L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Le concours

Depuis 2013, Hlm sur cour(t) permet à de jeunes réalisateurs d'exprimer leur vision du logement social et de ses habitants.

Organisé dans le cadre de la Semaine de l'innovation Hlm, ce concours de courts-métrages donne la possibilité aux jeunes réalisateurs sélectionnés par le jury de raconter une histoire, qui traite directement ou indirectement des Hlm. A travers les personnages et les situations décrites, les films réalisés donnent à voir le rôle et l'importance que jouent les Hlm pour répondre aux enjeux et attentes de notre société d'aujourd'hui.

Depuis son lancement, le concours a eu la chance de pouvoir révéler de vrais talents et reçoit ainsi de plus en plus de projets qui ont l'ambition de faire changer le regard porté sur les Hlm.

Comment participer ?

Rien de plus simple, il vous suffit de télécharger l’appel à projet lors de l'appel à candidature (lancé vers juin de chaque année) et d’envoyer votre dossier de candidature complet à concours-semaine-hlm@union-habitat.org

Pour en savoir plus, téléchargez le règlement du concours Hlm sur cour(t) - edition 2020.

 - Qui peut participer au concours Hlm sur cour(t) ?

Le concours est ouvert aux auteurs-réalisateurs de plus de 18 ans, résidant en France métropolitaine ou dans les départements et territoires d'Outre-mer. Aucune condition de nationalité n'est requise. 

Est-il possible de candidater à plusieurs ?

Oui, les candidats peuvent présenter des projets collectifs et/ou pédagogiques (chantiers jeunes, ateliers d’écriture, ateliers de production, etc). En ce cas, seul l’auteur-réalisateur reste responsable de la réalisation de l’oeuvre et bénéficiaire, le cas échéant, de la dotation Hlm sur cour(t).

Qu'est-il attendu des scénarii proposés ?

A travers un récit original, les projets de courts-métrages soumis à candidature devront illustrer le bien vivre-ensemble, le rôle que jouent les Hlm et la place qu’ils occupent dans des aventures individuelles ou collectives. C’est une représentation personnelle et contemporaine que le candidat cherchera à construire, en veillant à s’affranchir des clichés sur l’habitat social communément véhiculés par les images médiatiques et cinématographiques. Le traitement narratif et la tonalité sont libres : réalisme, poésie, burlesque, suspens, émotion, humour, action, etc.

Que remporte le lauréat du concours ? 

Parmi les 3 courts-métrages sélectionnés, un Grand Prix du Jury est décerné à l’oeuvre ayant particulièrement retenu l'attention du jury. Son réalisateur remporte la somme de 10 000 euros. Les deux autres candidats remporteront la somme de 8 000 euros. Les trois réalisateurs bénéficient de l'accompagnement artistique de la Maison du film durant toute la durée du concours. 

Pour en savoir plus sur l'accompagnement de la Maison du Film, découvrez l'interview de Richard Sidi, son délégué général