L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Les Hlm au cœur de la relance sociale, économique et écologique AH

Lire l'article

Emmanuelle Wargon est la nouvelle ministre du Logement. Avant de lui souhaiter la bienvenue en notre nom collectif sur un dossier passionnant, dans un moment charnière, je tiens à saluer chaleureusement Julien Denormandie qui poursuit sa carrière politique, plus loin de nos sujets.

Ces années n’ont pas toujours été simples, Bercy ne nous a pas facilité la tâche, notre ministre a eu l’occasion d’entendre parfois notre mécontentement, mais à tout moment, nous l’avons senti, avec son équipe, à la recherche de solutions et dans une volonté de dialogue, à souligner.

On m’a interrogé pour savoir si le rattachement au ministère de l’Écologie "posait un problème". Je ne le crois pas. Le logement est à la confluence de nombreuses questions, environne-mentales, d’aménagement du territoire, de politique locale, de politique sociale, technique…

La capacité de notre ministre à embrasser l’immense champ d’action du logement, sans laisser Bercy ou d’autres peser, sera pour nous essentielle. Oui la politique du logement va de l’APL, du Logement d’abord, des questions techniques aux enjeux du financement d’un plan de relance de plusieurs milliards d’euros. Elle est un des leviers de la lutte contre le dérèglement climatique. C’est dans cette énergie et cette conviction que notre ministre est attendue. Nous lui présenterons prochainement nos propositions pour être utiles ensemble, pour une relance juste et durable. J’espère qu’elle s’en saisira pour porter la force de notre projet dans la définition du Plan de relance que le gouvernement présentera à la rentrée.

Dans le même temps, nous aurons à travailler avec Nadia Hai, nouvelle ministre de la Ville, qui était, il y a peu, à nos côtés, administratrice de l’Anru et Sébastien Lecornu avec qui nous échangerons sous peu sur les enjeux de la relance en Outre-mer.

Notre prochain congrès Hlm sera l’occasion, je l’espère, pour l’ensemble des organismes, d’engager ainsi un dialogue constructif avec les pouvoirs publics.

La capacité de notre ministre à embrasser le champ d’action du logement, sans laisser Bercy ou d’autres peser, sera pour nous essentielle.