L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Observatoire des charges locatives - résultats 2005

Ci-joint, les résultats de l’observatoire national des charges locatives pour l’année 2005. Les données ont été traitées globalement pour toute la France et extraites pour l’Ile-de-France et le reste du territoire métropolitain.

Les résultats font apparaître les évolutions au cours du temps et les dépenses ligne par ligne pour un logement moyen.

Ces résultats appellent quelques remarques notamment sur les 3 premiers postes de charges : l’eau, le chauffage et le gardiennage-entretien des parties communes.

Sur les charges d’eau, les tendances antérieures sont confirmées. Les consommations d’eau sont stabilisées à un peu moins de 100m3 par logement et par an, soit 35m3 par habitant (largement inférieure à la moyenne nationale). Les prix unitaires de l’eau continuent de dériver. La part de l’eau froide dans les charges est ainsi d’environ 20% lorsque le chauffage et l’eau chaude sont produits collectivement. C’est alors le 3ème poste de charges. Ce poste a doublé depuis 1982 en euros constants.

La ligne gardiennage-entretien des parties communes enregistre aussi une dérive importante et régulière. En euros constants le service a augmenté de 40% en 10 ans. Ce poste présente toutefois une dispersion importante (± 50% autour de la valeur médiane).

Par logement, en moyenne, ce poste représente environ un mois de loyer brut.

En matière de chauffage et d’énergie, à la lumière des enjeux et des perspectives, nous attirons votre attention sur quelques points de préoccupation :

- Le prix unitaire de l’énergie continue de fluctuer sans avoir rattrapé les valeurs d’avant le contrechoc pétrolier (milieu des années 1980).

- La part chauffage et ECS dans les charges récupérables est de 40 à 45%.

- L’impact du chauffage dans la dépense de logements a permis d’enrayer, en euros constants, celui des hausses signalées ci-dessus. Mais les marges dégagées sont en train de se réduire. D’ores et déjà, en zone H2 et H3, la dépense totale de toutes les charges en euros constants a rattrapé celle de 1982 et il est probable que l'augmentation du gaz depuis fin 2005 va se traduire par un constat identique en zone H1 pour les charges de 2006.



- Données France entière 2005.pdf URL => Données France entière 2005.pdf - Annexe Ile-de-France 2005.pdf URL => Annexe Ile-de-France 2005.pdf - Annexe Hors Ile-de-France 2005.pdf URL => Annexe Hors Ile-de-France 2005.pdf

Informations complémentaires

Date du document : 26.09.2007
Entité(s) : Direction de la Maîtrise d'Ouvrage et des Politiques patrimoniales - DMOP
Nom(s) contact : Christophe Boucaux
Email(s) contact : dmop@union-habitat.org
Marianne Louis
L’Observatoire des Charges Locatives permet à l’Union sociale pour l’habitat de disposer de données précieuses dans le cadre de discussions et négociations avec les pouvoirs publics, en particulier dans un contexte de préparation de nouvelles réglementations applicables à notre secteur, mais aussi pour valoriser les actions des organismes Hlm visant à réduire la facture logements de nos habitants.
Circulaires USH
publié le
Marianne Louis
Alors que les résultats de l’Observatoire des Charges Locatives 2016 sont consultables, l’Union sociale pour l’habitat lance l’enquête 2017.
Circulaires USH
publié le
Cécile Chopard
Pierre Frick
La participation des organismes à l’observatoire permet d’étudier les dépenses et consommations liées aux charges récupérables sur l’ensemble des régions de France Métropolitaine.
Rapports - Guides - Doc
publié le
Sylvie Bourdin
En prenant en compte le coût du service de logement, les propriétaires français sont bien placés en Europe. Le taux d’effort des ménages pour se loger est un indicateur d’accessibilité au logement qui mesure le poids des dépenses de logement dans le revenu des ménages.
Brèves et Articles
publié le