L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Comment la France a tué ses villes

Si les métropoles se portent bien, l'auteur fait le constat d'une dévitalisation croissante des villes moyennes jusqu'aux simples hameaux.Il analyse les causes et conséquences de ce déclin et avance des pistes pour l'enrayer.

Des vitrines vides et sombres, des façades aveugles, des stores métalliques baissés. La crise urbaine ronge les préfectures et sous-préfectures, les détruit de l’intérieur. Les boutiques abandonnées ne constituent que le symptôme le plus flagrant d’un phénomène plus large : la population stagne, les logements sont vacants, le niveau de vie baisse. Alors que se passe-t-il ?

L’offensive délibérée de la grande distribution, en périphérie, tue les commerces du centre-ville et des quartiers anciens, et sacrifie les emplois de proximité. Mais les modes de vie sont fortement liés aux modes de déplacement.

Ainsi, au-delà de la dévitalisation urbaine, cet ouvrage observe les conséquences, sur le territoire, de la manière dont on se déplace. Partout, la voiture individuelle reste considérée comme une obligation, un dû. Or, parce qu’elle occupe de l’espace et génère bruit et pollution, la motorisation contribue largement à l’asphyxie des villes.

Après avoir analyser,  à partir de nombreux exemples de villes en déclin, comment la France à tué ses villes, Olivier Ramezon consacre un dernier chapitre intitulé "comment la France peut sauver ses villes" en gageant sur le retour de la proximité.

Editions Rue de l'échiquier, 2016, 187p.

Enregistrer

Enregistrer

Informations complémentaires

Date du document : 01.09.2016
Entité(s) : Centre de ressources - CDR
Nom(s) contact : Valérie Souchet
Email(s) contact : cdr@union-habitat.org
Numéro : 15951
Claire Desmares-Poirrier
S'arrêter un instant, se poser les bonnes questions. Dans ce petit manifeste de la ruralité positive, Claire Desmares-Poirrier partage ses réflexions et son parcours d'ancienne urbaine, en quête d'un projet de vie qui fait sens et de Nature. Elle invite à une prise de recul et une analyse de nos quotidiens urbains, pour un passage à l'action vers un mode vie plus durable, plus humain, plus rural.
Ouvrages
publié le
Batiactu
Le Conseil national de l’Ordre des architectes a mis à disposition du public, le 9 octobre 2020, sous le titre "Livre blanc 2.0, Université permanente de l'architecture et du cadre de vie", un site qui se veut à la fois centre de ressources numériques et laboratoire d’idées collaboratives. Ce projet est co-construit avec plusieurs partenaires, acteurs et experts de l’architecture et du cadre de vie. Il regroupe leurs réflexions, articles et documents de référence sur les thématiques environnementale, culturelle, sociétale et architecturale.
Brèves et Articles
publié le
Le Moniteur
L'Institut des hautes études pour l’action dans le logement (Idheal) à mener une enquête sur le logement et le confinement qui a donné lieu à la publication d'un rapport d'étude décrivant comment la vie à l'intérieur des logements a été vécue pendant cette période de cinquante-cinq jours, entre le 25 mars et le 5 mai 2020. 
Brèves et Articles
publié le
AMC
"Comment vivre, se nourrir, dormir, se laver, s’aimer, éduquer ses enfants, soigner un malade dans un logement de trois pièces de 60 m², prévu pour trois ou quatre personnes, un couple avec un ou deux enfants ?". La crise sanitaire a révélé l'impact du confinement sur l'espace de vie dans l'habitat Des sociologues et des architectes interrogent et repensent la qualité et les fonctions du logement d'aujourd'hui, ces derniers appelant déjà à mettre un terme à l'habitat minimum.
Brèves et Articles
publié le