L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Agent de bio-nettoyage en établissements de soin ou d'hébergement

Présentation du (des) métier(s)
L’agent(e) de bio-nettoyage en établissement de soin ou d’hébergement effectue les opérations de décontamina­tion, nettoyage et désinfection des parties communes, des chambres des patients, des salles techniques (blocs opératoires, salle de soins, …) et du matériel qui y figure, dans le strict respect des protocoles établis.
Il (elle) peut également contribuer aux services hôteliers (lingerie, restauration) ainsi qu’à l’accueil et l’accompagnement des patients ou résidents.
L’agent(e) de bio-nettoyage en établissement de soin ou d’hébergement  est rigoureux dans l’application des procédures de nettoyage et de désinfection.
Il(elle) respecte scrupuleusement les consignes en matière de règles d’hygiène, de sécurité et d’ergonomie.


Activités visées 
L’exercice professionnel s'organise autour de 3 activités principales :


  • - le bio-nettoyage (entretien et désinfection) des locaux, du matériel hôtelier et de la chambre du patient ou du résident en conformité avec les protocoles,

  • - l'activité hôtelière lingère et de restauration,

  • - l’accueil et l’accompagnement dans le cadre d’une relation professionnelle établie avec les pa­tients/résidents, les familles et les équipes soignantes.

Il contribue ainsi à la prévention du risque infectieux, à la sécurité et au bien-être des personnes hospitalisées ou hébergées.

Compétences attestées :
  • .s’informer et récupérer le plan de travail de la journée,

  • .appliquer les règles d’hygiène géné¬rale et de tenue professionnelle en vigueur dans l’établissement,

  • .mettre en œuvre les protocoles de bio-nettoyage définis pour les différentes zones à risques,

  • .rassembler et vérifier le matériel, les équipements et produits en quantité et qualité requises par le type de bio-nettoyage planifié selon les zones à risques,

  • .suivre l’état des stocks,

  • .établir une commande,

  • .respecter les protocoles établis : type de bio-nettoyage défini, pro¬duits et matériels à utiliser, dilu-tions des produits,

  • .mettre en œuvre les différentes techniques de bio-nettoyage,

  • .utiliser les matériels spécifiques (mono-brosse, auto-laveuse, net¬toyant à vapeur),

  • .exécuter les activités dans le temps imparti,

  • rendre compte des anomalies constatées.

  • .utiliser et compléter les supports de traçabilité, papiers ou outil informa¬tique, selon les modalités définies au manuel « Qualité et gestion des risques » établi par l’établissement.

  • .s’informer du plan de distribution des repas ou consulter le cadre de santé,

  • .respecter les règles d’hygiène en matière de réception, stockage et distribution de denrées alimen-taires selon la démarche HACCP,

  • .contrôler les quantités livrées,

  • .procéder à la remise en tempéra¬ture (liaison froide) ou au maintien en température (liaison chaude) des plats,

  • .respecter les consignes de régimes,

  • .veiller à privilégier la dimension plaisir et convivialité du temps de re¬pas,

  • .débarrasser les plateaux,

  • .nettoyer les surfaces, tablettes et/ou salle à manger,

  • .respecter les procédures établies en matière de traitement du linge plat, des tenues profession-nelles et/ou des vêtements des résidents,

  • .réaliser les opérations de tri, conditionnement et évacuation du linge sale,

  • .organiser le contrôle du linge propre à réception,

  • .procéder au stockage selon les modalités de rangement définies,

  • .distribuer le linge propre selon la dotation du service destinataire,

  • .utiliser les techniques de communication et de relation d’aide (écoute active, reformulation),

  • .aider à s’approprier les lieux (utilisation des équipements, organisation de l’établissement, …),

  • .utiliser les outils de communication tel le livret d’accueil en support de l’accompagnement réalisé,

  • .mettre en œuvre les techniques d’aide aux transferts et déplace¬ments, selon les lieux d’exercice,

  • .utiliser les aides techniques (lève-malade, fauteuil, …), selon les lieux d’exercice,

  • .mettre en œuvre les principes d’ergonomie,

  • .mettre en œuvre les procédures d’ouverture et fermeture du secteur protégé,

  • .limiter son intervention à son propre champ de qualification,

  • .recueillir, traiter et transmettre les informations et observations concernant les patients/résidents,

  • .mettre en œuvre les principes de la confidentialité et les règles de discrétion professionnelle,

  • .orienter les familles vers l’interlocuteur compétent,

  • .s’inscrire dans une dynamique d’échanges, d’entraide et de travail d’équipe.

Modalités d'évaluation :

Bibliothèque de liens