L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

HLM et gestion urbaine de proximité. Améliorer la vie quotidienne des habitants. Cahier n° 65

Ici l'objet est de fournir des repères précis dans la construction de tout projet de gestion urbaine de proximité: ses étapes, ses objets prioritaires de contractualisation, son pilotage, ses financements.

1.gif

Présentation de l'éditeur :

Un précédent cahier (n° 61, mars 2000 : Hlm et gestion urbaine de proximité dans les contrats de ville) a déjà précisé les enjeux de la GUP (gestion urbaine de proximité) pour les organismes Hlm engagés dans des contrats de ville, c'est-à-dire engagés dans des stratégies de réintégration urbaine, économique et sociale de quartiers que l'on dénomme “en difficultés”.

Au delà des gigantesques différences entre tous ces quartiers, de leur positionnement plus ou moins attractif dans chacun de leurs marchés d'habitat, des projets engagés ou à venir de requalification ou de renouvellement du patrimoine, la gestion de proximité s'impose.

Elle s'impose bien sûr d'abord par l'exigence de l'amélioration du quotidien des habitants de ces quartiers : propreté, sécurité, accès aux droits, culture, loisirs et sport, santé, vie sociale, activité économique. Elle s'impose aussi par l'exigence de transformation des pratiques professionnelles de toutes les institutions et entreprises de services qui “gèrent” le quartier : compétences nouvelles des agents, responsabilités redéfinies, partenariats. Elle s'impose encore par son impact grandissant sur la valeur même de l'habitat, la qualité du “produit- services rendus” étant désormais aussi essentielle que

la qualité du “produit- logement”.

Tous les Contrats de Ville signés depuis un an ont inscrit la Gestion Urbaine de Proximité dans leurs priorités. Les premières conventions particulières d'application existent, ce cahier témoignant de la richesse et de la diversité de leurs contenus. La perspective ouverte par le législateur, allégement de 30% de la TFPB pour tous les logements situés en Zones Urbaines Sensibles en contrepartie d'efforts d'entretien et de gestion améliorant la vie quotidienne des habitants, constitue aujourd'hui un puissant encouragement.

Les principaux partenaires de la GUP (collectivités territoriales, Etat, bailleurs Hlm) vont dès lors fortement accélérer l'élaboration de ces conventions particulières d'application. Ils auront à en présenter les contenus aux habitants et à rechercher leur implication la plus directe possible.

Le présent cahier est indissociable du précédent; les éléments de méthode qui y avaient déjà été exposés n'ont donc été repris que de façon très synthétique. Ici l'objet est de fournir des repères précis dans la construction de tout projet de gestion urbaine de proximité: ses étapes, ses objets prioritaires de contractualisation, son pilotage, ses financements.

Neuf exemples locaux ont fourni la matière concrète, très diverse, à ce document : création partenariale d'un dispositif de correspondants de nuit, démarche de résidentialisation, mise en place d'une collecte sélective des déchets, une convention GUP à l'appui d'un projet urbain de quartier, plan d'actions de gestion conjoint à plusieurs bailleurs, comité de gestion de la vie quotidienne. Les acteurs de ces démarches (organismes Hlm et services des collectivités) ont non seulement témoigné de leurs pratiques et des premières évaluations qu'on peut en faire, mais aussi ont directement contribué à établir les repères présentés ici. Qu'ils en soient chaleureusement remerciés.

Béatrix MORA
Isabelle SERY
Ce premier bilan de l'utilisation de l'abattement de la TFPB en QPV est issu des données de l'outil "Tfpbquartiers" de l'USH et du recueil des expériences les plus significatives mises en œuvre dans ce nouveau contexte partenarial
Rapports - Guides - Doc
publié le
Isabelle SERY
L’utilisation de l’abattement de la TFPB en QPV doit faire l’objet d’un bilan annuel à transmettre aux signataires du contrat de ville et aux conseils citoyens. Cette trame de bilan vous permettra d’illustrer les tableaux de présentation des actions et de valoriser les actions menées.
Rapports - Guides - Doc
publié le
Isabelle SERY
Dans le cadre de la prise d’un engagement qualité par les bailleurs sociaux, le Mouvement professionnel encourage les bailleurs sociaux à porter une attention particulière aux sites dits complexes, qui résistent aux efforts d’amélioration de la qualité de service.
Collection des cahiers USH
publié le
Christine ROUDNITZKY
Béatrix MORA
Isabelle SERY
PGOMEZ
Le Mouvement Hlm s'engage pour le traitement des situations dites de "non qualité" : un dispositif d'ensemble est créé.
Rapports - Guides - Doc
publié le