publics ; en tant qu’intervenant dans le domaine de la sécurité, de la protection de la santé ou de l’ordonnancement, du pilotage et de la coordination des travaux. Pilotage technique d’un ouvrage tout au long de sa vie : Suivi de l’évolution d’un ouvrage du BTP. (Cette compétence recouvre toutes les activités de diagnostics, de suivi, d’exploitation et de maintenance d’un ouvrage ou d’un parc d’ouvrages) en tant qu’acteur d’une équipe de maîtrise d’ouvrage ; en tant qu’acteur d’une équipe de maîtrise d’œuvre ; en tant que coordonnateur BIM ; en tant que technicien en exploitation-maintenance.

Compétences attestées :
Élaborer des solutions techniques de tout ou partie d’un projet de Bâtiment : Choisir et justifier des solutions techniques en phase études. en s'appuyant sur une démarche d'analyse multi critères incluant les problématiques de la construction durable, en collaborant efficacement dans la perspective d’une démarche BIM, et en produisant les pièces écrites et graphiques nécessaires qui respecteront le cahier des charges et le cadre réglementaire. Élaborer des solutions techniques de tout ou partie d’un projet de Travaux Publics : Choisir et justifier des solutions techniques en phase prépa ou EXE. en s'appuyant sur une démarche d'analyse multi critères incluant les problématiques de la construction durable, en collaborant efficacement dans la perspective d’une démarche BIM, et en produisant les pièces écrites et graphiques nécessaires qui respecteront le cahier des charges et le cadre réglementaire. Dimensionner des ouvrages et des équipements techniques du Bâtiment et des Travaux Publics : Réaliser un dimensionnement réglementaire dans des cas complexes. en adoptant une démarche scientifique rigoureuse à chaque étape du dimensionnement, en produisant des notes de calcul nécessaires à la compréhension du dimensionnement et permettant la production de pièces graphiques qui respecteront le cahier des charges et le cadre réglementaire (normes, DTU, avis techniques), et en utilisant les outils adaptés à la complexité du dimensionnement. Organiser un chantier de Bâtiment et des Travaux Publics : Préparer un chantier. en communiquant avec les différents acteurs de l’opération et de son environnement, en définissant les moyens organisationnels, humains, financiers et techniques, en respectant les principes généraux de prévention et en assurant le suivi du chantier jusqu’à sa réception. Piloter techniquement un ouvrage tout au long de sa vie : Suivre l’évolution d’un ouvrage du BTP. en caractérisant ses éléments dans un contexte normatif, en repérant les points de vigilance, en respectant un plan stratégique intégrant la qualité environnementale et le coût global et en veillant à optimiser sa durée de vie. Compétences transversales : Se servir du numérique : · En utilisant les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe Exploiter les données à des fins d’analyse : · En identifiant, sélectionnant et analysant avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation · En analysant et synthétisant des données en vue de leur exploitation · En développant une argumentation avec esprit critique S’exprimer et communiquer à l’écrit et à l’oral : · En se servant aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française · En communiquant par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère Action en responsabilité au sein d’une organisation professionnelle : · En situant son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives. · En respectant les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale. · En travaillant en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet. · En analysant ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique. · En prenant en compte des problématiques liées aux situations de handicap, à l'accessibilité et à la conception universelle Se Positionner vis à vis d’un champ professionnel : · En identifiant et situant les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis du parcours ainsi que les voies possibles pour y accéder · En caractérisant et valorisant son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte · En identifiant le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs
UNIVERSITE DE TECHNOLOGIE DE COMPIEGNE (UTC)
Bac + 5 ou +
Titre ingénieur: ingénieur diplômé de l'université de technologie de compiègne (utc),spécialité génie urbain

Activités visées de l’ingénieur UTC : L’ingénieur diplômé de l’UTC est un ingénieur généraliste. En ce sens, il est amené à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, avec un réel niveau de responsabilité. Il conçoit, réalise, met en oeuvre et maintien en condition opérationnelle des produits, des procédés et des systèmes dans des situations évolutives. Activités visées de l’ingénieur Systèmes Urbains : L’ingénieur UTC de la spécialité Systèmes Urbains peut être amené à : - conduire et gérer des projets dans le domaine de la construction et de l’urbain (procéder à une analyse technique, organisationnelle et économique de la mise en oeuvre du projet, identifier les compétences nécessaires à la mise en oeuvre du projet, élaborer un cahier des charges, coordonner un travail d’équipe, prendre des décisions, manager des risques), depuis la conception jusqu’à la réhabilitation, en passant par la gestion technique du patrimoine ; - proposer des solutions à des problèmes technologiques liés à l’aménagement des territoires, à l’évolution de la vie urbaine, et aux projets de bâtiments dans une perspective de développement durable ; - concevoir des aménagements territoriaux et urbains en tenant compte des risques naturels et technologiques et des règlements en vigueur ; - gérer et exploiter des réseaux urbains et territoriaux (transports, énergies, matières) ; - manager une équipe.

Compétences attestées :
La certification implique la vérification des qualités suivantes : - aptitude à mobiliser les ressources d’un large champ de sciences fondamentales, - connaissance et compréhension d'un champ scientifique et technique de spécialité, - maîtrise des méthodes et des outils de l'ingénieur, - capacité à s'intégrer dans une organisation, à l’animer et à la faire évoluer, - prise en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels, - aptitude à travailler en contexte international, - respect des valeurs sociétales. Les professionnels reconnaissent chez les ingénieurs diplômés de l’UTC les aptitudes suivantes : - appréhender les situations complexes dans les organisations et les systèmes socio- techniques, - faire preuve d'un esprit de créativité, d'entreprenariat et d'innovation en sachant intégrer les contraintes de production et les approches qualité, - participer concrètement à l'innovation ou à la création d'activités nouvelles à l'aide d'outils et de méthodes pertinentes, - évaluer les limites et les lacunes de leurs propres connaissances et compétences et savoir les développer ou les combler si besoin, - s'adapter aux situations nouvelles et aux changements, travailler en équipe ou en groupe projet, écouter et communiquer professionnellement, entre personnes et entre cultures, En règle générale, les ingénieurs UTC se caractérisent par leur autonomie et leur pragmatisme, mais également par leur esprit critique, leur curiosité et leur ouverture sur le monde, toutes postures qui déterminent le « style » UTC, adapté à de nombreux types de parcours professionnels. La maîtrise d’un certain nombre de méthodes et d’outils spécifiquement mobilisés par les ingénieurs en Systèmes Urbains est requise. Ils doivent notamment pouvoir déployer les méthodes et les outils nécessaires à assurer la conduite et la gestion de projet et mettre en oeuvre des techniques d’évaluation et de maîtrise de la qualité. Les ingénieurs en Systèmes Urbains doivent en outre être suffisamment à l’aise avec les outils numériques de bases de données, de modélisation, de CAO, de représentation des territoires et les systèmes d’information géographique. Ils doivent savoir les appliquer à la simulation et à l’aide à la décision dans des projets territoriaux ou de construction. Ils doivent savoir proposer des solutions technologiques à des problèmes d’aménagement du territoire ou de bâtiments en intégrant les aspects sociaux, économiques et de gestion, environnementaux ou culturels.
ECOLE NATIONALE DES TRAVAUX PUBLICS DE L'ETAT
Bac + 5 ou +
Titre ingénieur: ingénieur diplômé de l’école nationale des travaux publics de l’état (entpe)

Le titulaire du titre d’ingénieur diplômé de l'ENTPE peut exercer des métiers d’ingénieur et évolue en entreprise ou service public en exerçant cinq grandes familles de métiers : - la maîtrise d’ouvrage et l’assistance à maîtrise d’ouvrage dans le secteur privé ou public ; - la conception de la maîtrise d’œuvre dans des bureaux d’études privés et dans le secteur public ; - la construction et l’exploitation d’infrastructures, ouvrages d’art, bâtiments et la réalisation d’espace public ; - la gestion-exploitation du patrimoine public ; - l’expertise technique et scientifique au sein de structures d’études et de recherche privés ou publics Dans tous les champs de l’aménagement durable des territoires : * Génie civil et Batiment * Transports Transports et territoires Exploitation et infrastructures * Ville et Environnement Aménagement et politiques urbaines Risques Pollution et nuisances Gestion des cours d’eau et du littoral

Compétences attestées :
La certification implique la vérification des qualités suivantes : Les compétences de l'ingénieur de l'aménagement durable des territoires à l’ENTPE : - Maîtriser un ensemble de connaissances scientifiques et techniques dans un champ d’expertise spécifique : Bâtiment, Génie civil, transports et territoires, Exploitation et infrastructures, Risques pollution et nuisances, Gestion des cours d’eau et du littoral, Aménagement et politiques urbaines ; - Résoudre des problèmes pluridisciplinaires et complexes dans le cadre de l’aménagement durable des territoires ; - Manager des projets et des équipes dans le cadre de l’aménagement durable des territoires ; - Maîtriser une communication ciblée et adaptée au contexte, y compris en contexte international ; - Agir en professionnel responsable ayant le sens du bien commun. Le titre d’ingénieur confère le grade de Master conformément au décret n°99-747 du 30 août 1999.
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE , NANTES UNIVERSITE , UNIVERSITE DE BORDEAUX , UNIVERSITE GRENOBLE ALPES , UNIVERSITE DE STRASBOURG , LA ROCHELLE UNIVERSITE - UNIVERSITE DE LA ROCHELLE , UNIVERSITE D ARTOIS , UNIVERSITE DE CAEN NORMANDIE , UNIVERSITE BREST BRETAGNE OCCIDENTALE (UBO) , UNIVERSITE DE ROUEN NORMANDIE , CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS , UNIVERSITE AMIENS PICARDIE JULES VERNE , UNIVERSITE DE LORRAINE , UNIVERSITE GUSTAVE EIFFEL , UNIVERSITE VERSAILLES ST QUENTIN YVELINE , UNIVERSITE CLAUDE BERNARD LYON 1 , UNIVERSITE DE BRETAGNE SUD (UBS) , UNIVERSITE PAUL SABATIER TOULOUSE III , UNIVERSITE DU MANS
Bac + 3 ou 4
Licence professionnelle: métiers du btp : performance énergétique et environnementale des bâtiments (fiche nationale)

- Elaboration de cahiers des charges ou dossiers détaillant les travaux (matériaux, mise en œuvre) - Respect des règles régissant les appels d’offre, les normes de construction - Respect et gestion budgétaire pour choisir les techniques, matériaux et entreprises de travaux - Contrôle de la solidité des structures de la conception jusqu’à la réalisation/clôture des travaux - Contrôle de certains équipements (incendie, thermique, acoustique)

Compétences attestées :
• Gérer un projet de construction aux spécificités énergétiques et environnementales : organiser le chantier, suivre la réalisation des travaux et assurer le respect des normes en vigueur. • Manager des équipes pluridisciplinaires aux spécificités techniques hétérogènes en respectant les engagements contractuels • Veiller aux évolutions et au respect de la législation du travail, de l’urbanisme, de l’environnement, etc. • Maîtriser les procédures administratives : rédiger un cahier des charges, répondre à un appel d’offres, synthétiser les besoins humains et matériaux du chantier • Maîtriser les outils et procédures budgétaires complexes liées aux chantiers à caractère de performance énergétique • Assurer le contrôle des structures de la conception jusqu’à la réalisation/clôture des travaux · Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe. · Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation. · Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation. · Développer une argumentation avec esprit critique. · Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française. · Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère. · Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder. · Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte. · Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs. · Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives. · Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale. · Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet. · Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique. Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de la mention au niveau national. Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE , NANTES UNIVERSITE , UNIVERSITE GRENOBLE ALPES , UNIVERSITE CLERMONT AUVERGNE , UNIVERSITE DE CAEN NORMANDIE , UNIVERSITE D'AIX MARSEILLE , UNIVERSITE DE LORRAINE , UNIVERSITE DE PAU ET DES PAYS DE L'ADOUR (UPPA) , UNIVERSITE CLAUDE BERNARD LYON 1 , UNIVERSITE DE BRETAGNE SUD (UBS) , UNIVERSITE D'ORLEANS
Bac + 3 ou 4
But: métiers de la transition et de l'efficacité energétiques : réalisation des installations énergétiques pour le bâtiment et l’industrie

1. Activités visées majeures Réalisation des installations énergétiques, climatiques ou frigorifiques pour le bâtiment et l'industrie : Mise en œuvre et intégration de l'installation au projet global jusqu'au parfait achèvement * Conduite d'affaires en CVC * Conduite d’affaires en froid industriel ou commercial * Conduite d’affaires en installations énergétiques * Conduite d'affaires en énergies renouvelables * Conduite de travaux en rénovation énergétique Dimensionnement des installations énergétiques, climatiques ou frigorifiques pour le bâtiment et l’industrie : Conception et dimensionnement des installations énergétiques, climatiques ou frigorifiques complexes * Études en efficacité énergétique * Études en bureau d'études thermiques et fluidiques * Études en énergies renouvelables * Études en froid industriel et commercial * Assistance à ingénieur énergéticien 2. Activités visées mineures Optimisation de la performance énergétique et environnementale d’un bâtiment, d’un site ou d’une installation : Mise en œuvre d’un plan de mesurage et de comptage pour réaliser un diagnostic énergétique * Audit énergétique de bâtiments, de sites * Audit énergétique d’utilités industrielles et autres installations * Conseil en maîtrise de l'énergie * Économie de flux en collectivité * Management de l’énergie pour le tertiaire * Management de l’énergie pour l’industrie Exploitation des installations et plateformes d’essais énergétiques, climatiques ou frigorifiques pour le bâtiment et l’industrie : Pilotage des installations et en assurer la maintenance préventive et corrective * Exploitation d'installations CVC/réseaux de chaleur * Exploitation d'installations frigorifiques * Exploitation en énergies renouvelables * Conduite d’affaires en maintenance énergie * Gestion des flux en collectivité

Compétences attestées :
1. Compétences spécifiques majeures Réaliser des installations énergétiques, climatiques ou frigorifiques pour le bâtiment et l'industrie : Mettre en œuvre et intégrer l'installation au projet global jusqu'au parfait achèvement En respectant le cahier des charges, le cadre normatif, réglementaire et les règles QHSE En interagissant efficacement avec les différents acteurs internes et/ou externes associés au projet En intégrant un mode de travail collaboratif tel que le BIM dans un but d’efficacité En utilisant de façon appropriée des supports techniques tels que les logiciels de dimensionnement, de planification, des documents techniques, normatifs… En justifiant ses choix technico-économiques en interne et/ou en externe par la production de notes de calculs et autres livrables associés tels qu’un cahier des charges fournisseurs, une réponse à appel d’offres, un GANT, un DOE,… Dimensionner des installations énergétiques, climatiques ou frigorifiques pour le bâtiment et l’industrie : Concevoir et dimensionner des installations énergétiques, climatiques ou frigorifiques complexes En respectant le cahier des charges ainsi que le cadre normatif et réglementaire En tenant compte des contraintes économiques et environnementales En intégrant un mode de travail collaboratif tel que le BIM dans un but d’efficacité En interagissant efficacement avec les différents acteurs internes et/ou externes associés au projet En utilisant de façon appropriée des supports techniques tels que des logiciels de dimensionnement, de DAO, des documents techniques, normatifs… En justifiant ses choix technico-économiques en interne et/ou en externe par la production de notes de calculs et autres livrables associés 2. Compétences spécifiques mineures Optimiser la performance énergétique et environnementale d’un bâtiment, d’un site ou d’une installation : Mettre œuvre un plan de mesurage et de comptage pour réaliser un diagnostic énergétique En respectant le cahier des charges ainsi que le cadre normatif et réglementaire En tenant compte des contraintes économiques et environnementales tout en promouvant les énergies renouvelables En interagissant efficacement avec les différents acteurs internes et/ou externes associés au projet dans un but d’efficacité, d’information, de conseil et d’accompagnement En utilisant de façon appropriée des supports techniques tels que des logiciels d’audits, de STD, de dimensionnement, de DAO, des documents techniques, normatifs… En justifiant ses choix technico-économiques en interne et/ou en externe par la production de notes de calculs et autres livrables associés tels qu’un plan de mesurage, un rapport de diagnostic, d’audit… Exploiter des installations et plateformes d’essais énergétiques, climatiques ou frigorifiques pour le bâtiment et l’industrie : Piloter des installations et en assurer la maintenance préventive et corrective En respectant le cahier des charges, le cadre normatif, réglementaire et les règles QHSE En intégrant un mode de travail collaboratif tel que le BIM dans un but d’efficacité En interagissant efficacement avec les différents acteurs internes et/ou externes concernés par l'exploitation En utilisant de façon appropriée des supports techniques tels que des logiciels de GMAO, de supervision, de planification, des documents techniques, normatifs… En justifiant ses choix technico-économiques en interne et/ou en externe par la production de notes de calculs et autres livrables associés tels qu’un plan de maintenance, un rapport d’exploitation,… 3. Compétences transversales Se servir du numérique : En utilisant les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe Exploiter les données à des fins d’analyse : En identifiant, sélectionnant et analysant avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation En analysant et synthétisant des données en vue de leur exploitation En développant une argumentation avec esprit critique S’exprimer et communiquer à l’écrit et à l’oral : En se servant aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française En communiquant par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère Agir en responsabilité au sein d’une organisation professionnelle : En situant son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives. En respectant les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale. En travaillant en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet. En analysant ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique. En prenant en compte des problématiques liées aux situations de handicap, à l'accessibilité et à la conception universelle. Se Positionner vis à vis d’un champ professionnel : En identifiant et situant les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis et la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder. En caractérisant et valorisant son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte. En identifiant le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.
ASS ECOLE SPECIA TRAVA PUBLI BATIM INDUS
Bac + 5 ou +
Titre ingénieur: ingénieur diplômé de l'école spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie, (estp) spécialité mécanique-électricité

Description des emplois et activités visés L’ ESTP, Ecole Spéciale des Travaux Publics, du Bâtiment et de l’Industrie a pour objectif de former et de certifier des ingénieurs, dans les grands domaines d’application de la construction. Cette formation attestée par un titre d’ingénieur diplômé, permet à son titulaire d’exercer des métiers d’ingénieur et d’évoluer en entreprise ou organisme dans les contextes et les situations les plus variés : - Travaux électriques, branche importante des travaux publics (20% de l’activité) - Transport d’énergie sur les lieux de consommation (lignes, éclairage public) - Installations d’équipements industriels et tertiaires - Réseaux de télé et vidéo communications - Mécanique de fabrication et d’entretien maintenance des engins de chantier - Automatisme et robotique pour la fabrication de produits pour la construction - Accès à de nombreux secteurs industriels (automobile, aéronautique, industrie ferroviaire, industrie navale, énergie..). Les conditions spécifiques d’exercice des métiers mettent l'accent sur les points suivants : - L'importance prépondérante de la valeur fonctionnelle, utilitaire et économique des équipements techniques des constructions du bâtiment et des travaux publics. - Le respect des objectifs du développement durable (sécurité, économie d’énergie, qualité, préservation de l’environnement, énergies renouvelables..). - La croissance de la demande de services multitechniques ; de gestion du confort et de l’énergie ; de sûreté et de contrôle des systèmes électriques et mécaniques. - L'intégration accélérée des nouvelles technologies (matériaux, matériels, TIC). - La concurrence et la compétitivité (fiabilité et notoriété, haut niveau d’exigence économique, juridique et réglementaire, identification et maîtrise des risques spécifiques, forte demande d’innovation). - Les grands domaines techniques de référence : Génie Civil, Bâtiment, Aménagement, Environnement Matériaux Electricité, Electronique, Electrotechnique, Automatique Mécanique, Energétique -2 options en 2eme et 3eme année précisent ces contextes d'activité : - Construction électromécanique : formation conduisant vers l’industrie de fabrication dans le domaine du BTP, ainsi que dans d’autres secteurs industriels (automobile, aéronautique, industrie navale, industrie ferroviaire). - Ingénierie et travaux électriques : formation préparant aux métiers de l’installation électrique et de l’ingénieur d’affaires.

Compétences attestées :
Description des compétences évaluées et attestées - Dimension générique propre à l'ensemble des titres d'ingénieur. La certification implique la vérification des qualités suivantes : 1. Aptitude à mobiliser les ressources d'un large champ de sciences fondamentales. 2. Connaissance et compréhension d'un champ scientifique et technique de spécialité. 3. Maîtrise des méthodes et des outils de l'ingénieur : identification et résolution de problèmes, même non familiers et non complètement définis, collecte et interprétation de données, utilisation des outils informatiques, analyse et conception de systèmes complexes, expérimentation. 4. Capacité à s'intégrer dans une organisation, à l'animer et à la faire évoluer : engagement et leadership, management de projets, maîtrise d'ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes. 5. Prise en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels : compétitivité et productivité, innovation, propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité, sécurité. 6. Aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères, sûreté, intelligence économique, ouverture culturelle, expérience internationale. 7. Respect des valeurs sociétales : connaissance des relations sociales, environnement et développement durable, éthique. - La dimension propre à l'ESTP incluant : 1) L'acquisition des champs de la connaissance spécifiques : • La connaissance et la compréhension des champs techniques et scientifiques de la construction (faisant appel à une base scientifique solide) • La culture industrielle du secteur Mécanique-électricité • La conduite de projets • La conception et la maîtrise d'oeuvre • La gestion des ressources humaines. 2) Les champs spécifiques aux 2 options de 2° et 3°année : • Construction électromécanique : métallurgie, mécanique des systèmes, matériaux composites et plastiques, techniques de fabrication, construction de machines électriques, constructions soudées et soudage, applications industrielles de pointe, moteurs à combustion interne, véhicules industriels, engins de chantier. • Ingénierie et travaux électriques : technologie de chantier, topographie, techniques de transmission et télécommunications, schémas de distribution électrique, réglementation, normalisation, centrales thermiques et turbomachines, transport et distribution d’énergie électrique, chemins de fer, réseaux électriques extérieurs, traction électrique, gestion d’une opération d’installations électriques et grand projet, lots techniques de la construction et coordination. 3) Les compétences de base : - Concevoir : établir un avant projet ; élaborer une conception détaillée. - Concrétiser : maîtriser les matériaux et leur mise en œuvre. - Organiser, gérer, diriger le système de production des entreprises, des bureaux d’études, d’ingénierie, de contrôle et autres organismes. - Echanger : évaluer les interactions homme/structure/société ; communiquer dans un contexte national et international ; manager des équipes pluridisciplinaires et multiculturelles ; s’informer et innover. 4) Le savoir être et le comportement de référence de l’ingénieur diplômé débutant : • Dimension personnelle (développement personnel comprenant des activités extra scolaires comme l'implication dans les actions du bureau des élèves ou la participation aux activités associatives, les techniques de communication et techniques d’expression écrite). Attitude - Ecoute : entendre et reformuler - Ouverture d'esprit : notamment sensibilité pour l'international - Sens des responsabilités : se situer dans son périmètre de responsabilités - Rigueur : vérifier sources et données Puissance d’engagement - Autorité : se faire écouter, se faire prendre en compte - Disponibilité : accepter des aléas dans son emploi du temps - Pugnacité : maintenir son effort vers un objectif, dans la durée Maîtrise - Résistance au stress : suivre plusieurs choses à la fois sans se laisser perturber - Prise de recul : relativiser et faire la part des choses • Dimension opérationnelle Efficacité des relations - Communication: s’exprimer dans un langage clair et accessible - Partage des informations : accepter d’informer - Intelligence relationnelle : comprendre et décoder son interlocuteur - Animation : créer une ambiance et entraîner Efficacité de la pensée - Pragmatisme : décrire simplement une situation par des faits avérés et des données mesurables - Réflexion : analyser des données, faire un constat, proposer un diagnostic - Créativité : avoir des idées et de la flexibilité dans la pensée Efficacité de l’action - Organisation : faire preuve d’ordre et de méthode dans son travail - Planification : connaître et gérer les outils qui structurent la vision des tâches - Contrôle : vérifier et sécuriser son travail - Capacité à résoudre : apporter des solutions plutôt que des problèmes - Décision : choisir avec pertinence entre différentes possibilités.
ASDER
Bac + 3 ou 4
Chargé de projet énergie et bâtiment durable

Le chargé de projet énergie et bâtiment durables est un spécialiste de la maîtrise de l'énergie, et plus généralement de la qualité environnementale et sanitaire du bâtiment. Il contribue à l’amélioration de l’efficacité énergétique pour des bâtiments économes et confortables, et à la mise en œuvre d’énergies renouvelables (ENR). Il agit pour des projets en faveur de la transition énergétique avec une démarche de sobriété, efficacité énergétique, énergies renouvelables. Les principales activités exercées sont les suivantes : * Information / Sensibilisation Le chargé de projet informe et sensibilise ses différents interlocuteurs (particuliers, professionnels, élus, agents de collectivités locales, organismes gestionnaires de patrimoine immobilier, etc.) sur les enjeux énergétiques, écologiques, de confort et de santé, sur les solutions techniques du bâtiment durable et des énergies renouvelables, sur la réglementation, les coûts, les aides financières. Il écoute et évalue la problématique de son interlocuteur et l’oriente dans ses choix. * Conseil et études Le chargé de projet apporte des conseils et réalise des études pour améliorer la performance, garantir le confort des occupants et réduire l’impact environnemental des bâtiments. Il analyse le projet du maître d’ouvrage et préconise des solutions techniques sur les matériaux et les équipements techniques (chauffage, climatisation, eau chaude, ventilation, éclairage) . Il évalue et quantifie les gains (économiques, environnementaux, fonctionnels, etc) * Développement d’installations d’énergies renouvelablesLe chargé de projet conçoit, propose et pré-dimensionne des installations d’énergie(s) renouvelable(s). Il vérifie la pertinence technique et économique des projets. Il analyse les installations existantes, effectue le suivi de leurs performances et identifie les causes possibles de dysfonctionnement. * Maîtrise d’œuvrele chargé de projet peut être amené à faire de la maîtrise d’œuvre en bureau d’études. Il conçoit l’enveloppe du bâtiment ainsi que les systèmes thermiques en utilisant des logiciels de simulation et vérifie la conformité du bâtiment avec les réglementations en vigueur. Il dimensionne des installations fluides (chauffage, climatisation, eau chaude, électricité et ventilation), consulte des entreprises pour l’exécution des travaux et assure le suivi des travaux, l’accompagnement à la mise en service et le suivi en fonctionnement. * Accompagnement à la transition énergétique dans les territoiresle chargé de projet informe les élus et les techniciens territoriaux sur leurs leviers et moyens d’actions pouvant porter sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, l’adaptation au changement climatique, la sobriété énergétique, la qualité de l’air, le développement des énergies renouvelables. Il participe à l’élaboration stratégique et au suivi opérationnel du plan climat-air-énergie territorial (PCAET–article L.229-26 du code de l’environnement). Il met en œuvre et anime les politiques et démarches territoriales de l’énergie (ex : Territoire à Energie Positive, label Citergie, agenda 21, ville en transition, plateforme de rénovation, etc.). Il veille à intégrer l’approche sobriété-efficacité-énergies renouvelables dans les projets de bâtiments ou pour la planification de l’urbanisme. Selon ses missions, il peut développer des projets d’énergies renouvelables sur le territoire. Il peut contribuer à la réduction des consommations énergétiques de la collectivité via un suivi des bâtiments et des préconisations. * Initiation et accompagnement de projets en faveur des économies d’énergie ou de développement des énergies renouvelables Il peut s’agir de projets publics menés sur un territoire donné ou de projets privés au sein d’une entreprise. Pour initier le projet, le chargé de projet doit s’informer (recherches, études, rencontres terrain), puis mobiliser et convaincre les acteurs décideurs (professionnels, élus, administrations, financeurs). Il assure ensuite la coordination du projet sur tous les aspects : techniques, opérationnels, financiers, administratifs. Il travaille en lien avec les différents partenaires et peut être amené à piloter ou encadrer une équipe projet. Ex : Développement d’un service « Conseil en Energie Partagé » sur plusieurs communes d’un territoire consistant en un suivi et une analyse des consommations, des préconisations et conseils sur les orientations en matière d’énergie, un accompagnement à leur mise en œuvre.

Compétences attestées :
Le (la) titulaire est capable de : - Sensibiliser, informer et mobiliser sur la thématique énergie et bâtiment durables, - Initier et coordonner des projets sur ces thématiques, - Conseiller et réaliser des études pour des bâtiments performants, confortables et à faible impact environnemental, - Développer des installations d’énergies renouvelables, - Mettre en œuvre des actions liées à la transition énergétique dans les territoires. Pour ceux ayant acquis la spécialisation : - Faire de la maîtrise d’œuvre en thermique du bâtiment et fluides.
O.G. CENTRE GUSTAVE EIFFEL
Bac + 5 ou +
Ingénieur projet construction

Les activités réalisées par l'Ingénieur.e projet construction sont regroupées en cinq catégories : 1) Assister la Maîtrise d'Ouvrage * Elaborer une étude de présabilité * Valider la faisabilité d’une opération * Rédiger les pièces contractuelles * Gérer l’exécution des contrats 2) Elaborer, gérer les études technico-économiques et superviser l'exécution des travaux pour la Maîtrise d'Oeuvre * Estimer le coût prévisionnel des travaux * Rédiger les pièces écrites techniques * Gérer les consultations d’entreprises * Superviser et contrôler les études des BET et Bureaux de contrôle. * Contrôler l’avancement des travaux jusqu’à réception * Suivre l’avancement financier jusqu’à la réception des travaux * Mettre à jour l’information technique, économique et règlementaire. 3) Définir les méthodes d'exécution Tout Corps d'Etat * Définir les procédés de construction, les moyens matériels et humains en phase terrassement et Gros Œuvre * Etablir les phasages des travaux du terrassement et du Gros Œuvre * Réaliser les études préalables aux installations de chantier * Etablir le plan d’installation de chantier et rédiger les demandes administratives * Etablir le planning d’exécution TCE 4) Manager et gérer les travaux Tout Corps d'Etat * Piloter l’exécution des travaux TCE * Coordonner les intervenants TCE (gestion contractuelle et juridique) * Contrôler la bonne application des règles liées à la Sécurité-Qualité-Environnement (PPSPS & PAQ) * Manager la gestion administrative, juridique et financière * Réceptionner les travaux pour passation au service après-vente 5) Construire et manager un processus de production collaboratif digitalisé * Elaborer et digitaliser un processus de production à toutes les phases d’un projet * Manager un processus BIM * Coordonner la production BIM

Compétences attestées :
Bloc "Assister la Maîtrise d'Ouvrage" Analyser l'étude du marché liée au contexte économique, environnemental et sociétal afin d'identifier les opportunités offertes. Rechercher l'emprise foncière en exploitant différents réseaux et ressources professionnels pour développer des opérations Etudier les contraintes urbanistiques et légales en s'appuyant sur le PLU, politique de logement des collectivités et sur des actes règlementaires afin d'optimiser les capacités offertes par l'assise foncière. Evaluer les potentialités offertes par l'emprise foncière en simulant plusieurs scenarios afin d'arrêter le préprogramme. Projeter les volumes et les surfaces de construction afin d'évaluer l'enveloppe financière dédiée aux travaux par des méthodes sommaires d'évaluation. Définir un coût de revient incluant le foncier, les travaux et les honoraires puis un prix de vente pour se prononcer sur la faisabilité du projet en fonction des objectifs de marge fixés. Participer à l'élaboration du programme en exprimant les besoins du maître d'ouvrage pour s'assurer de l'adéquation entre l'enveloppe financière dédiée aux travaux et le programme. Consolider l'étude de faisabilité en prenant en compte les nouvelles données de programmation afin de réajuster les coûts. Valider le programme en vérifiant l'adéquation entre celui-ci et les hypothèses formulées lors de l'étude de faisabilité afin de fiabiliser les coûts. Intégrer la démarche environnementale dans l’élaboration du programme (construction bas carbone, performance énergétique) en s’appuyant sur les référentiels de certifications (E+C-,HQE, BREEAM, LEED, etc.) pour améliorer la Qualité Environnementale du Bâtiment et réduire les coûts d’exploitation et de maintenance. Analyser les contraintes juridiques afin de définir les procédures à adopter pour les différents marchés à passer. Rédiger les pièces administratives de l'ensemble des marchés à passer pour définir le cadre juridique et financier de l'opération. Contrôler le respect des clauses des contrats pour vérifier la conformité des prestations fournies au regard des attentes contractuelles. Contrôler et valider les demandes de paiements de l'ensemble des intervenants pour procéder à un paiement équitable de ces derniers. Bloc "Elaborer, gérer les études technico-économiques et superviser l'exécution des travaux pour la Maîtrise d'Oeuvre" Analyser les données du cahier de charges de la maîtrise d'ouvrage et identifier les prix de référence adaptés afin d'ajuster l'estimation à toutes les phases du projet. Elaborer et/ou contrôler l'étude quantitative à l'aide de ratios issus de retours d'expériences pour fiabiliser les quantités d'ouvrages à réaliser. Effectuer la mise à prix pour en déduire le coût prévisionnel des travaux. Effectuer les autocontrôles nécessaires à l'aide de ratios économiques issus de retours d'expériences afin de valider l'estimation. Optimiser la qualité environnementale du bâtiment et son coût global lors des phases de conception en tenant comptes des objectifs du programme du maître d’ouvrage, des référentiels de certification et de l’analyse du cycle de vie du l’ouvrage. Analyser les contraintes réglementaires (sécurité Incendie, thermiques, acoustiques, et à l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite, la qualité environnementale) afin de définir les prestations adéquates à la situation. Rédiger les documents descriptifs pour chaque phase de la conception en adaptant la forme et le contenu de l'esquisse à la phase d'étude de projet pour identifier clairement les travaux à réaliser. Structurer la description des ouvrages pour gérer les interfaces et les limites de prestations entre les Corps d'Etat. Lancer les procédures de consultations des entreprises en tenant compte de la nature du Maître d'ouvrage, des textes légaux et réglementaires s'appliquant afin d'organiser la consultation des entreprises. Recueillir les offres des entreprises et les formaliser dans un tableau comparatif en vue de les analyser. Analyser les offres des entreprises en tenant compte des clauses prévues dans le règlement de consultation relatives aux critères de notation des offres en vue de les comparer. Rédiger le rapport d'analyse classant les entreprises pour le transmettre au Maitre d'ouvrage Décoder les informations contenues dans les notes de calcul afin d'en vérifier la compatibilité par rapport au contexte du projet. Réceptionner et contrôler la production BET afin d'effectuer la synthèse tout corps d'état. Vérifier la conformité des documents d'exécution produits par les entreprises pour s'assurer qu'ils ne dénaturent pas le projet. Délivrer les ordres de service pour engager des travaux. Vérifier la conformité des travaux vis-à-vis du contrat descriptif. Etablir les procès-verbaux nécessaires à l'exécution du contrat de travaux pour formaliser la réception des travaux. Etablir les constats contradictoires en cas de sinistres occasionnés afin d'arbitrer les litiges Vérifier les projets de décomptes mensuels et les demandes d'avances présentées par les entreprises afin d'assurer un paiement équitable. Etablir les états d'acomptes en apportant les modifications éventuelles aux projets de décomptes et en appliquant les clauses du CCAP pour les transmettre aux entreprises et au Maître d'ouvrage. Vérifier le projet de décompte final établi par les entreprises en fin de travaux et rédiger le décompte général pour le transmettre aux entreprises et au Maître d'ouvrage pour solder les comptes. Etablir un outil de suivi financier pour mesurer les écarts de coûts constatés de la conception à la réception du chantier. Rédiger les avenants modificatifs du projet initial décrivant la nature des modifications pour les notifier aux entreprises titulaires des marchés. Estimer l'avenant et le faire chiffrer par les entreprises titulaires des marchés pour mesurer l'impact sur le marché de base. Bloc "Définir les méthodes d'exécution Tout Corps d'Etat " Analyser les pièces écrites du marché pour définir les contraintes environnementales, administratives et techniques du chantier. Inventorier et lister les procédés de réalisation possibles pour choisir les modes constructifs les plus adaptés. Déterminer la durée de chaque ouvrage élémentaire permettant de respecter le planning client. Définir les cadences journalières permettant d'industrialiser le processus. Choisir les moyens humains et matériels en intégrant les contraintes QSE pour respecter les cadences définies. Déterminer le phasage de l'ouvrage permettant de respecter du planning client. Déterminer les modes opératoires correspondant à chacune des phases définies pour optimiser la production des équipes en qualité et sécurité. Produire graphiquement les documents nécessaires à la production pour exploitation par la Maîtrise chantier. Dimensionner les ateliers de terrassement pour définir l'emprise au sol en dépôt et en circulation des matériels d'excavation. Quantifier, selon leurs caractéristiques et les besoins de levage, le nombre de grues nécessaire pour respecter les cadences imposées. Choisir le mode de production du béton pour optimiser le budget et l'installation chantier. Dimensionner la base vie en déterminant l'effectif de pointe pour en mesurer l'emprise au sol et en élévation. Déterminer le nombre et les caractéristiques de chaque matériel pour définir les budgets et l'emprise de stockage au sol éventuel. Réaliser les plans d'installations de chantier en phases infrastructure et superstructure pour optimiser la production en faisant apparaitre les équipements, la base vie, les zones de stockage et de circulations en mettant en évidence la signalétique du chantier. Rédiger les demandes d’autorisations administratives pour faire approuver l'installation de chantier. Lister les prestations de chaque lot mentionné dans le CCTP afin d'identifier les tâches à réaliser. Déterminer les contraintes d'enchainement des tâches entre les différents Corps d'Etat pour en définir l'ordonnancement et les prévisions d'effectif. Utiliser un logiciel de planification pour optimiser le planning d'exécution GO-CES et rationnaliser les ressources humaines et matérielles. Représenter graphiquement le planning d'exécution GO - CES en intégrant les dates jalons pour diffusion à l'encadrement et à la maîtrise. Bloc "Manager et gérer les travaux Tout Corps d'Etat " Appliquer les mesures d’organisation définies au titre de l’ordonnancement dans le but d'optimiser les délais. Etablir un planning de lancement intégrant toutes les missions nécessaire au bon démarrage des travaux afin d'assurer une bonne répartition des tâches. Etablir le calendrier client et objectif à partir du DCE dans le but de préciser l'ordonnancement de toutes les tâches. Suivre et recaler le planning des travaux en fonction des contraintes de chantier en utilisant un outil informatique pour respecter le cahier des charges. Rédiger un reporting de ses activités lié au suivi des travaux et des heures consommées pour justifier du respect de l'avancement des travaux. Contrôler la répartition des effectifs et des matériels aux tâches à réaliser pour optimiser l'utilisation des ressources. Contrôler les cadences de production et la qualité des travaux pour répondre aux objectifs initiaux. Respecter l'application des règles d'hygiène et sécurité en phase d'exécution pour limiter risques d'accident. Evaluer l'état d'avancement des travaux et mesurer les écarts par rapport aux objectifs lors des réunions de chantier pour recaler le planning client. Appliquer le lean management pour optimiser la coordination des corps d'état. Définir et appliquer le circuit de diffusion et d'approbation des plans entre les différents intervenants pour assurer la production au quotidien. Rédiger les contrats de sous-traitance pour validation auprès du Maître d'ouvrage dans le but de démarrer les travaux. Gérer l'interface des limites de prestations des co-traitants et sous-traitants afin de faciliter la réalisation des travaux. Analyser les risques QSE propres à la réalisation de l’ouvrage dans le but de limiter les malfaçons, les accidents et la pollution de l'environnement en s'appuyant sur les outils de technique de résolution de problème. Etablir le PPSPS, le PAQ et appliquer les procédés de suivi et d’amélioration continue de la qualité pour satisfaire le client. Mettre en place un plan d'action HQE en exploitant les comptes rendus de la maîtrise d'œuvre afin de répondre aux exigences des labels qualité. Mettre à jour le PPSPS en fonction des modifications liées aux procédés de construction pour validation du CSPS. Recueillir dans le délai imparti les demandes d'autorisations administratives auprès des concessionnaires et des autorités locales pour démarrer les travaux. Consulter et désigner les sous-traitants, les fournisseurs, les BET retenus à partir d'un tableau comparatif pour établir et faire valider les contrats auprès du Maître d'Ouvrage. Analyser les heures consommées par poste en mesurant les écarts entre le prévisionnel et le réalisé pour réajuster les ressources et le planning. Mettre en place des solutions correctives à partir des mesures d'écart des heures consommées pour respecter le budget alloué à la main d'œuvre directe. Maitriser l'application des modes constructifs et des variantes pour respecter le budget alloué aux travaux. Etablir et transmettre à la Maîtrise d'Œuvre les situations de travaux conformément au CCAP et à l'avancement des travaux pour assurer le règlement financier des différentes prestations. Planifier les opérations de réception avec les différents acteurs pour identifier les réserves et repositionner des dates jalons. Répertorier et assurer le suivi de l'ensemble des réserves en utilisant un support informatique afin de pallier aux malfaçons constatées dans chaque Corps d'Etat dans le respect du planning client. Renseigner et faire valider les documents de réception par la Maîtrise d'Œuvre et Maîtrise d'ouvrage pour réceptionner définitivement le projet. Monter le dossier des ouvrages exécutés (DOE) et le DIUO conformes à la prestation réalisée pour transmission aux services après-vente et aux utilisateurs dans le but de garantir une intervention ultérieure sur ouvrages. Appliquer le processus des différentes garanties en s'appuyant sur le PAQ pour achever la prestation dans les règles de l'art. Bloc "Construire et manager un processus de production collaboratif digitalisé" Identifier les données d'entrée et les objectifs relatifs à une problématique du projet dans le cadre d'échange avec les acteurs (méthode Lean Management) pour mettre en place une procédure fonctionnelle Proposer un algorigramme ou une carte mentale permettant d'optimiser le processus en termes de durée, de répartition des tâches et de production. Organiser le partage de l'information entre collaborateurs afin de gérer la nature et les flux des informations échangées. Créer un outil digitalisé collaboratif accessible via une plateforme permettant d'exécuter le processus. Identifier les objectifs du Maître d'ouvrage dans le but de rédiger la charte BIM dans le cadre d'une mission AMO BIM. Rédiger la convention BIM permettant de définir les usages, répartir les tâches, formaliser les processus d'exécution et d'échanges des données dans le cadre d'une mission de Maîtrise d'œuvre. Rédiger le DCE BIM permettant de définir les attentes en matière de BIM en phase d'exécution des travaux. Définir la stratégie de travail collaboratif en effectuant le choix de la plate-forme et en décomposant le projet en sous-projets dans l'objectif d'optimiser les flux et la sécurité des échanges à toutes les phases du projet. Réaliser la présynthèse et la synthèse du projet en détectant les incompatibilités spatiales entre les lots techniques, les lots structurels et architecturaux. Générer le rapport d'analyse des incompatibilités spatiales, proposer les solutions techniques et donner les instructions aux entreprises afin de pallier aux anomalies détectées. Modéliser l'ouvrage en décomposant le modèle par spécialité en vue d'effectuer les simulations et les analyses nécessaires. Réaliser les plans pour produire les livrables attendus contractuellement. Elaborer un planning 4D en utilisant un modèle conçu ou fourni pour effectuer une simulation du déroulement séquentiel des travaux (Navisworks - Synchro). Structurer et extraire les quantités d'ouvrages à partir d'un modèle conçu ou fourni en vue d'élaborer une estimation prévisionnelle des travaux à toutes les phases de la conception (BIM-5D). Réaliser un plan d'installation du chantier et les plans de phasages (travaux, rotation des coffrages et sécurités périmétriques) (Revit - PCMO) en vue de diffuser les plan d'atelier chantier. Introduire des notions de programmation (VBA / Python / Dynamo) pour proposer des solutions d'optimisation des processus de production et d'échanges de données entre les logiciels à toutes les phases du projet.
SCIENCES-U LYON
Bac + 3 ou 4
Responsable de programmes immobiliers

Les activités du Responsable de Programmes Immobiliers s'articulent autour de trois domaines principaux : - La prospection et le développement du foncier; - La structuration opérationnelle et technique de l’avant-projet d’un programme immobilier; - Le Pilotage, le suivi et la livraison d’un programme immobilier.

Compétences attestées :
Réaliser une veille juridique et technique sur les secteurs de l’immobilier et des innovations techniques, Identifier les terrains à acquérir, Déterminer le(s) type(s) de programme(s) immobilier(s) réalisable(s), Réaliser une étude de faisabilité technique financière et légale du programme, Établir un budget prévisionnel d’un programme immobilier, Concevoir le dossier APS et APD (cahier des charges du programme immobilier), Déterminer les étapes techniques et administratives de la conception d’un programme immobilier, Contribuer à la définition de l’offre commerciale et à la mise en place d’outils d’aide à la commercialisation, Préparer la négociation et la rédaction les documents contractuels relatifs à la commercialisation du bâtiment, Sélectionner et planifier les ressources internes et externes, humaines et techniques, Coordonner le lancement du programme conformément aux engagements contractuels, Assurer le suivi technique, réglementaire, organisationnel des ouvrages, Accompagner et informer le commanditaire pendant toute la durée du mandat, Contrôler les réalisations de l’ouvrage, Clôturer le projet, assurer la livraison aux clients et préparer un bilan final d’opération.
LA COMPAGNIE DE FORMATION
Bac + 2
Assistant et attaché de direction

A1. Seconder la direction dans les activités administratives et quotidiennes



  • Gestion des agendas personnels et partagés de l’équipe

  • Établissement des notes de frais

  • Conception d’outils de suivi et de pilotage de l’activité

  • Optimisation des processus administratifs quotidiens

  • Participation à la gestion de la relation-client et de la relation-fournisseur


A2. Traiter, organiser et diffuser l’information orale et écrite



  • Synthèse et diffusion de l’information en fonction du niveau de délégation accordé

  • Communication à l’oral et à l’écrit en français et en anglais

  • Archivage et traçabilité de l’information


A3. Assister la direction dans les projets transversaux et les dossiers spécifiques



  • Participation au suivi des projets transversaux

  • Participation à l’organisation d’actions de communications/d’évènements

  • Contribution à la gestion administrative du personnel

Compétences attestées :

Bloc 1. Seconder la direction dans les activités administratives et quotidiennes



  • Organiser les réunions et les déplacements en fonction des obligations et des urgences en utilisant les outils de planification partagés pour gérer les agendas de l’ensemble de l’équipe

  • Utiliser les règles comptables et fiscales pour établir les notes de frais en utilisant une solution numérique

  • Participer au suivi de l’activité de l’entreprise en collectant les informations des réunions, notes de services etc. pour concevoir des outils de pilotage

  • Établir un diagnostic des process existants en utilisant les outils existants au sein de l’entité (CRM, ERP, etc.) pour proposer une optimisation des processus

  • Utiliser avec maîtrise le système d’information commerciale (CRM, ERP, outils spécifiques) pour participer à la gestion des clients et des fournisseurs de l’entreprise


Bloc 2. Traiter, organiser et diffuser l’information orale et écrite



  • Assurer une veille informationnelle pour collecter l’information interne et externe

  • Analyser les informations collectées en contrôlant leur fiabilité pour les synthétiser en fonction de leur origine, de leur nature et de leur utilisation

  • Utiliser les outils de bureautique pour diffuser l’information aux personnes concernées au format adéquat

  • Analyser la situation et son contexte pour identifier l’objectif de l’écrit et ses destinataires

  • Rédiger, en français et en anglais, des écrits professionnels en choisissant la forme (mail, courrier, notes, rapports, comptes rendus) et en respectant les règles de syntaxe et les usages professionnels

  • Répondre oralement aux demandes des personnes extérieures en français et en anglais en prenant en compte les éventuelles différences culturelles et en mobilisant les techniques de communication orale

  • Utiliser les méthodes d’archivage en prenant en compte l’évolution de l’activité et les règles de confidentialité pour organiser le classement physique et numérique de l’information

  • Identifier les éléments et indicateurs attestant de l’intégrité des documents physiques et numériques pour assurer la traçabilité des documents


Bloc 3. Assister la direction dans les projets transversaux et les dossiers spécifique



  • Planifier le déploiement ou le suivi des projets en cours en utilisant les outils d’ordonnancement pour faciliter l’organisation et le suivi des étapes

  • Contrôler le bon déroulement du projet en utilisant les outils de gestion de projet mis en place afin de vérifier que les ressources humaines, matérielles et financières fixées sont bien respectées

  • Étudier le cahier des charges et les objectifs des actions prévues pour déterminer le public-cible et les ressources nécessaires

  • Identifier les compétences et les ressources indispensables à la réussite de l’évènement pour organiser la logistique matérielle de l’évènement

  • Utiliser les logiciels de gestion pour suivre et comparer l’estimation des coûts du projet et les coûts effectifs

  • Concevoir et administrer des questionnaires à l’attention des clients et des collaborateurs pour exploiter/traiter les retours afin de réaliser le bilan qualitatif de l’action de communication ou de l’évènement

  • Collecter les éléments de la paie (fixes et variables)

  • Créer des tableaux de bord et de suivi du personnel pour gérer le planning des congés et des absences

Sous statut d'élève ou d'étudiant
Alternance
Formation professionnelle continue
ASSEMBLEE PERMANENTE CHAMBRES DE METIERS ET DE L ARTISANAT
Bac
Assistant de dirigeant d’entreprise artisanale

Accueil, orientation et transmission des informations en interne et en externe


Coordination de l’activité d’une équipe


Veille juridique, fiscale et réglementaire


Réalisation d’un suivi comptable


Etablissement d’un budget prévisionnel


Pilotage de la rentabilité


Collecte, classement et mise à jour des documents, informations et fonds documentaires d'une activité


Traitement des demandes des publics internes et externes de l’entreprise


Rédaction des supports administratifs


Gestion administrative des flux d’information


Analyse de l’activité


Mise en oeuvre de la promotion commerciale


Mise en oeuvre des techniques commerciale

Compétences attestées :

Accueillir les équipes et les tiers de l’entreprise en utilisant, selon la situation, les outils mis à disposition dans l’entreprise pour transmettre l’information et orienter les publics 


Assurer la mise en relation des publics internes et externes à l’entreprise avec le dirigeant d’entreprise et/ou les équipes en réalisant une écoute active des demandes et en présentant son rôle et sa mission pour apporter une réponse adaptée aux demandes 


Préparer et participer au recrutement d’un membre de l’équipe en recourant aux modalités de recrutement adaptées à l’entreprise pour compléter les équipes internes 


Réaliser la gestion administrative du personnel en utilisant les outils de pilotage disponibles dans l’entreprise afin d’établir les documents réglementaires de la contractualisation jusqu’à la rupture de contrat du salarié dans le respect des contraintes sociales et juridiques


Assister le dirigeant d’entreprise dans le pilotage quotidien du développement de l’activité de l’entreprise dans le respect des normes réglementaires environnementales, de qualités, d’hygiène-sécurité et d’accessibilité liées au handicap en signalant le cas échéant tout dysfonctionnement, auprès des équipes internes et des partenaires externes pour assurer la pérennité de l’activité


Réaliser en collaboration avec le dirigeant d’entreprise à la gestion quotidienne des ressources humaines en assurant le management opérationnel des équipes, en transmettant les consignes de travail et en coanimant les équipes pour gérer les priorités de production


Organiser l’activité quotidienne des équipes en réalisant en collaboration avec le dirigeant les plannings d’interventions et le suivi des tâches à réaliser par les salariés, pour participer à la création de valeur de l’entreprise


Déterminer avec le dirigeant d’entreprise la forme juridique ainsi que le statut et régime du conjoint-collaborateur en analysant le fonctionnement, la culture et l’environnement de l’entreprise pour assurer l’activité et la pérennité de l’entreprise


Tenir la comptabilité courante de l’entreprise en enregistrant les pièces comptables, tout en s’appuyant sur les tableaux de bord de gestion comptable, pour préparer puis réaliser éventuellement la clôture de fin d’exercice et bilan, et, le cas échéant, transmettre ces éléments à l’expert-comptable ou au centre de gestion agrée 


Etablir un budget prévisionnel à court, moyen et long terme en préparant le plan de financement et le plan de trésorerie afin de suivre avec le dirigeant le budget de l’entreprise en vue de réaliser un diagnostic financier 


Réaliser l’enregistrement des opérations courantes, les travaux de fin d’exercice et les déclarations sociales et fiscales de l’entreprise en utilisant les logiciels de gestion comptable pour répondre aux obligations légales et réglementaires


Piloter au quotidien la rentabilité de l’entreprise en analysant l’activité, en vue de communiquer au dirigeant le reporting comptable évoquant les objectifs de retour sur investissement


Proposer au dirigeant d’entreprise un plan d’actions correctives en analysant les données comptables présentant un risque pour l’activité afin, le cas échéant, de prendre la décision de réorienter le pilotage financier de l’entreprise


Organiser son poste de travail informatique en définissant le mode de classement et d’archivage des données pour assurer la gestion documentaire de l’entreprise


Exploiter les fonctionnalités des outils bureautiques à disposition dans l’entreprise en analysant la nature de la tâche à réaliser pour apporter une réponse utile et adaptée aux besoins de l’entreprise


Assurer la vieille technologique en matière de nouveaux outils de gestion administrative en déployant des outils dématérialisés adaptés aux usages de l’entreprise en vue d’améliorer le traitement des demandes des publics internes et externes de l’entreprise


Concevoir différents supports en utilisant les logiciels adaptés à la tâche à réaliser pour assurer le bon fonctionnement et le développement de l’entreprise


Gérer les flux et le traitement de l’information interne/externe, en assurant le suivi des fournisseurs/achats/stocks/clients pour identifier les besoins de l’activité et répondre aux demandes des parties prenantes


Analyser l’activité en évaluant les rapports de production et les résultats comptables pour proposer au dirigeant d’entreprise de lancer et/ou développer un nouveau produit et/ou service


Proposer au dirigeant d’entreprise un plan d’actions commerciales en organisant, coordonnant et participant aux actions de promotion commerciale pour cibler la prospection à réaliser auprès des tiers de l’entreprise


Créer des outils de communication en utilisant les moyens et/ou logiciels adaptés à la cible de l’entreprise pour diffuser et promouvoir l’offre commerciale auprès des tiers de l’entreprise 


Commercialiser les produits et/ou services de l’entreprise en réalisant un argumentaire commercial et en établissant les devis et factures correspondantes via l’utilisation d’outils et logiciels de facturation et/ou de Chorus Pro pour développer les ventes auprès des clients de l’entreprise 


Assurer le suivi commercial en entretenant une relation régulière et privilégiée avec les clients et fournisseurs de l’entreprise afin de fidéliser ses partenaires externes


Réaliser un diagnostic de l’activité de l’entreprise en analysant sa politique commerciale et notamment sa capacité à répondre aux appels d’offres/appels à projets afin de proposer au dirigeant d’entreprise des actions correctives dans une optique de démarche qualité.    

Alternance
Formation professionnelle continue
INST DE FORMATION COMMERCIALE PERMANENTE
Bac + 2
Assistant(e) commercial(e)

L'assistant(e) commercial(e) occupe une fonction dont les responsabilités peuvent varier selon l'organisation, la taille et le secteur d'activité de l'entreprise. Il (elle) peut assister un responsable commercial ou une équipe de commerciaux, ou bien exercer dans un pool d'assistant(e)s, notamment dans les entreprises de vente à distance ou de télévente.
Il (elle) assure le suivi des plannings des commerciaux, des déplacements et des opérations terrain (animations, PLV). Il (elle) accueille et renseigne les clients, réalise les devis, prend les commandes, gére les livraisons et contrôle les stocks. Il (elle) suit les aspects administratifs de la vente, réalise la facturation, relance les impayés.
Il (elle) participe aux opérations commerciales (envoi de mailing et emailing, action de promotion des ventes par téléphone), réalise des courriers commerciaux et newsletters, organise des réunions pour le compte de la Direction Commerciale. Il (elle) élabore des tableaux de bord de résultats, réalise des mises à jour de fichiers clients, de tarifs on line et off line, suit les prévisions de ventes.
Avec le développement du ecommerce, l'assistant(e) commercial(e) est amenée à gérer la relation client fournisseur via internet et à utiliser les outils de communication on line. 

Compétences attestées :

Le métier d'assistant(e) commercial(e) s'articule autour de 3 blocs d'activités et de compétences.
Bloc 1 - Traiter, organiser et partager l'information : produire et diffuser une information structurée. Gérer la conservation et la traçabilité des documents (numériser, trier, classer et archiver). Mettre en place des outils d'aide à la décision (suivre les tableaux de bord, effectuer les reportings). Utiliser l'environnement web pour pour communiquer.
Bloc 2 - Gérer l'administration des ventes et la relation client/fournisseur : traiter les commandes du devis jusqu'au règlement de la facture. Planifier les paiements et mettre en place les relances clients. Réaliser le suivi de la relation client/fournisseur à l'aide de l'outil CRM (gestion de la relation client).
Bloc 3 - Participer à la mise en place et au suivi des actions commerciales et de marketing : prospecter, qualifier les fichiers et mettre à jour les bases de données. Adapter les outils du marketing opérationnel aux activités de l'entreprise (mailing, emailing, phoning...).

Alternance
Formation professionnelle continue
INST DE FORMATION COMMERCIALE PERMANENTE
Bac + 2
Assistant(e) juridique

Le métier d'assistant(e) juridique comprend à la fois des fonctions administratives de secrétariat mais aussi des missions de problématiques juridiques.
Les missions juridiques sont différentes en fonction du type de poste (cabinet/entreprise/types de services en entreprise). Les activités administratives de secrétariat sont assez identiques d'un poste à l'autre : accueil physique et téléphonique, secrétariat, facturation, gestion du courrier, organisation des rendez-vous et déplacements, gestion des agendas, suivi et classement de dossiers.
En cabinet d'avocats ou d'huissiers, l'assistant(e) juridique fait le lien entre le client et l'avocat. Il (elle) participe à la constitution, au suivi et au classement des dossiers. Il (elle) prépare les plaidoiries, rédige les actes simples : assignation, compte-rendu de rendez-vous, notes de synthèse, conclusion. Il (elle) est en contact avec les auxiliaires de justice. Il (elle) gère les agendas et les déplacements.
En entreprise, l'assistant(e) juridique est le support administratif du service juridique. Il (elle) participe à l'élaboration et à la rédaction des actes et des règlements internes, assure le secrétariat juridique, prépare les pièces des dossiers à transmettre aux auxiliaires de justice. Il (elle) suit et organise les tâches du service juridique. Les compétences juridiques demandées seront différentes selon le service dans lequel travaille l'assistante (droit social, droit des affaires, propriété intellectuelle...).

Compétences attestées :

Le métier d'assistant(e) juridique s'articule autour de 3 blocs d'activités et de compétences.
Bloc 1 - Traiter, organiser et partager l'information : produire et diffuser une information structurée. Gérer la conservation et la traçabilité des documents (numériser, trier, classer et archiver). Mettre en place des outils d'aide à la décision (suivre les tableaux de bord, effectuer les repotings). Utiliser l'environnement web pour communiquer.
Bloc 2 - Réaliser les tâches d'assistanat juridique : planifier les échéanciers et les agendas liés aux activités juridiques. Elaborer les dossiers juridiques selon les procédures en vigueur du cabinet ou du service de l'entreprise. Préparer les actes juridiques. Mettre en place une veille juridique et gérer le fond documentaire de la structure.
Bloc 3 - Collaborer avec les différents acteurs juridiques : rechercher des informations et répondre aux demandes des différents acteurs juridiques. Réaliser les différents travaux juridiques selon les domaines du droit (civil, pénal, travail, sociétés, propriété intellectuelle). Rédiger des actes juridiques.

Alternance
Formation professionnelle continue
UNION NAT MAISON FAMIL RURAL EDUC ORIENT - CENTRE DE FORMATION ET DE PROMOTION
Bac + 2
Responsable de résidence et service du logement accompagné

Le Responsable de Résidence et Service du logement accompagné exerce une fonction centrale de gestion et d’encadrement de proximité au sein d’une structure ou d’un service de logement accompagné. A ce titre, les missions qui lui reviennent peuvent être très variées. C’est le premier niveau d’encadrement au sein d’une institution sociale du logement accompagné
Il a la responsabilité de gérer une offre de logement avec, au cœur de celle-ci, un lien d’accompagnement au travers et par le logement. Il s’agit donc pour le responsable de résidence et de service du logement accompagné, de répondre à trois axes : accueillir, loger, accompagner.
Le premier versant du métier consiste en une gestion locative sociale ou adaptée recouvrant à la fois la partie administrative, locative et budgétaire, et la gestion du bâti quant à son entretien et son fonctionnement.
Le second versant du métier s’attache à l’humain qu’il soit au niveau de l’encadrement de l’équipe, la coordination des partenaires ou prestataires, et surtout bien sûr dans la relation à la personne logée.  Outre l’aspect coordination et encadrement d’équipe qui représente une des charges importantes du responsable de résidence et service du logement accompagné, la spécificité de ce métier se situe dans le lien d’accompagnement que le responsable doit aborder de façon très transversale mais également individualisée sans toutefois se substituer aux partenaires dont c’est la mission tels que les travailleurs sociaux.

Compétences attestées :

Les capacités attestées:
1.      La responsabilité d’une structure pour l’accueil d’un public aux besoins divers nécessitant un accompagnement au travers et par le logement
2.      La mise en œuvre du projet social de la structure du logement accompagné
3.      La gestion administrative,  locative et budgétaire d’une structure du logement accompagné
4.      La gestion logistique et le fonctionnement d’une  résidence ou d’un service du logement accompagné
5.      L’encadrement d’équipe et la coordination  d’une résidence ou d’un service du logement accompagné

Formation professionnelle continue
Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation
Bac + 2
Bts: négociation et digitalisation de la relation client

- Mise en oeuvre d'une stratégie commerciale et marketing

- Création de relation commerciales de proximité avec un client

- Gestion de multiple points de contact d'une relation omnicale

- Actions de communication internes et externes

- Fonctions de prospection clientèle, négociation-vente et d’animation de réseaux

- Développement de la relation client en e-commerce

- Développement et pilotage d'un réseau de partenaires

- Animation d'un réseau de vente directe

- Veille au respect des règles éthiques et déontologiques 

Compétences attestées :

- Cibler et prospecter la clientèle

- Négocier et accompagner la relation client

- Organiser et animer un événement commercial

- Exploiter et mutualiser l’information commerciale

- Maîtriser la relation omnicanale

- Animer la relation client digitale

- Développer la relation client en e-commerce

- Implanter et promouvoir l’offre chez des distributeurs

- Développer et animer un réseau de partenaires

- Créer et animer un réseau de vente directe

- Respecter les contraintes de la langue écrite

- Synthétiser des informations

- Répondre de façon argumentée à une question posée en relation avec les documents proposés en lecture

- S’adapter une situation d'échange

- Organiser un message oral

- Exploiter une base documentaire économique, juridique ou managériale

- Proposer des solutions argumentées et mobilisant des notions et les méthodologies économiques, juridiques ou managériales

- Établir un diagnostic (ou une partie de diagnostic) préparant une prise de décision stratégique

- Exposer des analyses et des propositions de manière cohérente et argumentée 

Sous statut d'élève ou d'étudiant
Alternance
Formation professionnelle continue
SKEMA BUSINESS SCHOOL - ESC LILLE
Bac + 5 ou +
Expert en contrôle de gestion, audit et gestion de système d'information (ms)

Les activités des certifiés : Expert en métier d’experten contrôle de gestion, audit et gestion de système d’information sont à la fois diverses et concentrées sur des activités de contrôle de gestion, d’audit externe, d’audit interne, de conseil en organisation, de tenue de comptes au sens large (comptes annuels et prévisionnels), et d’animation du système d’information comptable et financier. Au quotidien, les activités du titulaire de la certification sont :


-        Superviser l’activité d’un ou plusieurs services financiers (comptable, contrôle de gestion, trésorerie, audit interne, contrôle interne…) en lien avec les autres fonctions de l’entreprise et élaborer les documents financiers annuels de l’entreprise.


-         Mettre en place et animer un outil de pilotage décisionnel au service de la gouvernance d’une organisation.


-         Mettre en place et utiliser des outils d’audit financier légal ou contractuel etd’audit des systèmes d’information comptables et financiers.


-         Mettre en place et animer l’utilisation des outils d’audit et de contrôle interne.


-  Mettre en place et animer un système d’information de gestion en lien avec la Direction des Systèmes Information. (DSI).

Compétences attestées :

Compétences attestées


Le (la) titulaire est capable de :


- Manager une équipe financière en mode projet dans environnement concurrentiel et instable. Mise œuvre de capacités d’anticipation, de réactivité et de leadership. Prendre en compte les inter-relations avec les autres fonctions d’une organisation dans le pilotage de la fonction financière.


- Communiquer oralement sur des problématiques managériales et financières. Proposer des solutions, argumenter afin de convaincre la direction d’une organisation et/ou de partenaires extérieurs (Banquier, investisseurs…) de la pertinence du management de la performance d’une entreprise.


-Etablir les documents financiers (bilans, comptes de résultat, annexe …) en appliquant les normes nationales « Plan Comptable Général » (PGC) et internationales : « International Financial Reporting Standards » (IFRS) afin de répondre aux exigences juridiques et fiscales.


- Consolider les données comptables et financières de l’entreprise selon les règles de consolidation en normes nationales (PCG) et internationales (IFRS) afin de répondre aux exigences juridiques et fiscales.


- Elaborer un reporting mensuel de pilotage de la performance.


-Proposer des modèles de tableaux de bord, les analyser, les présenter ainsi que des actions d’amélioration de la performance. -Maîtriser, mettre en œuvre et utiliser les méthodes de gestion de la valeur client. Gérer les coûts des activités.


-Analyser les écarts entre les prévisions et les résultats, proposer des corrections.


- Prendre en compte la dimension responsabilité sociale et environnementale (RSE) dans les indicateurs de performance afin de respecter les obligations des normes RSE ou la volonté stratégique de l’entreprise.


-Appréhender le Business model de l’organisation. Analyser mesurer, mettre en forme et interpréter les objectifs managériaux. Les traduire sous une forme budgétaire afin de mettre sous tension l’entreprise conformément à sa stratégie.


 -Expertiser les impacts des décisions stratégiques de la Direction sur les différents budgets fonctionnels, la trésorerie, le compte de résultat, le Bilan et le plan de financement afin de coordonner les différentes fonctions et de tenir compte des contraintes de l’entreprise.


-Consolider les hypothèses d’activité fournis par les différents services dans des documents financiers prévisionnels.


- Maîtriser et mettre en place des techniques de financement à court et long terme afin d’assurer un financement équilibré à l’entreprise.


-Présenter le budget annuel ou le Business plan par écrit et le soutenir afin de convaincre un comité de Direction et négocier des financements auprès des financeurs.


-Evaluer la performance des centres de responsabilité dans le cadre d’une procédure budgétaire.


-Proposer des améliorations correctives pour atteindre les objectifs fixés.


-Utilisation des méthodologies alternatives de mise sous tension financière des entreprises.


-Choisir une méthode de calcul des coûts et les analyser pour obtenir un avantage compétitif.


-Identifier les risques d’une entreprise qui orientent la mission d’audit légal et établir un programme de travail.


-Connaître et mettre en œuvre les techniques d’audit légal afin d’assurer ce type de mission ou d’y participer efficacement en tant qu’audité.


-Mettre à jour la documentation professionnelle afin de maintenir la qualité de ses travaux d’audit.


-Mettre en œuvre les règles de rédaction des notes de synthèse garantissant la qualité du travail et le respect des normes professionnelles.


-Diagnostiquer le Système d’Information d’une organisation, analyser et mesurer les faiblesses liées à l’organisation et au Système d’Information afin d’en proposer une amélioration.


- Restituer une mission d’audit organisationnel et SI permettant une compréhension des failles de l’organisation et du SI et des pistes d’amélioration.


-Connaître et mettre en œuvre les règles et processus de l’audit interne et son niveau de rattachement afin de préparer une mission d’audit interne permettant de s’assurer que les procédures de contrôle sont appliquées correctement.


-Comprendre et mettre en œuvre les normes de l’audit interne, leur finalité, leur rôle, leur évolution.


-Mettre en oeuvre les règles de déontologie de l’auditeur interne afin de respecter les normes professionnelles d’audit interne.


-Mettre en œuvre les exigences réglementaires (Bâle, Solvency…) afin de respecter les normes nationales et internationales ainsi que les référentiels de risques (Coso ERM/Iso 31000).


-Etablir la réalisation d’une cartographie des risques majeurs inhérents à l’activité et résiduels afin de préparer la mise en place d’un contrôle interne pertinent permettant d’identifier les enjeux forts et les risques qu’il est indispensable de maîtriser et contrôler.


-Identifier les facteurs clés de succès de l’organisation du contrôle interne.


-Etablir un système de contrôle interne dans le respect des cadres de référence nationaux et internationaux permettant de décrire les processus pour mettre l’entreprise en maîtrise.


-Maîtriser et utiliser les cadres de référence du contrôle interne (COSO 2013, cadre de référence de l'AMF actualisé de 2010).


-Mettre en œuvre les réglementations dans les domaines prévention, détection de la fraude, de la corruption et de lutte anti-blanchiment, ayant une dimension extra-territoriale (Foreign Corrupt Practices Act (FCPA) aux USA, UK Bribery Act de 2010 en angleterre, Loi Sapin 2 en France.


-Conduire une mission d’investigation fraude et ses particularités conformes aux normes professionnelles.(l’Iso 37001)


 -Mettre en place et piloter des tableaux de bord électroniques à partir de bases de données importantes afin d’automatiser et fiabiliser le reporting.


-En lien avec la DSI, piloter la conception et le pilotage du système d’information de gestion d’une organisation afin de mettre en place un système d’information automatisé et rapide permettant un meilleur management de la performance. Suivre sa gouvernance.


-Utiliser le tableur Excel en mode avancé sous l’angle de la mesure de performances afin d’améliorer leur vitesse d’obtention et leur fiabilité.


-Etre en mesure, en utilisant des outils de programmation, de trier, présenter et automatiser ses travaux afin d’améliorer leur vitesse et fiabi-lité.


-Connaître et comprendre les principes régissant l’intégration, les fonctions d’un progiciel de gestion intégrée de type SAP afin de le mettre en œuvre.


-Utiliser les grandes fonctions de SAP ERP : logistique, gestion comptable, ressources humaines, systèmes d’information afin d’améliorer la production des documents et le reporting.


-Maîtriser et utiliser la navigation dans SAP, recourir à des critères de sélection de clients, fournisseurs… 


 

Sous statut d'élève ou d'étudiant
Alternance
Formation professionnelle continue
INSTITUT LEONARD DE VINCI
Bac + 5 ou +
Auditeur(trice) et contrôleur(euse) de gestion

L’auditeur(trice) et contrôleur(euse) de gestion est un(e) acteur(trice) clé de la performance de l’entreprise. Il(elle) participe à la mise en œuvre de la stratégie en définissant et en suivant des indicateurs précis et chiffrés, il(elle) aide les opérationnels(les) à piloter leur activité, il(elle) audite et contrôle les risques organisationnels dans le respect des règles de gouvernance.
o   Préparation, organisation et conduite d’une mission d’audit
o   Analyse et évaluation des risques organisationnels et financiers
o   Communication de la mission
o   Suivi des recommandations
o   Traduction de la stratégie de l’entreprise en objectifs chiffrés
o   Mise en place d’une comptabilité de gestion
o   Mise en place d’une gestion budgétaire
o   Elaboration et audit du système d’information
o   Animation d’une équipe d’auditeurs(trice) internes
o   Animation d’une équipe de contrôleurs(euses) de gestion
o   Communication avec les utilisateurs(trices)
o   Communication avec la direction générale

Compétences attestées :

La certification se décline au travers de 3 blocs de compétences capitalisables :
Réaliser un audit interne à l'entreprise
Piloter l'activité par le contrôle de gestion
Animer les équipes d'auditeurs(trices) internes et de contrôleurs(euses) de gestion

Sous statut d'élève ou d'étudiant
Alternance
Formation professionnelle continue
BGE SUD OUEST
Bac + 3 ou 4
Cadre dirigeant de tpe pme

La double responsabilité, à la fois stratégique et opérationnelle, du cadre dirigeant, le conduit à exercer les activités suivantes :


- Élaborer et piloter la stratégie de l’entreprise dans une démarche d’innovation et d’amélioration de la performance :Définir les orientations stratégiques et conduire des projets, piloter l’amélioration de la performance et manager la qualité   


- Assurer le développement de l’entreprise : Élaborer le plan marketing, déployer les actions commerciales et contrôler les résultats   


- Gérer et piloter l’entreprise dans sa dimension administrative, économique et financière : Garantir la production comptable, analyser la situation économique et financière de l’entreprise pour en assurer la continuité et le développement, gérer le budget de l’entreprise, maîtriser la rentabilité, assurer et optimiser le financement de l’activité   


- Organiser et manager les ressources humaines : Structurer l’organisation des ressources humaines dans l’entreprise, définir les procédures de management des ressources humaines, manager les équipes et les personnes  

Compétences attestées :

Développer une démarche stratégique construite, mettre en place une démarche de gestion de projet, piloter la performance, développer sa pratique de manager, diagnostiquer, auditer, manager la qualité  


Élaborer le plan marketing en cohérence avec les orientations stratégiques permettant d’atteindre les objectifs de l’entreprise, déployer les actions commerciales et contrôler les résultats  


Mettre en place une organisation permettant le respect des obligations comptables, la tenue de comptabilité, la production des documents de synthèse dans les délais légaux ; analyser le compte de résultant et les élément clés du bilan de l’entreprise, analyser les SIG et conditions équilibre financier ; maîtriser le modèle économique, prendre les décisions appropriées pour atteindre l’équilibre économique et financier ; calculer couts de revient, prix vente, seuil rentabilité ; établir budget prévisionnel ; évaluer le BFR ; anticiper besoins de trésorerie et échéances


Déployer une organisation garante du respect des obligations légales et permettant de réaliser les activités de l’entreprise et d’atteindre les objectifs ; identifier les besoins en compétences et développement des compétences ; définir procédures de management, évaluation, rémunération, recrutement ; animer et fédérer les équipes ; organiser la délégation et le contrôle ; accompagner au changement.  

Alternance
Formation professionnelle continue
ETABLISSEMENT D'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR CONSULAIRE GRENOBLE ECOLE DE MANAGEMENT - EESC GRENOBLE ECOLE DE MANAGEMENT - GEM
Bac + 5 ou +
Manager financier

Le rôle du Manager financier est de piloter et maximiser la performance financière de l’organisation à laquelle il appartient. C’est un acteur incontournable lors des décisions stratégiques car ses analyses permettent d’anticiper et d’optimiser la rentabilité et la gestion des risques. Il occupe des postes à haute responsabilité décisionnelle. Travaillant dans tous les secteurs économiques, il peut être en charge, selon les secteurs dans lesquels il exerce, d’activités plus spécifiques ou spécialisées.
Selon les entreprises, la certification « Manager financier » permet d’exercer les fonctions ci-dessous, au sein d’entreprises privées ou publiques, de cabinets d’audit ou d’expertise comptable, ainsi qu’en banque ou en société de capital-investissement : Directeur administratif et financier ; Auditeur financier ; Analyste crédits ; Gérant de portefeuille ; Analyste financier ; Contrôleur de gestion ; Trésorier.

Compétences attestées :

Le Manager financier est capable de :
•Superviser et coordonner des décisions administratives et financières en entreprise industrielle ou commerciale
•Préparer et conduire un audit financier
•Analyser et prendre des décisions sur une demande de financement ;
•Optimiser le rendement de portefeuilles constitués d’actifs financiers ;
•Mettre en œuvre des opérations de fusion/acquisition, de LBO ou d’émission de titres d’introduction en bourse.

Sous statut d'élève ou d'étudiant
Alternance
Formation professionnelle continue
TOULOUSE BUSINESS SCHOOL - TBS
Bac + 5 ou +
Dipvigrm: diplôme de toulouse business school

Le titulaire du diplôme exerce ses fonctions au sein des directions de grandes entreprises ou de leur représentation régionale et/ou internationale mais aussi de PME/PMI. Il occupe des postes de Directeur administratif et financier ou de Directeur Marketing et Commercial ou de Directeur des ressources humaines.


1.       Il élabore la stratégie de l’entreprise (ou participe à l’élaboration) et contribue à son développement. Il sait :


·         étudier et diagnostiquer le potentiel de l’entreprise


·         identifier les menaces et les opportunités


·         mettre en œuvre la stratégie de l’entreprise


·         piloter les projets de développement


2.       Il manage son ou ses équipes dans un contexte national et/ou international. Il sait :


·         définir une politique de gestion des R.H.


·         constituer et animer une ou des équipes


·         créer un climat de communication positif


·         accompagner le changement


3.       Il définit la stratégie marketing et commerciale. Il maîtrise :


·         la fonction de veille sur les marchés


·         la mesure des opportunités et risques de développement


·         les méthodes de planification, et de définition des objectifs des différentes unités


·         la création et l’utilisation des tableaux de bord


4.       Il maîtrise les enjeux économiques et financiers et cherche à optimiser la rentabilité de l’entreprise. Il sait :


·         utiliser l’information comptable pour la prise de décision dans tout type de contexte


·         établir un diagnostic économique et financier


·         établir des prévisions d’activité, objectifs en CA et marge


·         décider des investissements et de leurs modes de financement


·         contrôler et piloter les différents ratios de rentabilité


 

Compétences attestées :

-          maîtrise des systèmes d’organisation pour optimiser le processus de prise de décision


-          maîtrise des outils statistiques et bureautiques


-          maîtrise de l’environnement international et de la langue anglaise


-          maîtrise de la réglementation en matière fiscale et de la législation sociale

Sous statut d'élève ou d'étudiant
Alternance
Formation professionnelle continue
GROUPE IGS - CIEFA - Groupe IGS-CIEFA
Bac + 3 ou 4
Chargé(e) d'administration des ressources humaines

Au sein de la Direction Ressources Humaines  ou d'un CSP( centre de services partagés ) des entreprises ou organsisations de grande taille ou d' ETI ( entreprises de taille intermédiaires ), ou bien encore en PME de plus de 50 salariés, les activités du/de la  chargé(e) d'administration des ressources humaines s'articulent autour des pôles suivants (tout ou partie selon le contexte organisationnel et la taille de l'entreprise) :
- superviser la production, le contrôle de la paie et des  déclarations sociales
- assurer le suivi de la masse salariale
- prendre en charge la gestion administrative du personnel et de la formation
- assurer la responsabilité du périmètre administratif  des relations sociales 


- gérer le recrutement
- alimenter et structurer l’information RH
- être l'interface avec les clients internes et prestataires externes en lien avec l’activité RH

Compétences attestées :

Le titulaire de la certification est capable de :



Produire et contrôler  la paie et des léclarations sociales ; suivre de la masse salariale

- construire un processus de paie optimal en tenant compte du cadre fixé



- calculer de façon manuelle un bulletin de paie


- paraméter un logiciel pour ortir la paie


-établir les soldes de tout compte


- identifier les erreurs et le corriger


- appliquer les exigences comptables et fisclaes


- anticiper et respecter les délais


- coordonner et animer l'activité de l'équipe de production



Prendre  en charge de la  Gestion administrative du personnel

- rédiger et modifier les contrats de travail



- initier  et mettre à jour les registres et affichages obligatoires


- organiser et alimenter les dossiers individuels et les rendre accessibles


- savoir traîter les évènemenst de la vie du salarié en entreprise et maîtiser le suivi deu temps de travail



Assurer la gestion administrative  de la formation

- appliquer les dispositifs légaux actuels pour déployer le processus logistique adéquat



- effectuer le reporting adapté aux différents acteurs


- alimenter le tableau de suivi budgétaire


- conseiller l'entrepmroise et ses salariés dasn la mise en oeuvre des différents dispositifs de formation et  de leur ingénierie financière



Gérer l’information RH

- travailler en mode  projet



- rédiger une partie d’un cahier des charges en vue de l’amélioration d’une  application du SIRH


- associer aux processsu RH les solutiosn logicielles appropriées


- extraire, choisir et analyser les données nécessaires etpertinentes pour les différenets tableaux de bord RH


- concevoir des supports de formation ou didacticiels


- accompagner l'entreprise dans son processus d digitalsiation des processus RH


Prendre en charge la gestion du recrutement :


- positionner le profil à recruter


- identifier et utiliser en toute autonomie  les outils et techniques d'évaluation des profils et compétences, ainsi que les outisl automatisés degestion des candidatures et les nouveaux outisl digitaux au servcie du sourcing ou du recrutement


- maîtriser la législation sociale et les jurusprudence en lien avec l'activité de recrutement ou de protection des données personnelles


- être capable de travailler en mode projet



Administrer  lees relations sociales

-
produire les éléments nécessaires à la tenue du calendrier social (élections, réunions, PV) en anticipant les échéances



- identifier les points de vigilance en matière d’organisation des élections (règlemenataires / logistiques / calendaires .. )



Assurer nterface avec les  clients internes et prestataires externes en lien avec l’activité RH

-
adapter sa communication aux interlocuteurs



- formaliser la communication en fonction des différents types de  supports et outils...

Sous statut d'élève ou d'étudiant
Alternance
Formation professionnelle continue
Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation - MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION
Bac + 2
Dut: gestion des entreprises et des administrations (gea), option gestion des ressources humaines (grh)

Le titulaire d’un DUT GEA option GRH exerce dans les services ressources humaines des entreprises, associations, administrations.


Il assiste le responsable ou le directeur des ressources humaines.
Il assure des activités de gestion administrative des salariés (règlement des cotisations, suivi des dossiers maladie et prévoyance, congés, temps de travail…).


Il exécute les opérations mensuelles liées à la paye.


 

Compétences attestées :


  • Compétences communes aux 3 options GEA

Collecte et organisation  des données de gestion


 


Ecouter, comprendre les attentes de chacun des acteurs/partenaires de l’organisation


Utiliser le vocabulaire technique


 Organiser la recherche et le traitement de données nécessaires à la gestion




Recueil et traitement de l’information


 


Identifier et comprendre les environnements économique et juridique de l’organisation et son fonctionnement




Elaboration des documents de synthèse


 


Utiliser les outils bureautiques


Choisir et réaliser des représentations graphiques




Présentation  et transmission  d’informations


 


Communiquer par oral et par écrit, en français et en langues étrangères


Communiquer en utilisant la terminologie de son domaine professionnel, y compris en anglais


Utiliser les supports adaptés


Utiliser  les outils numériques de communication


Rendre compte




Gestion de projet


Travailler en équipe projet, en utilisant des outils collaboratifs


Gérer un projet, en respectant les délais et les contraintes économiques à l’aide d’outils de gestion de projet




Analyse des résultats et des écarts


Vérifier la cohérence


Utiliser les outils statistiques


Mesurer la performance



  •  Compétences de l’option GRH, Gestion des Ressources Humaines


Gestion des emplois et de la formation


Elaborer des tableaux de bord sociaux


Réaliser des analyses d’emploi et des fiches de postes


Mettre en œuvre  des méthodes de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences


Elaborer un plan de formation


Planifier et programmer les actions de formation




Administration du personnel


Effectuer le suivi administratif des contrats de travail


Etablir les bulletins de paye


Mettre à jour les données fiscales et sociales


Transmettre les informations sociales


Préparer les procédures de recrutement et de licenciement







 



Gestion des relations collectives


Respecter les obligations légales en matière sociale


Etablir le bilan social


Organiser les élections professionnelles


Identifier les enjeux des politiques de rémunération


Préparer la négociation annuelle



Sous statut d'élève ou d'étudiant
Alternance
Formation professionnelle continue
Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation - UNIVERSITE DE MONTPELLIER - UNIVERSITE DIJON BOURGOGNE - UNIVERSITE DE POITIERS - UNIVERSITE JEAN MONNET SAINT ETIENNE - UNIVERSITE SAVOIE MONT BLANC - SERVICES CENTRAUX - UNIVERSITE D'EVRY VAL D'ESSONNE - UNIVERSITE VERSAILLES ST QUENTIN YVELINE - UNIVERSITE DE LILLE - UNIVERSITE LYON 2 A ET L LUMIERE - UNIVERSITE TOULOUSE 1 CAPITOLE - UNIVERSITE D'AIX MARSEILLE - UNIVERSITE CLERMONT AUVERGNE - UNIVERSITE D ARTOIS - UNIVERSITE DE LORRAINE - UNIVERSITE DE ROUEN-NORMANDIE - UNIVERSITE BREST BRETAGNE OCCIDENTALE - UNIVERSITE RENNES II HAUTE BRETAGNE - UNIVERSITE DE CAEN NORMANDIE - UNIVERSITE DE LA GUYANE - UNIVERSITE PARIS XIII.PARIS-NORD - UNIVERSITE DE HAUTE ALSACE - UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE-ARDENNE - UNIVERSITE DE PERPIGNAN VIA DOMITIA - UNIVERSITE PARIS NANTERRE - UNIVERSITE DE STRASBOURG - UNIVERSITE DE BORDEAUX - UNIVERSITE POLYTECHNIQUE HAUTS-DE-FRANCE - UNIVERSITE LE HAVRE NORMANDIE - UNIVERSITE DE FRANCHE-COMTE - UNIVERSITE PARIS VIII.PARIS VINCENN - UNIVERSITE DE PAU ET DU PAYS DE L'ADOUR - UNIVERSITE DE LA REUNION - UNIVERSITE DE NIMES - UNIVERSITE MONTPELLIER III PAUL VALERY - AVIGNON UNIVERSITE - JF CHAMPOLLION - UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON-SORBONNE - UNIVERSITE PARIS II PANTHEON ASSAS
Bac + 3 ou 4
Licence: licence - licence administration économique et sociale (aes) (fiche nationale)

Activités juridiques


- Conseil dans le domaine juridique et celui des procédures juridictionnelles ou administratives 


- Prévention et résolution des litiges en appliquant le droit


- Préparation et classement les dossiers d’affaires juridiques 


- Gestion d’une documentation juridique et conduite d’une recherche documentaire au regard d’un dossier juridique 


- Préparation et rédaction des documents administratifs, juridiques et techniques


Gestion/Finance


- Réalisation des opérations de gestion administrative et comptable (enregistrement d'écritures, suivi de trésorerie, facturation, gestion administrative du personnel, frappe de devis) d'une structure selon les règles de comptabilité générale 


 Réalisation des documents de synthèse comptable


- Conception des outils de suivi de l'activité de la structure 


- Préparation et rédaction des documents budgétaires et comptables 


 Assistance de la direction, des élus ou usagers et conseil dans le domaine d’intervention considéré -administratif, juridique, financier…)


Fonctions transversales


 


- Exercice de fonctions administratives (gestion du personnel, organisation du travail), comptables et commerciales (suivi des relations avec les fournisseurs, gestion des approvisionnements…)

Compétences attestées :

- Mobiliser les principaux concepts du droit, de l'économie et des sciences sociales pour analyser des documents administratifs.


- Identifier les fonctions d'une organisation publique ou privée et ses relations avec l'ensemble de ses parties prenantes.


- Observer, décrire et évaluer le fonctionnement d'une organisation dans son environnement économique, juridique et social.


- Utiliser les outils, méthodes et langages fondamentaux (techniques quantitatives et informatiques) appliquées aux sciences sociales.


- Appliquer les méthodes nécessaires à la passation des concours administratifs tant à l’écrit qu’à l’oral….


 


- Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.


- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation.


- Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.


- Développer une argumentation avec esprit critique.


- Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.


- Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère.


- Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.  


- Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.  


- Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.


- Se situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives. 


- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.


- Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.


- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique.


 


Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de  la mention au niveau national.Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

Sous statut d'élève ou d'étudiant
Alternance
Formation professionnelle continue
I P L "ISEFAC PARIS LILLE" - I P L ISEFAC PARIS LILLE
Bac + 3 ou 4
Chargé de gestion des ressources humaines

 Le Chargé(e) de Gestion Ressources Humaines exerce son activité dans une structure de taille moyenne dont l’effectif compte environ 150 à 50 salariés.
Il s’agit d’un agent de maîtrise ou d’un cadre qui exerce prioritairement son activité dans une structure autonome au sein de laquelle il est directement rattaché au Manager Ressources Humaines. Toutefois, il peut également occuper ce poste au sein de la filiale d’un Groupe, sa position varie donc en fonction de l’entreprise.
Dans le cadre de sa fonction, le Chargé(e) de Gestion Ressources Humaines exerce trois principales fonctions :
1.       -Il(elle) crée tout d’abord son propre plan d’actions, à partir des axes prioritaires R.H. définis en amont par le Manager Ressources Humaines. Il planifie ces actions en construisant le calendrier annuel de ses activités.
2.       -Il (elle) gère l’administration du personnel pour les salariés de la structure dans le respect des échéances définies par sa hiérarchie et dans le respect des obligations légales définies par le législateur.
3.      - Il(elle) organise le dialogue social entre la Direction des Ressources Humaines et les Instances Représentatives du Personnel en prenant en charge notamment les opérations administratives liées aux élections professionnelles et à la tenue des réunions obligatoires.
Enfin, dans le cadre de sa mission, le Chargé(e) de Gestion Ressources Humaines s’inscrira dans une démarche de soutien et de promotion de la marque employeur en animant la partie « Recrutement » du site internet de l’entreprise, et en développant l’image de « recruteur » de l’entreprise auprès de candidats potentiels par le biais de participations à des Salons de Recrutement, des Forums Ecoles…

Compétences attestées :

Le titulaires est capable de :
 Définir ses propres actions Ressources Humaines
 Elaborer le calendrier annuel de ses activités Ressources Humaines
 Mettre en place le processus administratif de recrutement
 Prendre en charge la gestion administrative du plan de formation
 Préparer les tableaux de bord sociaux et mettre en forme le Bilan Social de l’entreprise (ou Bilan Unique)
 Gérer les formalités administratives et juridiques
 Mettre en place les affichages obligatoires
 Prendre en charge les opérations administratives liées à l’organisation des élections professionnelles et à la tenue des réunions
 Animer le SIRH
 Participer au développement de la Marque Employeur

Sous statut d'élève ou d'étudiant
Alternance
Formation professionnelle continue
GERESO
Sans niveau spécifique
Répertoire spécifique: gérer la paie et les déclarations sociales

Ce certificat professionnel est destiné à toute personne souhaitant développer et valider des compétences opérationnelles dans le domaine de la gestion de la paie.


Cette certification valide les connaissances théoriques et les compétences pratiques nécessaires au traitement de la paie et des déclarations sociales et fiscales en entreprise.

Compétences attestées :

  • Traiter les éléments variables pour réaliser la paie dans le respect des obligations légales, réglementaires et conventionnelles

  • Gérer les absences (maladie, maternité, ATMP...) en appliquant les règles de déduction des absences et de maintien de salaire

  • Calculer les charges sociales pour produire la DSN et effectuer leur règlement

  • Gérer le départ du salarié en collectant les éléments nécessaires à l’établissement de la dernière paie, du solde de tout compte et à la détermination du montant de l’indemnité de rupture


  • Traiter les éléments variables pour réaliser la paie dans le respect des obligations légales, réglementaires et conventionnelles

  • Gérer les absences (maladie, maternité, ATMP...) en appliquant les règles de déduction des absences et de maintien de salaire

  • Calculer les charges sociales pour produire la DSN et effectuer leur règlement

  • Gérer le départ du salarié en collectant les éléments nécessaires à l’établissement de la dernière paie, du solde de tout compte et à la détermination du montant de l’indemnité de rupture

Formation professionnelle continue
CEGID
Sans niveau spécifique
Répertoire spécifique: certificat de maitrise de la solution logicielle de gestion comptable et rh, quadra entreprises

Cette certification concerne tous types d'entreprises, quelles que soient leurs  activités.



Cette certification porte sur la Gestion Comptable et Fiscale, sur la gestion des Ressources Humaines et sur la Gestion Commerciale de l'entreprise c'est à dire tout le process lié à la facturation. Cette solution logicielle s'applique à toutes les entreprises de moins de 50 salariés, qu'elles soient de service, industrielles ou commerciales et dans tous les secteurs d'activités.


La certification permet de vérifier et de valider les connaissances nécessaires à la maitrise de chaque module de la solution logicielle dans l'ensemble de ses fonctionnalités.



De façon plus détaillée :



Module Comptabilité

A l’issue de la formation, le participant sera capable d'utiliser la solution logicielle (Module Comptabilité), d'en utiliser toutes les fonctionnalités disponibles et donc de mettre en œuvre une comptabilité informatique et de produire les documents comptables et fiscaux nécessaires à la gestion de l'entreprise.

Il sera capable de créer et de paramétrer les immobilisations et leurs amortissements, d'enregistrer les opérations comptables liées à l'activité de l'entreprise, de produire les documents comptables et fiscaux (Bilan, Compte Résultat Liasse Fiscale, déclaration de TVA, déclaration d'impôts, etc...).



La certification sur ce module permet donc de s'assurer que le participant maitrise bien toutes les fonctionnalités de la solution logicielle et est donc en mesure d'assurer les missions comptables qui sont les siennes en s'assurant de la production sécurisée des documents comptables, fiscaux et légaux propres à l'activité de son entreprise.



Social /Paie

A l’issue de la formation, le participant sera capable d'utiliser la solution logicielle (Module Paie), d'en utiliser toutes les fonctionnalités et de démarrer un dossier pour créer des rubriques et modèles de paies spécifiques, de saisir et d’éditer des bulletins de paie et des états post-paie.



La certification sur ce module permet donc de s'assurer que le participant maitrise bien toutes les fonctionnalités de la solution logicielle et est donc en mesure d'assurer les missions RH qui sont les siennes en s'assurant de la production sécurisée des documents légaux propres à l'activité de son entreprise.



Gescom  Facturation

A l’issue de la formation, le participant sera capable d'utiliser la solution logicielle (Module Gestion Commerciale) et donc :

• D’optimiser et d’adapter à son entreprise son système de gestion commerciale informatique, 

• Par abonnement, 

• De vente au comptoir le cas échéant. 

• De mettre en œuvre et d’utiliser les fonctionnalités disponibles de la gestion des postes nomades, 

• D’utiliser, d’optimiser et d’adapter à son entreprise son système de gestion commerciale informatique concernant le module fabrication, 

• D'effectuer le suivi d’affaires.

• D’utiliser, d'optimiser et d' adapter à son entreprise le module  S.A.V  de son système de gestion commerciale informatique 

• D’utiliser  le module Quadra Location.

• D’administrer l’intégralité de la chaine des ventes et des achats et de mettre en place des grilles de tarifs et une gestion des stocks au moyen d’une solution informatique intégrée. 



La certification sur ce module permet donc de s'assurer que le participant maitrise bien toutes les fonctionnalités de la solution logicielle et est donc en mesure d'assurer les étapes liées à la facturation (Devis, Bon de commande, Bon de livraison, gestion des stocks, édition des factures, suivi fournisseurs, suivi clients....).

Compétences attestées :

L’utilisateur  de cette solution logicielle sera capable de réaliser les opérations suivantes :



Module Comptabilité




  • Enregistrer des écritures comptables,

  • Elaborer et finaliser les éditions comptables 

  • Produire des tableaux de bord de gestion

  • Réaliser les déclarations comptables et fiscales

  • Réaliser le suivi budgétaire comptable et analytique



Module PAIE 




  • Elaborer des bulletins de salaire

  • Elaborer des déclarations sociales

  • Elaborer des tableaux récapitulatifs (Tepa, Fillon, réintégration sociale, réintégration fiscale)

  • Assurer le suivi du paiement des salaires,

  • Assurer le suivi RH (recrutement, intégration, accident du travail, maladie, absences....)

  • Etablir le bilan social

  • Etablir les documents DUE-EDI, Attestation IJSS Maladie-Maternité / AT-MP, DN-AE

  • Etablir les documents DUCS -EDI, DSN, déclarations MSA, BTP



Module GESTION COMMERCIALE 




  • Etablir des devis, bons de commandes et factures

  • Mettre à jour les tarifs,

  • Assurer le suivi des stocks,

  • Assurer le suivi des références fournisseurs

  • Editer des tableaux de bord des Ventes 

     

Les éléments évalués en regard des compétences constituant la certification sont les suivants par module:

Module COMPTABILITE




  • Enregistrer des écritures comptables y compris opérations d'inventaire

  • Publier les éditions standards : journaux, grands livres, balances des comptes

  • Editer le bilan, le compte résultat, les SIG (Soldes Intermédiaires de Gestion) et les tableaux de bords

  • Effectuer des Rapprochements bancaires

  • Suivre une trésorerie

  • Elaborer les Déclarations comptables et fiscales (TVA, liasse fiscale…)



Module PAIE 




  • Elaborer des bulletins de salaire

  • Elaborer des déclarations sociales

  • Elaborer des tableaux récapitulatifs (Tepa, Fillon, réintégration sociale, réintégration fiscale)

  • Effectuer un suivi des paiements

  • Etablir le Bilan Social

  • Etablir des DUE-EDI, Attestation IJSS Maladie-Maternité / AT-MP, DN-AE

  • Etablir des DUCS -EDI, DSN, déclarations MSA, BTP

  • Etablir les déclarations au format DSN



Module GESTION COMMERCIALE 




  • Etablir des devis, bons de commandes et factures

  • Gérer les tarifs et leurs mises à jour

  • Gérer les stocks

  • Gérer et mettre à jour les références fournisseurs

  • Editer des états statistiques

  • Gérer les commissions et encaissements

     



 

Formation professionnelle continue
MAN'AGIR CONSULTANTS
Sans niveau spécifique
Répertoire spécifique: gérer administrativement le personnel intérimaire

La gestion administrative du personnel intérimaire concerne aussi bien les agence d’emploi que les entreprises utilisatrices.



Ce cycle a pour objectif de permettre aux stagiaires d’acquérir les connaissances et les bonnes pratiques professionnelles de la gestion administrative du personnel intérimaire qui leur permettront de :



- Gérer l’accueil des salariés intérimaires



- S’assurer de la gestion administrative des missions et de l’établissement des contrats



- Œuvrer pour la politique de prévention des risques professionnels

Compétences attestées :

Accueil physique et téléphonique



•Accueillir au téléphone ou en face à face des candidats, des clients, des prestataires, des salariés, des intérimaires en donnant une image valorisante de son entreprise.



•Prévenir et gérer les situations difficiles et les situations d’agressivité rencontrées en entreprise ou à distance



•Présenter les différentes possibilités d’accompagnement RH des salariés et/ou des intérimaires proposées par l’entreprise.



Gestion administrative des missions et des contrats



•Préparer les éléments nécessaires et/ou établir les contrats de mission et de mise à disposition en veillant au respects de la législation applicable



•Traiter les situations particulières en cours de mission (AT, maladie, travail de nuit, chômage partiel, rupture anticipée …)



•Vérifier et préparer les éléments de paie à partir des relevés d’heures des intérimaires



Prévention des risques professionnels et gestion des AT/MP



•Mettre en place des outils de communication entre EU / ETT / intérimaires et acteurs externes et veiller à leur bonne utilisation  (Conduite d’une réunion de prévention ; Bon de commande ; Fiche de liaison ; Fiche de visite de poste ; Fiche « pénibilité » ; Livret d’accueil ; Fiche d’évaluation de la mission ; Charte Sécurité)



•Analyser et traiter les AT/MP avec le client/prestataire et l’intérimaire



Organisation personnelle



•Définir ses priorités à partir de l’élaboration de ses objectifs



•Planifier son temps à la journée, à la semaine et au mois



•Organiser et actualiser ses fichiers pour optimiser la recherche d’informations sur le personnel intérimaire et les clients/fournisseurs

•Accueillir au téléphone ou en face à face des candidats, des clients, des prestataires, des salariés, des intérimaires en donnant une image valorisante de son entreprise.



•Prévenir et gérer les situations difficiles et les situations d’agressivité rencontrées en entreprise ou à distance



•Présenter les différentes possibilités d’accompagnement RH des salariés et/ou des intérimaires proposées par l’entreprise.



•Préparer les éléments nécessaires et/ou établir les contrats de mission et de mise à disposition en veillant au respects de la législation applicable



•Traiter les situations particulières en cours de mission (AT, maladie, travail de nuit, chômage partiel, rupture anticipée …)



•Vérifier et préparer les éléments de paie à partir des relevés d’heures des intérimaires



•Mettre en place des outils de communication entre EU / ETT / intérimaires et acteurs externes et veiller à leur bonne utilisation  (Conduite d’une réunion de prévention ; Bon de commande ; Fiche de liaison ; Fiche de visite de poste ; Fiche « pénibilité » ; Livret d’accueil ; Fiche d’évaluation de la mission ; Charte Sécurité)



•Analyser et traiter les AT/MP avec le client/prestataire et l’intérimaire



•Définir ses priorités à partir de l’élaboration de ses objectifs



•Planifier son temps à la journée, à la semaine et au mois



•Organiser et actualiser ses fichiers pour optimiser la recherche d’informations sur le personnel intérimaire et les clients/fournisseurs

Formation professionnelle continue
GROUPEMENT DES PROFESSIONNELS DE PAIE ET DE GESTION - Groupement des professionnels de paie et de gestion - Synopsis paie
Bac + 2
Responsable paie et administration du personnel

Le responsable « paie et administration du personnel » est l’interlocuteur privilégié dans le domaine de la gestion des ressources humaines tant au niveau des interlocuteurs externes (administration fiscale, organismes sociaux, clients…) qu’internes (collaborateurs, salariés, syndicats…). Il tient en interne un rôle de conseil et d’information auprès du personnel et du chef d’entreprise et maîtrise les techniques de communication ainsi que la terminologie « paie » en anglais.
Il assure, en toute autonomie, la gestion administrative des salariés, de leur arrivée (déclaration, contrat de travail, accueil…) à leur sortie quel qu’en soit le motif (solde de tout compte, procédure de licenciement…) en passant par leur vie active à l’intérieur de la société (gestion des absences, suspensions de contrat…).
Il est responsable de la justesse de la paie (préparation et contrôle des salaires) et il maîtrise l’utilisation d’un logiciel de paie. Il est capable d’établir et de contrôler les déclarations sociales mensuelles, trimestrielles et annuelles dans le respect du droit du travail et des réglementations.
Il supervise toutes les actions de gestion de la masse salariale.
Il coordonne et encadre une équipe généralement après quelques années d’expérience.
Il maîtrise l’incidence des écritures de paie en comptabilité ainsi que les outils informatiques notamment excel.
Il effectue une veille sur l’actualité juridique et sociale afin de pouvoir assurer son rôle d’expert en matière de politique salariale et de gestion des ressources humaines au sein de l’entreprise. Il analyse ces informations juridiques et sociales pour en mesurer l’impact sur la gestion de la paie et du personnel et conçoit les actions correctives à appliquer. Il met en œuvre les procédures réglementaires liées au droit du travail : licenciement, procédures disciplinaires…
Il s’assure de la conformité de toutes les opérations relatives à la gestion des ressources humaines (contrats de travail, effectif, rémunération…) par le biais de contrôles qu’il met en place.
Il est également amené à gérer les relations avec les institutions représentatives du personnel.
Il intervient dans le cadre de la gestion des emplois : formation professionnelle (CPF, élaboration de la déclaration des dépenses de formations..) gestion des carrières et des compétences (définition de postes, GPEC ..) gestion de la masse salariale (budget, évolution…) et élabore des statistiques ( bilan social…) à partir des données informatisées d’un SIRH qu’il maîtrise. Il participe aux prises de décisions du pôle RH après quelques années d’expérience.


A noter que les activités ci-dessous peuvent varier en fonction de la taille de l’entreprise.

Compétences attestées :

Le titulaire de la certification est capable :
D’assurer l’administration du personnel et la gestion de la paie en toute autonomie :
-       effectuer les démarches nécessaires au recrutement du premier salarié
-       gérer le dossier administratif du salarié de son entrée à sa sortie
-       établir tout type de bulletin de salaire
-       gérer les déclarations de charges mensuelles et trimestrielles (traitement et paiement)
-       établir les déclarations sociales annuelles
-       déceler toute anomalie sur un bulletin de salaire ou une déclaration de charges sociales
-       maîtriser les mécanismes de comptabilisation des frais de personnel
De mettre en place des outils de contrôle du processus de paie :
-       identifier les points de contrôles
-       mettre en place des procédures
D’utiliser les outils de gestion : notamment le Système d’Information des Ressources Humaines (Paie/RH) et un tableur
De gérer les contrats de travail :
-       les rédiger en conformité avec le droit du travail et la législation sociale
-       traiter tous les cas de rupture de contrats
D’assurer les relations avec le personnel (instances représentatives, salariés) et les tiers (organismes sociaux, organismes spécialisés, clients…) de la communication d’informations à la gestion du conflit
D’appréhender les différents domaines de la fonction RH
-       produire les tableaux de bord nécessaires au pilotage des RH et élaborer et analyser le bilan social
-       gérer administrativement la formation professionnelle, construire un plan de formation et établir la déclaration fiscale correspondante
-       participer à la GPEC ou à la gestion des carrières
-       expliquer les mécanismes des formes de rémunération autres que le salaire (participation, intéressement, stock options) et mettre en place ces dispositifs
-       suivre l’évolution de la masse salariale
De maîtriser les outils de la communication orale et écrite et la terminologie de la gestion de la paie en anglais
De gérer les informations de nature juridique et sociale :
-       sourcer les informations, les analyser et les synthétiser pour les rendre facilement exploitables
De gérer un projet au sein d’une organisation professionnelle :
-       planifier le projet,
-       animer les réunions de travail et établir les comptes-rendus correspondants
-       rendre compte de l’avancement du travail par des présentations orales et écrites
-       suivre le budget
-       élaborer des tableaux de bord, les analyser et prendre les décisions qui s’imposent

Sous statut d'élève ou d'étudiant
Alternance
Formation professionnelle continue
OMNIS - OMNIS - Ecole supérieure de commerce et de management
Bac + 2
Chargé(e) de l’administration et de la gestion des ressources humaines

Le/la Chargé(e) de l’administration et de la gestion des Ressources Humaines couvre deux des champs de la fonction RH : la gestion du personnel qui a pour objectif la régulation des effectifs de l'entreprise et le développement des RH qui vise à assurer la coordination   des   activités   de   recrutement, mobilité, formation et gestion des compétences.
1-Assurer la gestion sociale : ils doivent ainsi veiller à l’évolution de la législation sociale en matière de droit du travail, de paie et d’obligations légales. Cette activité inclut également le conseil auprès des opérationnels en ce qui concerne la préparation et le traitement des dossiers sociaux.
2- Coordonner la gestion administrative du personnel : ce volet comprend les aspects règlementaires (gestion de la paie, cotisations sociales, rédaction des contrats de travail, respect du règlement intérieur… ), et le reporting social de l’entreprise.
3- Assurer les relations avec les partenaires sociaux et les instances représentatives du personnel sur les chantiers sociaux de l’entreprise, la préparation des réunions, des accords sociaux (participation aux sessions de comités d’établissement, hygiène-santé-sécurité, handicap etc. )…
•           Recruter
•           Mettre en œuvre la formation
•           Réaliser des études RH (à terme)
•           Participer à l'élaboration du plan de rémunération (à terme)

Compétences attestées :

Les capacités attestées :
- Mettre en place un système de veille juridique et le suivre
- Assurer la production de documents administratifs
- Organiser le travail d’une équipe
- Mettre en place une gestion administrative et suivre des plannings et échéanciers
- Maîtriser le contenu du code du travail et du règlement intérieur de l’entreprise  en matière de durée du travail, conditions de travail
- Maitriser et utiliser le vocabulaire juridique
- Utiliser la terminologie en GRH, interpréter les indicateurs de la gestion RH
- Préparer les éléments fixes et variables de la paie
- Participer à la gestion de l’intéressement, de la participation et mutuelle
- Gérer les charges sociales
- Reporter les données
- Définir un poste
- Rechercher de candidats en communiquant
- Sélectionner  des candidats
- Gérer  la formation
- Utiliser un Système d’informations RH et communiquer avec la hiérarchie et les salariés avec cet outil
- Mettre en place tous les leviers de motivation liées aux avantages sociaux
- Maîtriser les dispositifs réglementaires liés aux risques professionnels / maladies professionnelles / accidents du travail, de trajet
- Organiser des réunions avec les IRP
- Assurer les entretiens RH individuels
- Communiquer professionnellement à l’oral en langue française

Sous statut d'élève ou d'étudiant
Alternance
Formation professionnelle continue
ASSOCIATION I.S.G.P. - Institut supérieur de gestion du personnel (ISGP) - FACLIP
Bac + 5 ou +
Manager de l'organisation des ressources humaines et des relations sociales

En tenant compte de la politique de l’entreprise, de ses orientations, et de ses enjeux, il/elle élabore une stratégie RH qui intègre une projection anticipée du développement des Ressources Humaines. Il/elle présente au comité de Direction la stratégie définie, en l’argumentant.
Une fois celle-ci validée, il/elle détermine les projets à conduire en matière de recrutement, de formation, de gestion des compétences et des talents, d'organisation du travail, et structure les modalités de leur pilotage et de leur suivi.
Responsable de la gestion des relations sociales, il/elle collabore avec les Instances Représentatives du Personnel (IRP) (CE, CCE, CHSCT, syndicats), est attentif/ve au climat social et organise les négociations annuelles ou celles liées aux évolutions de la réglementation et de la législation.
Il/elle pilote les projets RH et leur mise en œuvre auprès des différentes directions et joue un rôle de conseil et d'aide à la décision auprès des responsables opérationnels, dans le management de leur service et de leurs équipes.
Selon la taille de l'entreprise et son organisation générale, il/elle peut être responsable de la communication interne, celle-ci participant à la mobilisation et à l’implication des salariés.
Il/elle pilote la gestion administrative du personnel en optimisant la gestion des données grâce au Système d’Information des Ressources Humaines (SIRH) et contrôle l’actualisation des dimensions réglementaires et juridiques.
Souvent, il/elle manage une équipe qui peut être composée de généralistes en charge de la gestion des  Ressources Humaines,  de chefs de projets et chargés de mission et  de spécialistes métiers.
Dans les grands groupes, le/la Manager de l'organisation des Ressources Humaines et des relations sociales peut exercer sa fonction au niveau de la Direction générale, avoir la responsabilité d’une zone géographique ou bien celle d’un établissement ou d’une filiale.
Selon les entreprises ou les collectivités, dans lesquelles il/elle intervient, il/elle peut exercer tout ou partie des domaines d’activités suivants :
·         Élaboration de la stratégie de gestion des Ressources Humaines de l’entreprise
·         Pilotage des projets Ressources Humaines
·         Conseil auprès des directions opérationnelles
·         Gestion des emplois
·         Développement des compétences et plan formation
·         Coordination et contrôle de la gestion sociale et administrative du personnel
·         Management des relations sociales de l'entreprise
·         Management d’équipe

Compétences attestées :

Les candidats sont évalués notamment sur les capacités relevant des compétences suivantes :
-       Le repérage, l’évaluation des changements potentiels et de leur origine interne et/ou externe, dans l’élaboration de la stratégie Ressources Humaines
-       La pertinence des orientations définies dans la stratégie Ressources Humaines
-       La cohérence du type de projet à développer au regard du changement à conduire dans l’entreprise
-       L’identification des ressources, des freins et des leviers de changement
-       L’identification des évolutions de l’environnement et de ses impacts sur l’emploi
-       L’identification des enjeux de chacun des acteurs dans la préparation d’une négociation
-       L’évaluation des ressources et limites de l’équipe, l’adéquation des affectations au regard des missions et la précision des responsabilités de chacun

Sous statut d'élève ou d'étudiant
Alternance
Formation professionnelle continue
SARL BC DEVELOPPEMENT - EUROFORMATION
Bac + 3 ou 4
Responsable du pôle paie

Le responsable service social et paie assure le développement optimal des dossiers qui lui sont confiés dans le cadre des législations française et européenne de référence.
Il assure le monitorat technique des membres de son équipe. Il est responsable de la conformité des paies produites par son service et de l’unité dont il est responsable. Ses responsabilités sont de haut niveau dans les domaines de gestion d’une unité.
Liste des activités visées 
1-Administration de la gestion de son unité
-       Management des membres de son équipe
-       Gestion administrative et opérationnelle de son unité
-       Gestion des compétences de son équipe
 2 –Audit social-Identification des risques sociaux et URSSAF des entreprises gérées par son unité
-       Identification des non conformités juridiques
-       Contrôle des paies produites par son équipe
-       Gestion des contrôles URSSAF
-       Rendre compte de l’évaluation des risques
 3- Proposition et déploiement des solutions de gestion des choix et du pilotage social de l’entreprise
-       Identification et accompagnement des axes de développement de la politique sociale de l’entreprise
-       Evaluer une situation sociale et proposer des solutions adaptées aux clients

Compétences attestées :

Capacités attestées :
Rédiger des notes d’informations internes ou externes
Vulgariser des éléments techniques auprès des clients/salariés
Identifier et anticiper le devoir d’alerte du service paie aux dirigeants
Exploiter  les techniques de communication écrite et orale
Identifier et rédiger les procédures homogènes pour les contrôles des dossiers salariés et des paies
Elaborer, interpréter et faire évoluer  des indicateurs de qualité et  de production (Taux de sinistres ou de non-conformités)
Identifier les sources d'informations juridiques pertinentes pour actualiser les dossiers salariés selon la législation
Analyser et gérer la répartition de la charge de travail de l’équipe des Gestionnaires de paie
Mener des entretiens professionnels et utiliser les outils nécessaires 
Intégrer et faire monter en compétences  les collaborateurs et les juniors dans leurs postes
Développer les compétences des collaborateurs
Analyser le projet de l’entreprise à moyen terme et des compétences nécessaires
Identifier et analyser des risques liés aux non conformités dans les élections des instancesreprésentatives obligatoires dans les sociétés
Contrôler la conformité des bulletins de salaire
Mettre en place des outils de contrôles des bulletins de salaire
Anticiper et préparer un contrôle URSSAF ou inspection du travail
Elaborer une trame méthodologique de contrôle du dossier social des entreprises
Modifier et adapter  la trame d’audit aux évolutions législatives
Exploiter les techniques de communication écrite et orale
Proposer et évaluer les solutions en fonction du projet de la société (exemple : synthèse comprenant développement externe, partage d’activité, concentration etc. et donc incidences sociales sur le choix de la Convention collective nationale ou d’un accord d’entreprise)
Analyser une situation client/entreprise et proposer les solutions adaptées
Exploiter les techniques de calcul de projection de masse salariale
Exploiter les éléments juridiques et sociaux permettant la mise en conformité du dossier social de l’entreprise
Conseiller des solutions structurelles aux clients/entreprises (exemples : Règlement intérieur, affichage, PV de carence, accords d’entreprise, mise en place de représentants syndicaux etc.…)
Exploiter les techniques  de  communication orale et écrite
Mettre en œuvre les solutions validées par la direction en favorisant un climat social apaisé
Mettre en place un retro-planning 

Sous statut d'élève ou d'étudiant
Alternance
Formation professionnelle continue
IPAC - MBWAY - IPAC BACHELOR FACTORY - IPAC -
Bac + 2
Chargé d'activités bancaires et/ou assurantielles

Le Chargé d’activités bancaires et/ou assurantielles est le premier contact du client en agence. Il accueille, renseigne, oriente et conseille la clientèle. Son activité est centrée sur la relation commerciale dans une approche omnicanale. Il est amené également à gérer un portefeuille d’entrée de gamme « grand public ». 


Le Chargé d’activités bancaires et/ou assurantielles a pour mission d’apporter aux clients ainsi qu’aux prospects, une analyse et un conseil tout au long de la relation d’affaires en réalisant des propositions commerciales (bancaires et/ou assurantielles) adaptées aux besoins exprimés, tout en assurant un service après-vente de qualité (gestion des contrats et des sinistres).


Il s’adresse principalement à une clientèle de particuliers, mais aussi à une clientèle de professionnels (travailleurs non-salariés) présentant des problématiques et des risques standards. Il doit cependant être à même de recueillir un premier niveau d’information permettant de qualifier le contact avec une clientèle de professionnels qui recherchent des conseils spécifiques et de l’orienter vers l’interlocuteur approprié.


  Le métier de Chargé d'activités bancaires et/ou assurantielles se compose des activités suivantes :


-  Gestion de la relation avec les clients


-  Analyse d’une situation commerciale


-  Construction et développement du portefeuille de clientèle bancaire et assurantielle


-  Gestion des contrats, des prestations et des sinistres


-  Prévention des risques financiers et  de conformité


-  Exploitation du système d’information, des outils numériques, des procédures


-  Communication avec un dispositif digital


 

Compétences attestées :

Le (la) titulaire de la certification est capable de :


                 


- Gérer la relation avec la clientèle


·         Personnaliser l’accueil client ou prospect


·         Répondre aux besoins et attentes du client ou prospect


·         Orienter le client vers l’outil numérique, le service et canal de communication les plus adaptés


·         Préparer l’entretien avec le client, identifier les leviers de négociation et préparer un argumentaire commercial adapté au client


·         Mettre en place une organisation pour suivre le parcours client afin d’optimiser la relation commerciale


·         Détecter une opportunité d’un besoin  spécifique de la clientèle, qualifier le contact par un premier niveau d’information et orienter le client ou prospect vers l’interlocuteur approprié


·         Réaliser un entretien « découverte » par une approche globale de la situation patrimoniale du client et en assurer son suivi


·         Prévenir et traiter les mécontentements, les incivilités et les conflits avec les clients conformément aux règlementations et recommandations des régulateurs


·         Maîtriser la technique des comptes rendus d’entretien


·         Apprécier le risque lié à la relation entre un client et la banque


 


- Analyser une situation commerciale


·         Rechercher et analyser les informations économiques, juridiques, fiscales ou commerciales nécessaires à l’activité de conseil


·         Conseiller le client au mieux de ses intérêts, tout en respectant les ambitions commerciales de l’entreprise et la règlementation en vigueur


·         Elaborer une solution négociée dans l’intérêt des deux parties


·         Argumenter et justifier la préconisation effectuée au client


·         Lire, comprendre et analyser un contrat bancaire et/ou assurantiel


·         Présenter, comparer et expliquer les caractéristiques et avantages des produits et services proposés


·         Argumenter un refus ou un accord d’un crédit ou d’un risque


 


 


- Construire et développer un portefeuille de clientèle bancaire et assurantielle


·         Constituer un fichier de prospects qualifiés


·         Conclure son entretien par une prise de recommandation


·         S’appuyer sur l’expérience client pour une démarche de fidélisation optimale


·         Identifier les acteurs et les métiers du secteur d’activité


·         Repérer et exploiter les opportunités réglementaires, économiques ou commerciales pour développer le portefeuille clients


·         Analyser les caractéristiques du portefeuille de clients confié et son évolution dans un environnement donné


·         Etablir et mettre en œuvre un plan de prospection, un plan d’action commerciale en cohérence avec la stratégie de l’entreprise


·         Mettre en place les mesures permettant d’améliorer la rentabilité du portefeuille confié tout en assurant la maîtrise du risque


·         Repérer les indicateurs pertinents fournis par l’outil de gestion relation client (CRM) pour générer des rendez-vous pertinents


·         Identifier la nature et les conditions d’utilisation du produit ou du service à commercialiser en fonction des besoins et attentes du client


·         Établir un diagnostic de protection sociale et/ou patrimoniale pour un particulier comme pour un professionnel


·         Calculer le budget de trésorerie d’un client, sa capacité d’épargne, sa solvabilité


·         Tarifer un risque standard


·         Déterminer la sensibilité au risque du client en matière d’épargne financière


·         Déterminer les moyens de couverture d’un risque et choisir les garanties appropriées


·         Exposer l’activité réalisée sur une période donnée à un hiérarchique


·         Apprécier les résultats qualitatifs et quantitatifs obtenus et mettre en place les actions correctives


 


- Gérer des contrats, des prestations et des sinistres


·         Résoudre les problématiques de service après-vente


·         Instaurer une relation de confiance et créer une expérience client positive afin de limiter le risque d’attrition


·         Expliciter et justifier le règlement de sinistre ou le refus de garantie


 


- Se prémunir des risques financiers et  de conformité


·         Repérer les signaux d’alerte dans le comportement du client, dans le fonctionnement ses comptes, dans le remboursement des crédits


·         Vérifier la recevabilité d’une demande ou d’une déclaration de sinistre


·         Détecter les situations à risque et appliquer les procédures internes de l’entreprise


·         Gérer les risques au quotidien (les non-paiements des engagements, des cotisations) par l’application de procédures internes à l’entreprise dans un cadre réglementaire imposé


 


- Exploiter le système d’information, des outils numériques et des procédures


·         Identifier les informations à intégrer, à partager et à exploiter dans le système d’information


·         Extraire les données utiles d’un portefeuille client


·         Utiliser les ressources numériques de l’entreprise et celles externes à l’entreprise


 


- Communiquer avec un dispositif digital


·         S’approprier la stratégie digitale de l’entreprise en devenant un acteur de cette évolution


·         Communiquer efficacement dans un contexte commercial


·         Appliquer la règlementation relative à la protection des données personnelles et à la vente à distance


·         Appliquer les procédures numériques de  l’entreprise


 

Sous statut d'élève ou d'étudiant
Alternance
Formation professionnelle continue
FEDERATION FRANCAISE DE L ASSURANCE - CPNFPE des sociétés d'assurances
Sans niveau spécifique
Répertoire spécifique: certificat digital assurance

Certifier les compétences digitales des salariés des sociétés d'assurances.



Le certificat digital assurance est une réalisation des partenaires sociaux de la branche (accord du 8 décembre 2014 relatif au Pacte de responsabilité et de solidarité dans les sociétés d'assurances) qui vise à doter d'ici 2020 l'ensemble des salariés des sociétés d'assurances (146 600 personnes en 2014) du portefeuille de compétences digitales nécessaires à l'exercice des métiers de l'assurance dans le contexte de digitalisation des activités du secteur.



 

Compétences attestées :

Volet 1 : intégrer la digitalisation des activités et les apports des outils numériques dans sa pratique professionnelle



 




  • Activité : Exercice de son métier dans un environnement digital



. Percevoir les principales évolutions liées au digital ayant un impact sur l’activité de sociétés d’assurances



. Réaliser ses missions en comprenant les nouveaux comportements et demandes des clients vis-à-vis des sociétés d’assurances



. Percevoir les principaux risques liés à l’utilisation des outils digitaux dans l’entreprise



 




  • Activité : Communication via les différents canaux digitaux (e-mail, chat, Visio…)



. Mobiliser le canal de communication digital le plus adapté en fonction du message, du destinataire, du délai à respecter et des procédures en vigueur dans l’entreprise



. Communiquer en adaptant son mode d’expression au canal digital mobilisé



 




  • Activité : Orientation d’un interlocuteur sur les différents outils numériques d’interaction de l’entreprise



. Guider un interlocuteur sur les différents services, fonctionnalités du/des site(s) Internet de l’entreprise



. Décrire à un client ou à un collègue les applications de l’entreprise disponibles sur des supports nomades, leurs fonctionnalités et leurs avantages



. Guider un client par le système de navigation simultanée (en anglais : cobrowsing)



. Guider un client ou un collègue à distance dans leurs principaux usages



. Valoriser les applications et services digitaux de l’entreprise auprès de personnes extérieures (clients, prospects, partenaires, distributeurs…)



 




  • Activité : Utilisation responsable des outils digitaux de l’entreprise



. S’assurer de la fiabilité des informations saisies pour leur usage ultérieur et mettre en œuvre les procédures de contrôle et de sauvegarde de l’information et des données



. Mettre en œuvre les procédures de sécurité des informations dans les systèmes informatisés de l’entreprise (utilisation et protection des mots de passe, verrouillage des sessions…)



. Respecter les règles du droit, les règles déontologiques et le règlement de l’entreprise en matière de risques quant au contenu des informations enregistrées et diffusées



 




  • Activité : Utilisation et gestion de la documentation numérique professionnelle



. Utiliser les ressources documentaires numériques de l’entreprise afin d’accéder rapidement aux dernières informations à jour



 



 



Volet 2 : maîtriser les outils du poste de travail concerné



 




  • Activité : Gestion de son poste de travail informatique



. Utiliser les fonctions de base de son poste de travail informatique



. Se (dé)connecter à son poste de travail/au réseau, démarrer les applications à utiliser



. Utiliser les différents périphériques informatiques pour scanner un document, copier un document sur un périphérique de stockage, pour imprimer un document



. Appliquer les procédures de l’entreprise pour protéger son poste de travail et ses documents : sauvegarder, protéger des risques



. Appliquer la procédure de l’entreprise en cas de dysfonctionnement du poste de travail



. Décrire un incident survenu sur le poste de travail



 




  • Activité : Utilisation des outils numériques nomades (ordiphone, tablettes, ordinateurs portables…)



. Installer les applications de l’entreprise ayant été conçue pour l’usage des clients et ou des salariés, sur un ordiphone (smartphone) ou une tablette numérique



. Expliquer à un client ou à un collègue comment trouver et télécharger cette application de l’entreprise sur son ordiphone (smartphone) ou tablette numérique



 




  • Activité : Recherche d’information sur intranet et/ou internet



. Rechercher une information/un document/un fichier/des services sur internet ou sur l’intranet de l’entreprise



. Télécharger, enregistrer, imprimer une information/un document trouvé sur Internet ou sur l’intranet



 




  • Activité : Utilisation des outils de travail collaboratif



. Communiquer via une messagerie électronique professionnelle



. Communiquer via une messagerie instantanée



. Communiquer via un réseau social



. Utiliser l’agenda électronique professionnel pour organiser son emploi du temps, prendre connaissance de celui de ses collègues, organiser des réunions



 



 

Evaluation de l'ensemble des compétences du référentiel

Formation professionnelle continue