L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Anru : un bon cru 2019 AH

Lire l'article

Avec 192 projets validés, l’année 2019 restera pour l’Anru l’une des plus intenses depuis sa création en 2004. "Ces douze derniers mois, l’Agence et ses partenaires ont maintenu le rythme exigeant de validation des projets initiés en 2018. Avec plus de 80% des projets NPNRU validés et un travail qui se poursuit ces prochaines semaines, nous aurons quasiment achevé la phase de définition des projets de transformation des 450 quartiers concernés", soulignent Olivier Klein et Nicolas Grivel, président et directeur général. Ces dernières semaines, le comité d’engagement a validé les projets de Marseille-quartier AirBel/Port de Bouc, Nîmes/Alès, Montpellier, Vitry-le-François, Compiègne, Les Mureaux, Auxerre, Grigny, Pierrefitte-sur-Seine/Villetaneuse/ Bondy/Bobigny, Drancy, Sarcelles, Fort-de-France et Saint-Laurent-du-Maroni.

Très concrètement, les 371 projets validés dans le cadre du NPNRU, qui bénéficient de 9,5 milliards de concours financiers de l’Agence, conduiront à près de 32 milliards d’euros d’investissements par tous les financeurs concernés, correspondant à 74 000 démolitions, 58 000 reconstructions et 96 000 réhabilitations de logements sociaux ainsi qu’à la réalisation de 770 équipements publics dont 210 écoles. "D’ores et déjà, 150 opérations ont été livrées sur l’ensemble du territoire", ajoute le ministre chargé de la Ville et du Logement.

À noter, un arrêté du 23 décembre 2019 modifie la composition du comité d’engagement de l’Anru en charge de valider les projets. Le ministre de la Ville et celui du Logement - aujourd’hui réunis dans le même ministère - disposeront d’un siège chacun ainsi que l’Agence nationale de la cohésion des territoires, nouvellement créée, qui fait son entrée. Un représentant du ministre de l’Outre-mer, un du ministre chargé de la Culture, le directeur de la CGLLS ou de l’Anah, ou leurs représentants, y participeront quand les projets présentés les concerneront. Enfin, le comité ne pourra valablement délibérer sur les opérations qui lui sont soumises que si la moitié au moins des membres du comité d’engagement sont présents.