L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Les lauréats 2022

En créant le concours « Hlm sur cour(t) », l’Union sociale pour l’habitat a souhaité inviter de jeunes réalisateurs à imaginer et à filmer des histoires sensibles qui prennent vie au cœur des quartiers Hlm. 

Ces lauréats, dont les histoires personnelles prennent parfois racine dans ces quartiers, ont ainsi vu leur scénario original de fiction sélectionné par le jury du concours. 
Tous, en illustrant un certain regard sur le « vivre-ensemble », témoignent avec force combien les Hlm vivent avec leur temps et sont le théâtre de scènes de vie universelles.

Charlotte Junière

crédits : Sarah robine

Charlotte Junière est comédienne, scénariste et réalisatrice. Elle auto-produit et réalise un 1er film en 2021 « L’heure des loups ». Son court-métrage « Vivarium » - un drame fantastique sur la maternité - est actuellement produit par Topshot Films qui accompagne également "Sur la peau". "Sur la peau" participe cette année à la 9e édition du concours Hlm sur cour(t).

Synopsis de "Sur la peau":

Flora, la cinquantaine, est massothérapeute cicatriciel : elle masse les cicatrices dans le but de libérer ses patient-es de leur charge émotionnelle. En journée, elle travaille dans son cabinet, le soir elle prodigue ses soins contre des biens ou des services dans son immeuble Hlm. Un jour, une jeune femme, Juliette, sans « plaie apparente », vient exiger un soin : cette rencontre réveille alors une vieille cicatrice de Flora jusque-là bien enfouie…

 

Jeanne Dressen

Crédits Eflamm Marabeau

Jeanne Dressen travaille dans l’audiovisuel depuis une quinzaine d’années comme réalisatrice (documentaires, institutionnels et quelques court-métrages auto produits) et Journaliste Reporter d’Images, en particulier pour Ciné +. En septembre 2020, son documentaire "Á ma place" est sorti en salle et a été salué par une large presse. C’est le portrait de Savannah, jeune normalienne et fille d’ouvriers, engagée dans un mouvement social. Parmi quelques court-métrages, elle a réalisé "Les mamans et les putains", sélectionné au festival Paris Courts devant en 2012. Son court-métrage "Mirage" a été sélectionné pour cette 9ème édition de Hlm sur cour(t).

Synopsis de "Mirage" :

Dylan débute au sein de la société de nettoyage TOUTÉNET. Il se rend dans l’immeuble où travaille Madame Yldrem, l’employée de ménage, car elle ne donne plus signe de vie. Il parcourt tous les étages à sa recherche, et les signes de la présence de madame Yldrem sont nombreux. Mais, alors que la pression de son patron sur lui ne fait qu’augmenter et que les habitants de l’immeuble semblent tous lui cacher quelque chose, Dylan ne trouve pas Madame Yldrem

Andrea Romano

Crédits : AnaIs Weill

Andrea Romano est né en Italie, à Turin, en 1990. Après avoir étudié la musique classique pendant son enfance et son adolescence, il se rapproche ensuite du théâtre et obtient son diplôme d’art dramatique de l’académie nationale Paolo Grassi de Milan en 2012. Il voyage et travaille comme jeune acteur en Italie, en Palestine et à New York avant de s’installer à Paris en 2015, où il rejoint le CNSAD comme élève étranger. C’est à Paris qu’il fait ses premiers pas au cinéma, d’abord avec Gaël Morel au sein du conservatoire, et ensuite avec Guillaume Brac, avec qui il tourne dans Contes de juillet (Locarno 2017, Prix Jean Vigo, Cabourg 2018…). Depuis il a tourné dans Garçon Chiffon de Nicolas Maury (Cannes 2020, Angoulême 2020…), Trois nuits par semaine de Florent Gouelou (en montage) et dans la série belge La théorie du Y, (RTBF, sortie 2022) de Caroline Taillet et Martin Landmeters. Il se rapproche de l’écriture et de la réalisation pendant les différents confinements liés à la crise sanitaire de 2020-21, en trouvant dans cette activité un moyen de canaliser sa créativité.

"9ème étage droite" , lauréat du concours Hlm sur cour(t), sera sa première réalisation en tant que coscénariste et réalisateur.

Synopsis de "9ème étage droite" : 

Un soir dans son appartement à Belleville, Lorenzo se prépare à recevoir pour la première fois Marvin, un garçon qui lui plait énormément. Marvin se présente à la porte avec Thomas, un SDF rencontré dans la rue et qui cherche à se doucher. Lorenzo n’ose pas lui dire non…