L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Loi Climat et résilience : les bailleurs sociaux face aux passoires énergétiques

Rénover les passoires thermiques dans le parc Hlm est un enjeu majeur de la loi Climat et résilience. Selon l'USH, près de 1,8 million de logement sociaux classés G, F et E doivent être rénovés d’ici 2034 sous peine d'être interdits à la location. Les acteurs du logement s'expriment sur les nouvelles règles du DPE et les conditions de mise en oeuvre de cette nouvelle réglementation.

Les bailleurs sociaux sont dans l'obligation d'ici 2025 puis 2028 et 2034 de mettre aux normes tous les logements énergivores. La location des logements dépendra fortement de la remise en état énergétique des passoires thermiques selon les conditions réglementaires du nouveau DPE inscrites dans la loi Climat et résilience. Pour se mettre en conformité, les organismes HLM devront a priori réaliser un peu plus de 100 Mds € de travaux en quinze ans.  « Nous engageons chaque année 5 Mds € de travaux. Pour atteindre les objectifs réglementaires, il faudra passer à 7,5 Mds € », indique Emmanuelle Cosse, présidente de l'USH.

Lire l'article Le Moniteur, publié le 3 février (accès abonné.es)

Informations complémentaires

Date du document : 03.02.2022
Entité(s) : Centre de ressources - CDR
Nom(s) contact : Katia Magné
Email(s) contact : cdr@union-habitat.org
Ancols
L’étude confiée par l’Ancols aux cabinets vizGet, Stratergie et Pluricité a permis, à partir notamment d'une enquête auprès de 305 bailleurs, de quantifier les opérations de rénovation thermique conduites dans le parc social, de déterminer leur coût, de comprendre les stratégies et choix opérationnels effectués par les bailleurs et par la même recenser les freins et contraintes qu'ils ont eux-même identifiés.
Ouvrages
publié le
Opérations immobilières
La revue Opérations immobilières du mois d’Avril accorde un dossier complet à la décarbonation du logement en rappelant que faire de la rénovation du logement est un des objectifs majeurs de l’action climatique dans le secteur du bâtiment pour atteindre la neutralité carbone en 2050 et réduire les émissions de GES. Il s'agit également de réduire la précarité énergétique qui touchent près de 12 millions d'habitants. Pour ce faire la réglementation est en place et des dispositifs financiers existent mais le chemin est encore long même si le logement social montre l'exemple.
Brèves et Articles
publié le
Le Moniteur
Lancé en 2019, le Programme pour l'innovation en faveur des économies d'énergie dans le bâtiment et le logement (Profeel) propose une collection d’outils gratuits et accessibles en ligne. Parmi ces outils se trouve " Go-Rénove", un service web en ligne, qui, à partir du croisement de plusieurs bases de données permet aux bailleurs sociaux ou aux particuliers d'évaluer l'opportunité et l'impact de la rénovation énergétique de leur logement. La plateforme dédiée aux bailleurs sociaux a été développée par le CSTB en partenariat avec l'USH.
Brèves et Articles
publié le
Marianne Louis
La rénovation énergétique des bâtiments est un défi d’ampleur pour le parc social. La massification de l’amélioration de la performance du parc social est un enjeu de stratégies patrimoniales, de financement et de règlementation. C’est également un sujet de pratiques professionnelles en maîtrise d’ouvrage, invitant à traiter pour chaque projet de rénovation, de nombreux points d’arbitrages qui ont des implications architecturales, environnementales et sociales.
Circulaires USH
publié le