L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Un radiateur intelligent AH

Lire l'article

C’est une première mondiale pour des logements neufs : la résidence Florestine de Gironde Habitat, bâtiment BEPOS, à Bordeaux, accueille en décembre ses premiers locataires, dans 49 logements chauffés par un système de radiateurs émettant de la chaleur par calculs informatiques. Baptisés QH-1, ces radiateurs fonctionnent comme des ordinateurs, sur le modèle des data-centers où la forte température émise nécessite une ventilation constante, à l’origine de plus de 3% de la consommation électrique en France. Partant de ce constat, l’entreprise française Qarnot Computing a créé ces ordinateurs-radiateurs d’une puissance de 600W, en y embarquant des microprocesseurs informatiques comme source chaude. Les calculs informatiques de ses clients (banques, laboratoires, etc.) sont répartis dans les différents "radiateurs-ordinateurs" QR-1 par le biais de la fibre optique.

'

La résidence Florestine comprend 49 logements collectifs : 34 PLUS et 15 PLAI. © Gironde Habitat

Cette innovation permet à Gironde Habitat de produire de la chaleur gratuitement. L’investissement de départ, certes un peu plus élevé qu’un radiateur intelligent, est amorti sur sept ans, l’entretien et le remplacement des radiateurs défaillants revenant à Qarnot. Le locataire garde la main sur sa consigne de chauffe : lorsqu’il demande plus de chaleur, davantage de calculs sont envoyés. Il bénéficie en plus du wi-fi gratuit. Le QH-1 peut également embarquer des capteurs capables de mesurer le bruit, le mouvement, le taux d’humidité, les composés organiques volatils dans l’air, la pression... L’expérimentation, validée par l’Ademe Nouvelle-Aquitaine et accompagnée par le CSTB, pourrait apporter une réponse concrète à la précarité énergétique et concrétiser une innovation technologique au service de l’innovation sociale.

Les radiateurs-ordinateurs sont installés à la fois dans les logements de la résidence Florestine et dans les locaux de la future Maison du département de la Gironde, située dans le même bâtiment. Celui-ci bénéficie d’une conception bioclimatique (façades protégées du soleil l’été et ventilation du bâtiment en façade), bas carbone (ossature bois, structure utilisant 30% de béton recyclé), environnementale (recyclage des eaux de pluie et toiture végétalisée), et sanitaire (présence de purificateurs d’air dans les locaux recevant des enfants).