L'Union sociale pour l'habitat
Chargement en cours

Grands ensembles : l'espace et ses raisons

Grands ensembles : l'espace et ses raisons

Olivier Piron rappelle dans la préface que "si nous avons nos raisons pour démolir certains bâtiments construits il y a moins de 30 ans, nos prédécesseurs avaient les leurs pour ainsi concevoir et construire. Elles étaient honorables, elles étaient pensées, elles ont répondu aux objectifs du moment. Aujourd'hui, il s'agit de conduire les évolutions et chercher à comprendre avant de stigmatiser ou de sortir des solutions toutes faites qui risquent d'être lourdes de déboires.

Cette étude s'attache à définir ce qu'est le grand ensemble : une forme originale en rupture totale avec le processus de formation de la ville conventionnelle, un espace de représentation et pourquoi cette forme pertinente, permanente et disponible fait de la résistance, résistances dues à l'implantation du bâti par translation, à l'orientation des cellules d'habitation et à l'homogénéité spatiale.

En 1977, le programme "Habitat et Vie Sociale" marque le début de la réhabilitation des grands ensembles et il s'agit de remédier à une édification trop hâtive et d'adapter un habitat après la mise en évidence des dysfonctionnements d'usage. Cette approche de l'architecture d'usage va modifier au fil du temps les financements des opérations de réhabilitation (exemples présentés : Les Mureaux, Tremblay, Clamart, Rouen, Firminy).

Les analyses des tendances de la réhabilitation débouchent sur une série de questions (qu'en est-il de la vacance? qu'est-ce que la mixité ? quand doit-on démolir ? ...) et de scénarii (le grand ensemble considéré comme un lieu de la relégation, qui nécessite une gestion des hommes, des choses...) qui alimentent des réflexions toujours "passionnantes" sur les grands ensembles qui tendent maintenant vers la ville conventionnelle.

Informations complémentaires

Date du document : 01.11.2000
Entité(s) : Centre de ressources - CDR
Nom(s) contact : Valérie Souchet
Email(s) contact : cdr@union-habitat.org
Numéro : 12480
Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire - INJEP
L’Institut National pour la Jeunesse et l'Éducation Populaire (INJEP) publie les cahiers de l’action sur les formes d’engagement et de participation des jeunes dans les quartiers populaires où la confiance et le dialogue entre pouvoirs publics et habitants de ces quartiers sont devenus difficiles. Ce rapport vise à démontrer l’enjeu majeur de ces initiatives citoyennes prises par les jeunes pour améliorer le mieux vivre ensemble dans leur quartier et changer l’image de ces territoires. Une piste de réflexion sur les pratiques d’engagement des acteurs de terrain qui permet de rompre avec certaines analyses considérées parfois comme illégitimes ou à l’inverse surplombantes.
Brèves et Articles
publié le
Les Cahiers du Développement Social Urbain
Ce numéro des cahiers du développement social urbain est consacré à la crise de la Covid-19 vue des quartiers populaires. Cette crise a mis en exergue et creusé des inégalités dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville avec des conséquences économiques, sanitaires et sociales qui frappent plus durement une population fragilisée.
Revues spécialisées
publié le
Jeanne Demoulin
Collectif Pop-Part
Jeanne Demoulin, maîtresse de conférences en sciences de l’éducation et le collectif scientifique Pop-Part se sont intéressés à l'expérience vécues par les jeunes des quartiers populaires d'Ile-de-France pendant le 1er confinement (mars à mai 2020). A travers 28 entretiens menés auprès de jeunes de 18- 25 ans, il s'agit ici de "montrer dans quelle mesure ces derniers se sont trouvés, dans des configurations diverses, parmi les premières victimes de la pandémie, et comment ils ont mobilisé un ensemble de ressources pour y faire face",
Brèves et Articles
publié le
Marie Fidel
Claire Gadebois
Réso Villes, centre de ressources régional de la politique de la ville, publie 18 portraits de femmes de 18 quartiers populaires de Bretagne et Pays de la Loire qui oeuvrent au quotidien pour faire de leur quartier des endroits de solidarité, d'entraide, de réussite et de liberté. Ces portraits publiés en décembre 2020 ont permis également de recueillir leur point de vue sur les difficultés rencontrées par les habitants pendant la crise sanitaire et le premier confinement.
Ouvrages
publié le