L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Europe : un plan d'actions pour lutter contre le sans-abrisme AH

Lire l'article

Mettre fin au sans-abrisme à l’horizon 2030. Tel est l’objectif de la feuille de route validée le 28 février par les États membres de l’Union européenne, réunis à Issy-les Moulineaux (92) avec les représentants des institutions européennes, des autorités locales et régionales, des partenaires sociaux et de la société civile. Une rencontre organisée dans la continuité de la Déclaration de Lisbonne sur la plateforme européenne de lutte contre le sans-abrisme, adoptée le 21 juin 2021 par les gouvernements de l’UE. “Le sans-abrisme est un problème européen qui appelle une réponse européenne, a souligné Nicolas Schmit, Commissaire européen à l’emploi et aux droits sociaux. Lutter contre ce phénomène implique une approche multidimensionnelle (...) en agissant aussi sur les services sociaux, le soutien psychologique ou encore l’éducation”.

La plateforme européenne organisera son travail autour de trois axes, jusqu’en 2025 (voir encadré) : le premier se fixe pour objectif de soutenir les échanges et l’apprentissage entre responsables politiques et acteurs sociaux, et de promouvoir les bonnes pratiques, “avec un focus sur la formation des travailleurs sociaux”, précise le cabinet d’Emmanuelle Wargon, ministre chargée du Logement. À terme, la Commission européenne publiera un guide et soutiendra également financièrement les expérimentations sociales innovantes.

La deuxième priorité vise à mieux mobiliser les financements existants de l’Union européenne, en simplifiant les processus. C’est notamment le cas du FSE et du FEDER, du plan de relance InvestEU, du FSE + et du Fonds européen d’aide aux plus démunis.

Mais pour agir, il faut au préalable mieux comprendre le phénomène et le profil des personnes sans abri par la collecte de données, troisième priorité du plan d’actions. La Commission compte recenser les personnes sans abri, sur une nuit et dans plusieurs villes européennes. La FEANTSA (Fédération européenne des associations nationales travaillant avec les sans-abris) estime à 700 000 le nombre de personnes dormant à la rue ou en hébergement d’urgence ou temporaire chaque nuit au sein de l’UE, soit +70% en 10 ans.

Le calendrier d’actions

• 2022 : création d’un site Internet pour partager les bonnes pratiques.
• 2022-2025 : mobilisation des autorités locales et des parties prenantes.
• 2022-2023 : développement d’une boîte à outils “politique” (cartographie et évaluation des stratégies existantes).
• Fin 2022 à 2024 : organisation, par la Commission, d’activités d’apprentissage mutuel.
• 2023 : organisation avec la FEANTSA d’un Prix européen sur les bonnes pratiques.
• 2024 : campagne de communication à l’échelle de l’UE sur le besoin d’éradiquer le sans-abrisme.
• Mi-2025 : examen à mi-parcours des progrès réalisés.