L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Les lauréats 2019

En créant le concours « Hlm sur cour(t) », l’Union sociale pour l’habitat a souhaité inviter de jeunes réalisateurs à imaginer et à filmer des histoires sensibles qui prennent vie au cœur des quartiers Hlm. 

Ces lauréats, dont les histoires personnelles prennent parfois racine dans ces quartiers, ont ainsi vu leur scénario original de fiction sélectionné par le jury du concours. 
Tous, en illustrant un certain regard sur le « vivre-ensemble », témoignent avec force combien les Hlm vivent avec leur temps et sont le théâtre de scènes de vie universelles.

En créant le concours « Hlm sur cour(t) », l’Union sociale pour l’habitat a souhaité inviter de jeunes réalisateurs à imaginer et à filmer des histoires sensibles qui prennent vie au cœur des quartiers Hlm. Ces lauréats, dont les histoires personnelles prennent parfois racine dans ces quartiers, ont ainsi vu leur scénario original de fiction sélectionné par le jury du concours. 
Tous, en illustrant un certain regard sur le « vivre-ensemble », témoignent avec force combien les Hlm vivent avec leur temps et sont le théâtre de scènes de vie universelles.

Les candidats de l’édition 2019

Les 3 candidats de l’édition 2019 sont :

  • Fabien Ara pour « FéeRosse »

Bio : Acteur depuis une dizaine d’années, Fabien Ara connaît bien les plateaux. Après une expérience magique dans « Liebmann », long métrage sélectionné à la Berlinale, il se décide à réaliser son premier court-métrage « CLAC ! » qui remporte aujourd’hui plus d’une trentaine de récompenses à travers le monde.

 

 

Synopsis de « Féeroce »:  SIMON : « Je veux être une fille, maman. » Alma, pétrifiée, ne sait comment réagir, son fils de cinq ans veut dorénavant s’habiller en fée pour aller à l’école. Elle demande de l’aide à sa voisine, c’est finalement tout l’immeuble qui va débattre sur son droit au genre.

Ce court-métrage a reçu le Prix du Mouvement Hlm 2019

 

  • Maxime Cappello pour « La danse à venir »

Bio : Maxime Cappello est réalisateur franco-italien. Il travaille également comme monteur image de documentaires et de fictions. En 2017, il monte « El Dia que resistía », long métrage argentin sélectionné à la Berlinale. Il a réalisé plusieurs courts-métrages dont « La Meuf de mon coloc » et « Mes Lycéennes », sélectionnés et récompensés dans plusieurs festivals français et internationaux.

 

 

Synopsis de « La danse à venir » : Une après-midi dans un quartier Hlm. Au milieu d’un basket, une bande de garçons s’interroge sur les rapports
homme/femme, sur la virilité, sur la séduction. Dans un immeuble non loin de là, cinq filles se rejoignent d’étage en étage et se demandent, elles aussi, à quoi va ressembler le monde et le couple de demain. Tous ensemble ils ont rendez-vous, pour s’aimer, pour danser, pour inventer la société à venir.

Ce court-métrage a obtenu le Grand Prix du Jury Hlm sur cour(t) 2019

 

  • Janek Tarkowski pour « Je veille sur toi » 

Bio : Scénariste et réalisateur, Janek Tarkowski est passionné par le cinéma, les sciences humaines et l'étude des impacts des nouvelles technologies sur notre société.

 

 

Synopsis « Je veille sur toi » : Dans un futur proche, Nicolas, un retraité attaché à son indépendance, perd son autonomie à la suite d’un accident. Son fils Gabriel, un technophile submergé de responsabilités professionnelles, lui impose alors un robot pour l’assister. Mais cette décision pourrait être fatale à son père…

Ce court-métrage a obtenu le prix du Festival international du logement social 2019 ainsi que la mention spéciale pour la mise en scène hlm sur cour(t) 2019