Actualités

Thème de la publication
Editorial
Numéro

Actualités Habitat n°1208

Paru dans

AVRIL 2024

Actualités Habitat n°1208

Date de publication :

15 avril 2024

Auteur(s) :

EMMANUELLE COSSE

"Nous demandons un plan de relance par le logement social", l'éditorial d'Emmanuelle Cosse

Le déficit budgétaire est dans toutes les conversations ces dernières semaines. On nous promet déjà une cure d’austérité, y compris sur les indemnités des chômeurs. Dans cette situation complexe, celles et ceux qui se présentent comme pragmatiques ne nous proposent qu’une seule solution : une contraction de la dépense publique. Chaque investissement serait une charge insupportable pour la Nation. Et chaque objection à cette démarche serait la preuve d’un manque de sérieux budgétaire caractérisé.


Et pourtant, notre économie tourne… et les amateurs de finances publiques se souviennent que, face à la colonne des dépenses, il y a celle des recettes. S’il n’est pas question d’encourager le legs d’une dette supplémentaire aux générations futures, en mettant à l’arrêt la machine industrielle du logement et de l’immobilier, l’État s’est appauvri en même temps qu’il a mis des dizaines de milliers de salariés du secteur au chômage. Quand nous produisons collectivement moins, c’est moins de cotisations sociales, moins d’impôts, moins de TVA pour les caisses publiques. On parle déjà de 0,5% de déficit supplémentaire dû au blocage de l’économie du logement et de la construction.


Alors, que faire ? Perpétuer ce désintérêt du gouvernement pour un secteur vital pour nos concitoyens et central pour notre économie ? Il est démontré que les incantations du “choc de l’offre” n’ont jamais produit un logement supplémentaire.


Le Mouvement Hlm se tient pourtant prêt à être un instrument pour relancer la machine industrielle, un outil au service de celles et ceux qui n’ont pas
de patrimoine. Nous demandons un plan de relance par le logement social. En nous délivrant d’un prélèvement à la source de 1,3 milliard d’euros chaque année, en revenant à la TVA d’un bien de première nécessité, en libérant des fonciers publics pour nos opérations d’intérêt général, nous produirons de la cohésion sociale autant que de la capacité budgétaire. Dans cette ambiance de chasse aux dépenses, nous proposons un pacte de recettes, aussi vertueux pour les comptes publics que protecteur de la promesse républicaine.

“Les incantations du choc de l’offre n’ont jamais produit un logement supplémentaire.”

Mots clés
Thèmes

PARU DANS ACTUALITÉS HABITAT N°1208 DU 15 avril 2024

Actualités Habitat n°1208

Retrouvez cet article et beaucoup d’autres en vous abonnant au Magazine Actualités Habitat.

F