L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Perception du quartier

Le quartier dans lequel vivent les locataires d'un logement social est perçu très positivement en termes d'accès aux services, transports et commerces. En revanche, les avis sont moins positifs sur les sujets de sécurité (mais sans que le mécontentement soit élevé).

Et pour chacun de ces éléments, lorsque vous pensez à votre quartier, diriez-vous que vous êtes très satisfait, plutôt satisfait, plutôt pas satisfait ou pas du tout satisfait…

perception quartier 1

La satisfaction exprimée sur les sujets de sécurité est liée à l’environnement général et décroit quand on est proche d’un QPV ou que l’on vit dans un environnement à forte intensité Hlm.

perception quartier 2

 

 

 

perception quartier 2bis

Et vous, personnellement, avez-vous une bonne image du quartier dans lequel vous habitez ?

perception quartier 4

Les locataires d’un logement social ont globalement une bonne image de leur quartier. 25% des habitants considèrent qu’ils souffrent d’une mauvaise image.

Diriez-vous que le quartier dans lequel vous habitez a une bonne image ?

perception quartier 4bis

Globalement, l’image projetée ou celle que les locataires d’un logement social ont de leur quartier ne s’érode que dans les premières années d’ancienneté (et ce, légèrement) avant de se stabiliser. Il n’y a donc pas de profond sentiment de détérioration au sein des habitats sociaux. A nouveau, le niveau de proximité à un QPV influe beaucoup plus significativement l’image des quartiers comprenant des logements sociaux.


perception quartier 5

 

perception quartier 5bis

Il y a peu de différence de perception sur la qualité du logement entre les locataires d’un logement social résidant au sein d’un quartier en renouvellement urbain et ceux vivant dans un quartier hors renouvellement urbain.
Les différences perceptibles sont davantage à mettre en lien avec la couverture en QPV.

S’agissant de la perception que les locataires d’un logement social ont de la qualité du quartier : les quartiers inscrits au programme national de renouvellement urbain font l’objet d’une satisfaction plus faible que dans les quartiers non inscrits au programme national de renouvellement urbain.

Cela pourrait notamment s’expliquer par le fait que les quartiers visés par les arrêtés de 2015 et de 2019 sont les quartiers présentant les dysfonctionnements urbains les plus importants. Des dysfonctionnements que le programme de renouvellement urbain n’aurait donc pas encore su entièrement résorber.


perception quartier 6

 

Dans les zones couvertes à plus de 50% par un QPV, des différences de perception notables existent entre quartiers inscrits au PNRU et quartiers hors PNRU. Elles sont généralement au profit des quartiers inscrits au PNRU.


perception quartier 6bis