L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Colloque « Être voisin(s) » : espaces résidentiels et liens sociaux, aujourd’hui

Lire l'article
Ajouter à mon calendrier 2020-07-02 09:00:00 2020-07-03 18:00:00 Colloque « Être voisin(s) » : espaces résidentiels et liens sociaux, aujourd’hui Ce colloque exceptionnel servira à restituer et mettre en débat les résultats d’une recherche de grande envergure conduite de 2017 à 2019 par une équipe de chercheurs du CNRS, de l'Ined et de l'ENTPE sur les formes contemporaines des relations de voisinage dans différents types de quartiers : communes rurales, quartiers périurbains, de grands ensembles, de mixité sociale programmée, quartiers populaires, gentrifiés ou bourgeois de ville-centre, des régions parisienne et lyonnaise. N'ayant pas fait l'objet d'enquête de grande ampleur depuis le début des années 1980, la question du voisinage apparaît pourtant comme le réservoir d'attentes et d'inquiétudes face aux transformations de l'habitat : son déclin (supposé plus que mesuré) serait le signe d'une société urbaine plus individualiste, plus ségrégée et moins solidaire tandis que son excès (si tant est qu'il existe) se manifesterait par un rapport communautariste à l'espace. Mais qu'en est-il en réalité ? Grâce à des analyses empiriques et des comparaisons systématiques de territoires, la recherche permet en outre de répondre à des questions plus précises : Quelles sont les caractéristiques des relations de voisinage aujourd’hui dans différents contextes socio-spatiaux ? Qui voisine avec qui ? Comment les réseaux de voisinage se constituent-ils ? Quel(s) rôle(s) y jouent les familles avec enfants, les personnes âgées ? Qu’échange-t-on dans les relations de voisinage ? Quelle est la part des conflits et des troubles de voisinage? Quel(s) rôle(s) les pouvoirs publics, les bailleurs sociaux, les associations jouent-ils dans la dynamisation et la régulation des relations de voisinage ? Quelle contribution la recherche apporte-t-elle au débat sur la mixité et la diversité sociale ? Au cours des deux jours, les résultats de la recherche seront présentés par les membres de l’équipe de recherche. Ils seront croisés avec les travaux de chercheurs français et étrangers (Canada, Suisse, Belgique…) invités. Ils seront enfin largement débattus avec les responsables politiques et les acteurs de l’habitat : élus nationaux et locaux, bailleurs sociaux, associations de locataires et d’habitants, acteurs de l’innovation sociale, entrepreneurs sociaux, citoyens…qui sont largement invités à participer à ce colloque. La recherche « Le voisinage, vecteur d’intégration sociale ? » (CMW/Ined) a été soutenue par ABC Hlm, l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), Alliade Habitat, Alpes Isère Habitat, APES-DSU, l’AORIF-Union sociale pour l’habitat en Ile-de-France, l’AURA Hlm-Association des organismes Hlm Auvergne-Rhône-Alpes, Elogie-Siemp, la Fédération nationale des coopératives Hlm, la Fédération nationale des Entreprises sociales de l’habitat, la Fédération nationale des Offices publics de l’habitat, Grand-Lyon Habitat, le Groupe Polylogis, le Groupe Valophis, Habitat en région, Immobilière 3F, l’Institut pour la recherche de la Caisse des Dépôts, Lyon Métropole habitat, la Métropole de Lyon, Paris Habitat, le Plan urbanisme construction architecture (PUCA), la Sacoviv, l’Union sociale pour l’habitat (USH), la Ville de Paris Participation libre sur inscription obligatoire (nombre de places limité). Programme et modalités d’inscription disponibles le 1er avril 2020. Agence nationale de la cohésion des territoires, 20, avenue de Ségur, 75007, Paris L'Union Sociale pour l'Habitat contact@union-habitat.org Europe/Paris public

Ce colloque exceptionnel servira à restituer et mettre en débat les résultats d’une recherche de grande envergure conduite de 2017 à 2019 par une équipe de chercheurs du CNRS, de l'Ined et de l'ENTPE sur les formes contemporaines des relations de voisinage dans différents types de quartiers : communes rurales, quartiers périurbains, de grands ensembles, de mixité sociale programmée, quartiers populaires, gentrifiés ou bourgeois de ville-centre, des régions parisienne et lyonnaise.

N'ayant pas fait l'objet d'enquête de grande ampleur depuis le début des années 1980, la question du voisinage apparaît pourtant comme le réservoir d'attentes et d'inquiétudes face aux transformations de l'habitat : son déclin (supposé plus que mesuré) serait le signe d'une société urbaine plus individualiste, plus ségrégée et moins solidaire tandis que son excès (si tant est qu'il existe) se manifesterait par un rapport communautariste à l'espace. Mais qu'en est-il en réalité ? Grâce à des analyses empiriques et des comparaisons systématiques de territoires, la recherche permet en outre de répondre à des questions plus précises : Quelles sont les caractéristiques des relations de voisinage aujourd’hui dans différents contextes socio-spatiaux ? Qui voisine avec qui ? Comment les réseaux de voisinage se constituent-ils ? Quel(s) rôle(s) y jouent les familles avec enfants, les personnes âgées ? Qu’échange-t-on dans les relations de voisinage ? Quelle est la part des conflits et des troubles de voisinage? Quel(s) rôle(s) les pouvoirs publics, les bailleurs sociaux, les associations jouent-ils dans la dynamisation et la régulation des relations de voisinage ? Quelle contribution la recherche apporte-t-elle au débat sur la mixité et la diversité sociale ?

Au cours des deux jours, les résultats de la recherche seront présentés par les membres de l’équipe de recherche. Ils seront croisés avec les travaux de chercheurs français et étrangers (Canada, Suisse, Belgique…) invités. Ils seront enfin largement débattus avec les responsables politiques et les acteurs de l’habitat : élus nationaux et locaux, bailleurs sociaux, associations de locataires et d’habitants, acteurs de l’innovation sociale, entrepreneurs sociaux, citoyens…qui sont largement invités à participer à ce colloque.

La recherche « Le voisinage, vecteur d’intégration sociale ? » (CMW/Ined) a été soutenue par ABC Hlm, l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), Alliade Habitat, Alpes Isère Habitat, APES-DSU, l’AORIF-Union sociale pour l’habitat en Ile-de-France, l’AURA Hlm-Association des organismes Hlm Auvergne-Rhône-Alpes, Elogie-Siemp, la Fédération nationale des coopératives Hlm, la Fédération nationale des Entreprises sociales de l’habitat, la Fédération nationale des Offices publics de l’habitat, Grand-Lyon Habitat, le Groupe Polylogis, le Groupe Valophis, Habitat en région, Immobilière 3F, l’Institut pour la recherche de la Caisse des Dépôts, Lyon Métropole habitat, la Métropole de Lyon, Paris Habitat, le Plan urbanisme construction architecture (PUCA), la Sacoviv, l’Union sociale pour l’habitat (USH), la Ville de Paris

Participation libre sur inscription obligatoire (nombre de places limité). Programme et modalités d’inscription disponibles le 1er avril 2020.